Existe-t-il des cas dans lesquels le refus de soins peut être considéré comme abusif et préjudiciable à l’égard d’autrui ?

Publicité

Oui.

Exemples:

si la victime d’un accident causé par autrui refuse les soins et augmente ainsi superficielllemet le montant de ses dommages et intérêts.

en cas de refus de soins dans le cadre familial: impuissance, stérilité ...

mots-clés : Stérilité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X