Sommaire

La lutéine

La lutéine'Toutes les études menées à travers le monde montrent que ceux qui consomment beaucoup de lutéine divisent par deux leur risque de DMLA. Ce pigment est en effet 500 fois plus présent dans la macula, la partie centrale de la rétine, que dans le foie.', insiste le Pr Eric Souied, président de l'Association DMLA.

Où la trouver? Dans les légumes verts (les choux, les haricots verts, les épinards), les oranges, les mandarines, les papayes, les oeufs. Certains compléments alimentaires en contiennent aussi, demandez conseils à votre ophtalmologue ou votre pharmacien.

Les oméga 3

 title='La consommation régulière d'oméga 3 et notamment de DHA fait baisser le risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l'âge, alors que la consommation importante d'acides gras trans, que l'on trouve dans les graisses animales et les viennoiseries l'augmente.', souligne le Pr Eric Souied, président de l'Association DMLA.

Où les trouver ? Les oméga 3 DHA se trouvent dans les poissons gras : saumons, thons, sardines, maquereaux. Variez les plaisirs mais consommez-en au moins trois portions par semaine. Vous pouvez aussi prendre des complément alimentaires.

Les antioxydants

Les antioxydants'Les vitamines E et C ainsi que le zinc à doses supérieures aux apports journaliers réduisent de 25% les risques de DMLA.', indique le Pr Eric Souied, président de l'Association DMLA.

Où les trouver? La vitamine C se trouve dans les kiwis et les agrumes, la vitamine E dans les huiles végétales, les noix, les noisettes, les céréales complètes et les poissons gras, le zinc dans le foie de veau, les huîtres, le germe de blé, les poissons gras, les oeufs, les légumes secs, le blé complet.

Plus généralement, la consommation de 5 fruits et légumes par jour permet un bon apport en antioxydants. Pour une supplémentation, demandez conseil à votre ophtalmologue ou votre pharmacien.

Une meilleure hygiène de vie

Une meilleure hygiène de vie'Les personnes dont un parent au moins souffre de DMLA voient leur risque multiplié par 4 de développer la maladie. Ainsi, selon leurs autres prédispositions, entre 15% et 50 % des personnes dont un oeil est déjà touché auront l'autre oeil atteint. Pour elles, il est donc important de réduire les autres facteurs de risque. Or Le tabac et le surpoids en sont deux importants et sur lesquels on peut vraiment jouer. Par ailleurs, agir sur ces leviers c'est aussi limiter la progression de la maladie.', martèle le le Pr Eric Souied, président de l'Association DMLA.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.