L’épilepsie en quelques mots

La maladie se déclare par crises, qui correspondent à l’augmentation brutale de l’activité d’un groupe de neurones, provoquant une sorte de court-circuit dans le cerveau. On connaît souvent les crises d’épilepsie sous forme de convulsions avec perte de connaissance. Mais selon la localisation dans le cerveau, l’épilepsie peut se manifester différemment, par des absences ou bien des hallucinations. On peut parler d’épilepsies, car les causes sont diverses, et elles peuvent notamment être secondaires à d’autres maladies.

L’épilepsie et la multiple sclérose ou sclérose en plaques

Le lien entre la sclérose en plaques et l’épilepsie n’est pas évident, mais on estime que le risque de subir une crise d’épilepsie est de 2 % chez les personnes atteintes de sclérose en plaques. La cause de cette augmentation du risque par rapport à la population normale n’est pas clairement expliquée, mais cela pourrait provenir d’une irritation des neurones au niveau des plaques de la sclérose. Cependant, il est reconnu que les traitements de la sclérose en plaques présentent, pour certains, le risque d’effets secondaires de type épilepsie, ce qui peut expliquer cette augmentation du risque. Mais les bénéfices apportés par le traitement de la sclérose restent supérieurs au risque d’épilepsie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.