9 choses à savoir sur la maladie de Crohn
Publié le 29 Avril 2013 à 11h26 par Florence Massin, journaliste santé | Mis à jour le 19 Octobre 2018 à 11h26 par Marion Guérin, journaliste santé
Validé par : Pr Laurent Beaugerie, Gastro-entérologue

L'évolution de la maladie

© Adobe StockCette maladie, une fois présente, a tendance à récidiver si un traitement de fond adapté n’est pas prescrit. En général, elle évolue par crises qui succèdent à des périodes de rémission de plusieurs mois. Entre 10 à 20% des personnes porteuses de la maladie ont une rémission durable après la première poussée et cela sans traitement, sous couvert d'une surveillance médicale.

Les examens pour la diagnostiquer

Comment : la première étape est le questionnement du médecin auprès du patient. Il évalue ainsi la durée, la fréquence et la sévérité des symptômes. Il palpe ensuite l'abdomen à la recherche de zones douloureuses. "La maladie n'est en général pas détectée très tôt. Cela ressemble souvent au début à une gastro-entérite et le médecin généraliste, qui ne voit qu'un nouveau cas de Crohn tous les 10 ans, ne s'inquiète pas tout de suite" explique le Pr Beaugerie. Et ensuite : généralement, des analyses de sang et des selles en laboratoire sont demandées pour confirmer une inflammation (élévation du nombre de globules blancs, anémie, baisse du taux d'albumine...). Un scanner ou une IRM abdominal(e) sont nécessaires, ainsi qu'une coloscopie pour vérifier l'état du côlon et de l'intestin grêle.

Vidéo : Maladie de Crohn : êtes-vous à risque ?

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X