Mal au ventre et envie de vomir : les signes d'une gastro-entérite

Publié le 26 Mai 2016 par La Rédaction Médisite | Mis à jour le 11 Octobre 2018 par Camille Barault, journaliste santé
Le mal de ventre et les vomissements ont des origines multiples et sont généralement des troubles bénins. Qu’il s’agisse d’une simple sensation de brûlure à l'estomac ou de spasmes légers ou violents, de nausées accompagnées de vomissements fréquents ou isolés, il est conseillé de consulter un médecin afin de déterminer la cause de ces maux et d'écarter toute maladie grave comme une maladie chronique, un cancer ou une sténose du tube digestif. Un traitement précoce et adapté permettra de remédier rapidement à ces troubles.
Publicité

Mal au ventre et envie de vomir : les signes d’une gastro-entérite ?

© Fotolia

Un mal de ventre et une envie de vomir qui apparaissent soudainement et se prolongent peuvent, en effet, être le signe d’une gastro-entérite bactérienne ou d’une intoxication alimentaire qui ont les mêmes symptômes, elles sont dues à des bactéries, le plus souvent des colibacilles ou des salmonelles. Un virus peut également être à l’origine de la gastro-entérite (adénovirus ou calicivirus).

Publicité

Comment stopper une gastro-entérite ?

Vous avez une gastro-entérite ? Apprenez à connaître les vrais bons remèdes pour aller mieux. En clair : du charbon contre les gaz, de l'eau argileuse contre la diarrhée, de la menthe contre les ballonnements et les nausées, une tisane de romatin contre l'infection.

Publicité

Que manger pendant une gastro-entérite ? Parce qu’elle met notre système digestif à rude épreuve, la gastro-entérite impose quelques restrictions alimentaires. Au risque sinon de voir les symptômes s’aggraver. Selon le Dr Martial Fraysse, pharmacien:On opte pour: riz blanc, pâte blanche, pain blanc, carottes cuites, banane, gelée de fruits, fruits cuits.On évite: crudités, matières grasses, aliments riches en fibres (ex: fruits crus, pain complet, maïs, son), les laitages (le lactose favorise la diarrhée), les jus d’agrumes, les aliments gras (fritures).

Autre bonne idée : prendre des probiotiques. Des études semblent démontrer les bienfaits des probiotiques (ces micro-organismes dont raffolent notre flore intestinale) dans le traitement, mais aussi dans la prévention de la gastro-entérite. C’est en tout cas la conclusion des travaux menés à l’hôpital Georges Pompidou (Paris) par l’équipe Marteau, Seksik, Jian. Seul bémol: pour bénéficier de ces effets, il faut avaler ces bactéries en quantités non négligeables. Demander conseil à un pharmacien.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X