Les SA : pourquoi les privilégier pour dater sa grossesse ?

Les SA correspondent au nombre de semaines sans menstruations. En théorie, vous obtiendriez un résultat plus précis en partant du jour de la fécondation : c'est la méthode de calcul retenue pour les SG. Cependant, rares sont les femmes à connaître précisément le jour de leur ovulation (les cycles sont souvent irréguliers). Plus rares encore sont celles pouvant connaître précisément le jour de la fécondation : il y a une petite marge d'erreur compte tenu de la durée de vie de l'ovule et des spermatozoïdes. Bref : il est beaucoup plus facile de calculer les SA. C'est pourquoi la plupart des médecins et des sages-femmes privilégient aussi cette technique.

Comment calculer sa grossesse exacte avec les SA ?

Pour dater votre grossesse grâce aux SA, c'est simple. Vous devez partir du jour où vos dernières règles ont débuté pour compter les SA. A partir de là, vous pouvez même évaluer la date de votre accouchement, sachant qu'une grossesse dure en moyenne 41 SA. Cela équivaut à 39 SG. On part du principe que l’ovulation a "normalement" lieu 14 jours après le début des dernières règles, d'où le décalage de 2 semaines observées entre les 2 méthodes de calcul. A noter : en pratique, beaucoup de femmes accouchent un peu avant 41 SA.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.