Corps qui craque : pourquoi ?
Publié le 20 Novembre 2018 par Océane Redon, journaliste santé
Validé par : Delphine Maury, ostéopathe

Parce que la personne est atteinte d’arthrose

© Adobe StockSi la plupart des craquements sont involontaires et non reproductibles, certains sont au contraire reproductibles. Ils apparaissent notamment chez les personnes atteintes d’arthrose. "Ces craquements de type ‘sable dans l’articulation’ ont lieu dès la mobilisation de l’articulation arthrosée. C’est d’autant plus marqué sur les articulations entre les vertèbres cervicales", continue Delphine Maury. Dans ce cas-là, des douleurs ou d’autres symptômes (raideur par exemple) peuvent accompagner les craquements.

Publicité
Publicité

Est-ce mauvais pour le corps ?

"Contrairement à ce que beaucoup de personnes disent, faire craquer ses articulations de manière récurrente et volontaire n’engendre pas d’arthrite ou d’arthrose." Attention toutefois à l’amplitude articulaire mise en place pour produire des craquements volontaires. "En effet, effectuer une flexion/extension/rotation forcée peut aller au delà de la barrière articulaire et léser les ligaments, tendons ou capsule de l’articulation. Cela peut donc engendrer sur le long terme une hyper laxité ou une instabilité de l’articulation." D’ailleurs, "lorsqu’une articulation est hyperlaxe, il arrive que des patients arrivent à se la luxer volontairement. Cela produit souvent un craquement. Dans cette situation, il faut absolument éviter de reproduire et consulter un chirurgien traumatologie rapidement."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X