Trois aliments contre la fatigue chronique

L'encéphalomyélite myalgique, plus couramment appelée syndrome de la fatigue chronique, est considérée comme une maladie neurologique. Mais les désagréments qu'elle occasionne touchent l'organisme à tous les niveaux, d'où l’intérêt de miser dès les premiers signes sur des aliments antifatigue efficaces.
Fotolia

Fatigue chronique : les symptômes

À la différence d'une fatigue intellectuelle ou physique ponctuelle, l'encéphalomyélite myalgique se caractérise par une fatigue permanente et intense qui dure au minimum depuis six mois.
Cette dernière ne s'explique par aucun autre trouble médical et se complète généralement par des maux de tête, des troubles du sommeil, des troubles mnésiques, une faiblesse musculaire, un mal de gorge
Après avoir consulté son médecin pour que le diagnostic soit posé, il peut être intéressant de suivre ses conseils et d'opter en parallèle pour des aliments antifatigue.

Les aliments contre la fatigue

La vitamine C présente notamment dans le kiwi et les agrumes possède des effets antifatigue reconnus. On profite donc de la teneur en vitamine C de l'acérola (30 fois supérieure à celle de l'orange !) pour allier utilité et plaisir et déguster des jus vitaminés et gourmands.
On mise également sur l'épinard qui participe à la production d'énergie grâce aux différentes vitamines B qu'il contient.

Le ginseng : notre meilleur allié vitalité

Le ginseng est aussi fortement recommandé aux personnes touchées par le syndrome de fatigue chronique, pour peu qu'il soit vieux et de culture. Il fait en effet partie des plantes « adaptogènes » qui favorisent l'équilibre général et augmentent l'énergie d'une manière très efficace.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):