Le rôle des odeurs

Grâce aux expériences faites à partir du liquide amniotique, on a mis en évidence le rôle important de l’olfaction dans la perception du goût. À la naissance, l’enfant fait la différence à l’odeur, entre de l’eau et le liquide amniotique dans lequel il a baigné. Quatre jours plus tard, il préfère l’odeur du lait maternel à celle du liquide amniotique s’il est nourri au sein. À deux semaines, ce même bébé est plus attiré par l’odeur d’une femme qui allaite, même si ce n’est pas sa mère, que par l’odeur du lait artificiel.

Certains chercheurs pensent même que, comme le goût, l’olfaction serait plus fine chez le nourrisson que chez l’enfant plus grand, voire même l’adulte.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):