9 choses à savoir sur la maladie de Crohn
Publié le 29 Avril 2013 par Florence Massin, journaliste santé | Mis à jour le 19 Octobre 2018 par Marion Guérin, journaliste santé
Validé par : Pr Laurent Beaugerie, Gastro-entérologue

Les symptômes de la maladie de Crohn

© Adobe StockLesquels : les symptômes de la maladie de Crohn se manifestent lors des poussées. Des poussées qui alternent avec des phases de rémission. Les signes sont des douleurs abdominales surtout après les repas et des diarrhées chroniques qui peuvent durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. La fatigue est aussi très présente, accompagnée au moment des poussées d'une perte de poids, d'un faible appétit et d'une légère fièvre (38°C). On peut aussi trouver parmi les symptômes du sang ou des glaires dans les selles, des nausées et vomissements ainsi que des douleurs aux articulations.

1

L'intensité des symptômes dépend beaucoup de l'emplacement de l'inflammation au niveau du système digestif. Une hospitalisation peut devenir nécessaire s'il y a hémorragie*, une diarrhée invalidante, et une incapacité à s'alimenter. Et aussi : chez 10 à 15% des patients, des symptômes non digestifs qui touchent les articulations, la peau et les yeux peuvent apparaître.

* beaucoup de sang dans les selles

Que peut-on manger ?

© Adobe Stock"Il n'a pas été démontré que de manger de telle ou telle façon pouvait réduire les crises. On peut donc manger de tout de façon équilibrée. Ce n'est qu'au moment des crises, quand il y a une inflammation intestinale au niveau de l'intestin qu'il est conseillé d'avoir un régime sans résidu en évitant les fruits, légumes, farine..." explique le Pr Beaugerie. Pourquoi : les fibres augmentent de volume des selles. Cela a pour effet d'augmenter les troubles digestifs. Une fois la crise passée, les restrictions ne sont plus nécessaires.

Vidéo : Maladie de Crohn : êtes-vous à risque ?

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X