Ignorant qu’elle était enceinte, une Américaine a accouché de triplés

Dannette Glitz a vécu une grossesse insolite. Ignorant qu’elle était enceinte et pensant avoir des calculs rénaux, l’Américaine a donné naissance à des triplés !

Dannette Glitz et son compagnon se souviendront de cet épisode très probablement toute leur vie. Leur histoire est, en effet, des plus étonnantes. L’Américaine a vécu 34 semaines sans s’apercevoir qu’elle était enceinte.

Méprise sur l'origine de la douleur

Tout a commencé par une méprise. Souffrant de douleurs aux reins, Dannette Glitz pensait avoir des calculs rénaux. Lors d’une interview accordée à Kota TV, la chaîne locale américaine, la mère de désormais cinq enfants a expliqué être habituée à ce genre de douleurs. "J'ai commencé à avoir des douleurs, j'ai pensé que c'était des calculs rénaux parce que j'en avais déjà eu auparavant".

Lorsqu’elle s’est rendue à l’hôpital de Rapid City (Dakota du Sud) le 10 août 2019, elle ne s’attendait donc sûrement pas à une telle nouvelle. Un test urinaire plus tard, Dannette Glitz apprenait, en effet, qu’elle était enceinte. Non pas de un, ni de deux, mais bien de trois bébés ! Un garçon et deux filles, appelés Blaze, Gypsy et Nikki. Selon les derniers posts Facebook de la mère de famille, chacun pèserait 1,8 kg. "Vous ne voyez jamais des triplés conçus naturellement, encore moins sans l'avoir su 34 semaines durant. Personne n’arrive à réaliser.", a confié la jeune femme à la chaîne de télé.

Une collecte sur Facebook

Son compagnon aussi n’a rien vu venir et il est toujours "stupéfait" face à ce qu’il vient de vivre. "Honnêtement, je suis dépassé, j’ai toujours la tête prête à exploser", a-t-il déclaré sur Kora TV.

Un garçon avait prédit cette grossesse. Il s’agit du fils aîné de la jeune femme. Âgé de 10 ans, Ronnie a affirmé : "Je voulais avoir un petit frère ou une petite sœur. Je savais que ce jour allait arriver". Aussi vite ?

Pour aider Dannette et Austin, un de leurs amis a décidé de créer une collecte sur Facebook. La cagnotte a dépassé les 1 600 dollars. Le couple a également pu compter aussi sur la générosité d’amis, de leur famille, mais aussi d’inconnus qui leur ont donné quelques équipements.

Qu'est-ce qu'un déni de grossesse ?

Il existe deux catégories de déni de grossesse : partiel ou total. Dans le premier cas, la future mère se rend compte de sa grossesse après le premier trimestre, mais avant le terme. Plusieurs signes peuvent alors l’amener à réaliser qu’elle est enceinte. Il peut s’agir de douleurs abdominales ou de la perception de mouvements dans le ventre.

Dans le second cas, le déni de grossesse total, la femme ne prend connaissance de sa grossesse que lors de l’accouchement. Elle peut avoir ressenti quelques douleurs abdominales au cours des mois précédents.

Lors d'un déni, aucun signe habituel d'une grossesse n'apparaît de manière visible. La future mère ne prend quasiment pas de poids, n'a pas ventre ni de masque de grossesse.

Sur 500 accouchements, il y aurait environ un déni de grossesse. Parmi ces dénis, 38 % seraient totaux. Chaque année, entre 800 et 2 000 femmes seraient concernées par ce phénomène.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.