Existe-t-il des cas dans lesquels le refus de soins peut être considéré comme abusif et préjudiciable à l’égard d’autrui ?

Publicité

Oui.

Exemples:

si la victime d’un accident causé par autrui refuse les soins et augmente ainsi superficielllemet le montant de ses dommages et intérêts.

Publicité
Publicité

en cas de refus de soins dans le cadre familial: impuissance, stérilité ...

mots-clés : Stérilité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X