Médicaments - Conduite, FRESENIUS KABI avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

48 Résultat(s)

PARACETAMOL KABI 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL KABI est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
PERIKABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans, quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
POLYIONIQUE B 27 FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Equilibration hydroélectrolytique.
Etat de déshydratation quelle quen soit la cause.
Apport calorique glucidique modéré (200 kcal/l).
PLASMION, solution pour perfusion
  
Traitement durgence des états de choc :
·choc hypovolémique résultant de : hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlures ;
·choc vasoplégique dorigine traumatique, chirurgicale, septique ou toxique.
Traitement de lhypovolémie relative associée à une hypotension dans le contexte dune vasoplégie liée aux effets des médicaments hypotenseurs, notamment au cours dune anesthésie.
OMEGAVEN, émulsion pour perfusion
  
Complément à la nutrition parentérale, par apport dacides gras oméga-3 à chaîne longue, en particulier acides eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA), lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
RINGER LACTATE FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation à prédominance extracellulaire quelle quen soit la cause (vomissements, diarrhée, fistules).
Hypovolémie quelle quen soit la cause : état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
Acidose métabolique modérée.
BIONOLYTE G5, solution injectable pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique modéré (200 kcal/l)
·Equilibration hydroélectrolytique (par apport de chlorure de sodium, et de potassium), en fonction de la clinique et des bilans ioniques sanguins et urinaires.
BIONOLYTE G5, solution pour perfusion
  
Apport calorique glucidique.
Equilibration hydroélectrolytique,
Déshydratation qu'elle qu'en soit la cause.
AMINOMIX 500, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 500 est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
AMINOMIX 500 est particulièrement adapté aux patients avec tolérance au glucose limitée.
AMINOMIX 500 est une solution pour perfusion ne contenant pas délectrolytes permettant ainsi une supplémentation individuelle en électrolytes.
AMINOVEN 5 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée lorsquun apport dacides aminés savère nécessaire au cours dune nutrition parentérale.
AMINOVEN 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée lorsquun apport dacides aminés savère nécessaire au cours dune nutrition parentérale.
AMINOSTAB, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport calorique azoté (acides aminés de la série L).
AMINOMIX 500 E, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 500 E est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose, électrolytes et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
AMINOMIX 500 E est particulièrement adapté aux patients avec tolérance au glucose limitée.
AMINOMIX 800 E, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 800 E est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose, électrolytes et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
TRACITRANS, solution à diluer pour perfusion
  
Apport en oligo-éléments dans le cadre d'un protocole nutritionnel par voie intraveineuse pour couvrir les besoins de base au cours de la nutrition parentérale.
VANCOMYCINE KABI 1 g, poudre pour solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la vancomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles à la vancomycine (à l'exclusion des méningites) notamment les infections sévères à staphylocoques, y compris les staphylocoques résistants à la méticilline (infections respiratoires banales, ostéites, endocardites, septicémies,...), à streptocoques (y compris l'entérocoque); ou chez les sujets allergiques aux bêta -lactamines.
La vancomycine s'est révélée active seule ou en association avec les aminosides dans les endocardites à Streptococcus viridans ou Streptococcus bovis. Dans les endocardites à entérocoques (par exemple Streptococus faecalis), la vancomycine doit être associé à un aminoside.
La vancomycine est indiquée en prophylaxie des infections post-opératoires dues à des bactéries à Gram positif en:
·chirurgie cardiaque et vasculaire,
·neurochirurgie,
·chirurgie orthopédique avec implantation de matériel prothétique, en cas de:
oréintervention chirurgicale précoce
ocolonisation démontrée ou prévisible par des staphylocoques résistants à la méticilline (SAMR) (antibiothérapie préalable ou séjour en milieu hospitalier à épidémiologie de SAMR),
oen cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VANCOMYCINE KABI 500 mg, poudre pour solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la vancomycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles à la vancomycine (à l'exclusion des méningites) notamment les infections sévères à staphylocoques, y compris les staphylocoques résistants à la méticilline (infections respiratoires banales, ostéites, endocardites, septicémies,...), à streptocoques (y compris l'entérocoque); ou chez les sujets allergiques aux bêta -lactamines.
La vancomycine s'est révélée active seule ou en association avec les aminosides dans les endocardites à Streptococcus viridans ou Streptococcus bovis. Dans les endocardites à entérocoques (par exemple Streptococus faecalis), la vancomycine doit être associé à un aminoside.
La vancomycine est indiquée en prophylaxie des infections post-opératoires dues à des bactéries à Gram positif en:
·chirurgie cardiaque et vasculaire,
·neurochirurgie,
·chirurgie orthopédique avec implantation de matériel prothétique,
en cas de:
·réintervention chirurgicale précoce,
·colonisation démontrée ou prévisible par des staphylocoques résistants à la méticilline (SAMR) (antibiothérapie préalable ou séjour en milieu hospitalier à épidémiologie de SAMR),
·en cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BIONOLYTE G10, solution pour perfusion
  
