Médicaments - Sublinguale, FENTANYL avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

11 Résultat(s)

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
ABSTRAL 100 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
ABSTRAL 200 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
ABSTRAL 600 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
ABSTRAL 400 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
ABSTRAL 300 microgrammes, comprimé sublingual
  
Traitement des accès douloureux paroxystiques chez les patients adultes utilisant des morphiniques pour traiter les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
RECIVIT 267 microgrammes, comprimé sublingual
  
RECIVIT est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques (ADP) chez les patients adultes recevant déjà un traitement de fond opioïde pour les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur persistante par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
Les patients recevant un traitement de fond opioïde sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes par heure de fentanyl transdermique, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.
RECIVIT 133 microgrammes, comprimé sublingual
  
RECIVIT est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques (ADP) chez les patients adultes recevant déjà un traitement de fond opioïde pour les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur persistante par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
Les patients recevant un traitement de fond opioïde sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes par heure de fentanyl transdermique, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.
RECIVIT 533 microgrammes, comprimé sublingual
  
RECIVIT est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques (ADP) chez les patients adultes recevant déjà un traitement de fond opioïde pour les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur persistante par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
Les patients recevant un traitement de fond opioïde sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes par heure de fentanyl transdermique, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.
RECIVIT 800 microgrammes, comprimé sublingual
  
RECIVIT est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques (ADP) chez les patients adultes recevant déjà un traitement de fond opioïde pour les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur persistante par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
Les patients recevant un traitement de fond opioïde sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes par heure de fentanyl transdermique, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.
RECIVIT 400 microgrammes, comprimé sublingual
  
RECIVIT est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques (ADP) chez les patients adultes recevant déjà un traitement de fond opioïde pour les douleurs chroniques dorigine cancéreuse. Laccès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère dune douleur persistante par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.
Les patients recevant un traitement de fond opioïde sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes par heure de fentanyl transdermique, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.