Ma tension est basse : est-ce que c'est grave ?

On parle de tension basse ou d'hypotension lorsque la pression artérielle mesurée est inférieure à 100/60 mmHg (millimètre de mercure). Votre tensiomètre indique une baisse de tension par rapport à vos valeurs habituelles ? Il n'est peut-être pas nécessaire de vous inquiéter.

Une tension basse ne représente pas un danger

À l'inverse de l'hypertension, une tension basse n'est pas nuisible au système cardio-vasculaire. On estime que l'hypotension trouve majoritairement son origine dans des critères héréditaires. C'est aussi une caractéristique des personnes grandes et à faible poids corporel. D'autres causes sont susceptibles d'entraîner une tension basse, comme les maladies ou traitements médicamenteux et la fatigue ou le stress, pour ne citer qu'eux.Une tension basse n'est alors pas grave en l'absence de symptômes et que ces deux critères n'apparaissent pas:- une variation importante des chiffres tensionnels,- une baisse de tension brutale en dessous du minimum vital, soit 5 ou 6 de tension.

Quelques conseils contre la baisse de tension

Il existe quelques astuces pour éviter les désagréments d'une baisse de tension. Dans le cas d'un malaise, prévoyez de vous asseoir ou de vous allonger en surélevant les jambes. Gardez cette position une dizaine de minutes pour que le sang ait le temps d'arriver au cerveau. Il est aussi possible d'être sujet à une chute de tension au lever. Pour remédier à cela, il suffit de vous recoucher quelques instants puis de vous lever progressivement en gardant la position assise plusieurs secondes.Vous pouvez également augmenter un peu votre tension en mangeant des aliments salés et en buvant beaucoup d'eau riche en sodium, ou encore en croquant dans un bâton de réglisse.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):