Dans quels cas doit-on prendre un avocat ?

Publicité

En France, les juridictions (les tribunaux) sont spécialisées. Selon la nature de votre litige, vous serez donc jugé par l’une d’entre elles. Devant certaines juridictions, vous devez obligatoirement prendre un avocat, devant les autres il est facultatif.

L’avocat est obligatoire devant les juridictions suivantes :

- juridictions administratives :

tribunal administratif : en principe, l’avocat est obligatoire sauf pour un recours pour excès de pouvoir, en matière de pension, de travaux publics, de litiges contractuels... (la liste des exceptions est très importante ; nous vous conseillons de vous renseigner auprès des greffes des tribunaux administratifs)

Publicité
Publicité

cour administrative d’appel et Conseil d’État : vous devez en principe prendre un avocat (avocat aux conseils pour le Conseil d’État), sauf pour le recours pour excès de pouvoir, en matière de pension, d’élections, de contribution et contraventions de voirie

- juridictions pénales : cour d’assises, cour de cassation

- juridictions civiles : tribunal de grande instance, cour d’appel, cour de cassation

L’avocat n’est pas obligatoire devant les juridictions suivantes :

tribunal d’instance, tribunal de commerce, tribunal de police, tribunal correctionnel, conseil de prud’hommes...

Pour savoir quel tribunal est compétent, vous pouvez consulter les ouvrages spécialisés (codes de procédure), mais il est préférable de consulter un avocat.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X