Un palliatif, le pouce

Depuis qu’il mange à la cuillère, il suce beaucoup plus son pouce. De fait, cette façon de manger réduit le temps consacré à la succion et le plaisir qu’elle procure. L’enfant cherche donc son pouce pour retrouver ces moments de plaisir. Il continuera quelque temps à téter le bout de la cuillère, venu remplacer le sein ou la tétine.

Ce phénomène de succion du pouce est surtout courant dans les pays industrialisés, où les enfants sont fréquemment séparés de leur mère. En Asie, en Afrique, l’enfant ne semble pas avoir besoin de ce réconfort. Il vit ses premiers mois aux côtés de sa mère, très souvent porté par elle et nourri au sein. Ce contact permanent semble exclure le recours au pouce.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Manger
Source(s):