L’illusion d’une bonne audition

Publicité

Ce n’est pas parce qu’un enfant sursaute aux bruits forts qu’il a une bonne audition. Ces bruits se caractérisent aussi par des déplacements d’air ou une vibration du sol, des phénomènes que l’enfant sourd perçoit souvent particulièrement bien, lui permettant ainsi de faire illusion. Très fréquemment aussi il se constitue des repères visuels presque imperceptibles des adultes : une ombre sur un mur ou sur le parquet, une brillance particulière dans une vitre ou sur le carrelage lui permettent de savoir qu’il se passe quelque chose dans son dos, il se retourne alors qu’il n’a rien entendu venir. À partir de 1 an, le réflexe d’orientation conditionné, qui se manifeste chez l’enfant par l’orientation de la tête vers une image attractive alors qu’il n’en perçoit pas le son, permet de dépister des surdités non révélées jusqu’alors. À cela s’associent des tests plus complexes. Attention à ne pas vous focaliser sur un trouble auditif alors que ce comportement peut tout à fait cacher un trouble psychologique grave à traiter précocement.

mots-clés : Sourd, Psycho, Air

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X