Apport calorique glucidique.
Equilibration hydro-électrolytique.
Déshydratation qu'elle qu'en soit la cause.
CEFTRIAXONE KABI 1 g, poudre pour solution injectable (IV)
  
En pratique hospitalière
·Infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftriaxone, y compris les méningites à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
·Maladie de Lyme disséminée lors de:
ola phase précoce avec méningite (stade secondaire),
ola phase tardive avec manifestations systémiques neurologiques et articulaires (stade tertiaire).
·Prophylaxie des infections post-opératoires pour les résections transuréthrales de prostate.
En pratique de ville
Les indications sont limitées:
·à la poursuite de traitements débutés à l'hôpital,
·aux infections respiratoires basses, dans les formes sévères, en particulier chez les sujets à risques (vieillard, alcoolique, immunodéprimé, tabagique et insuffisant respiratoire...), notamment:
opour les pneumopathies bactériennes (pneumocoque, présumées à bacilles Gram négatif),
opour les poussées aiguës de bronchite chronique, généralement en deuxième intention.
·aux infections urinaires sévères et/ou à germes résistants:
opyélonéphrites aiguës,
oinfections urinaires basses associées à un syndrome septique,
opoussées aiguës de prostatites chroniques.
Il est nécessaire que le diagnostic soit porté avec certitude et de s'assurer de l'absence de nécessité d'un traitement chirurgical.
·à l'antibiothérapie d'urgence avant hospitalisation en cas de suspicion clinique de purpura fulminans, c'est-à-dire devant un état fébrile associé à un purpura comportant au moins un élément nécrotique ou ecchymotique, et ce quel que soit l'état hémodynamique du patient.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SORBITOL HYPERTONIQUE BIOSEDRA 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Apport calorique glucidique.
Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements.
Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion
  
Apport dénergie, dacides gras essentiels et dacides gras oméga 3, dans le cadre dune nutrition parentérale lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
VOLUVEN, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4)
VITALIPIDE ENFANTS, émulsion injectable pour perfusion
  
Supplémentation en vitamines liposolubles (A-D2-E-K1) pour couvrir les besoins journaliers chez lenfant de moins de 11 ans en nutrition parentérale.
Non destiné à lenfant de plus de 11 ans et à ladulte, sauf indications particulières (essentiellement poids < 30 kg).
VAMINOLACT, solution pour perfusion en flacon
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale, chez le nouveau-né à terme, le prématuré, le nourrisson et lenfant, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.Apport azoté (acides aminés de la série L).
CLINDAMYCINE KABI 600 mg/4 ml, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la clindamycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
En curatif
Elles sont limitées aux infections sévères, dues à des germes définis comme sensibles, dans leurs manifestations :
·ORL,
·bronchopulmonaires,
·stomatologiques,
·cutanées,
·génitales,
·ostéoarticulaires,
·abdominales post-chirurgicales,
·septicémiques,
à l'exception des infections méningées, même à germes sensibles, en raison d'une diffusion insuffisante de cet antibiotique dans le LCR.
En prophylaxie
Pour les patients allergiques aux bêtalactamines, prophylaxie des infections post-opératoires en :
·neurochirurgie ;
·chirurgie digestive sous mésocolique en association avec un aminoside ;
·chirurgie carcinologique ORL avec ouverture du tractus oropharyngé en association avec un aminoside ;
·chirurgie gynécologique en association avec un aminoside ;
·amputation de membre en association avec un aminoside.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CHLORURE DE POTASSIUM FRESENIUS 10 % (0,10 g/ml), solution à diluer injectable
  
L'administration de cette solution est préconisée dans les cas suivants:
·traitement des hypokaliémies (voir rubrique 5.1)
·correction des troubles hydro-électrolytiques
·apport de potassium dans le cadre de la nutrition parentérale.
CHLORURE DE SODIUM FRESENIUS 0,9 % , solution pour perfusion
  
Ce médicament est indiqué dans les situations suivantes:
·Traitement des carences en sodium;
·Traitement des déshydratations extracellulaires isotoniques;
·Traitement de l'hypovolémie;
·Véhicule ou diluant pour les médicaments compatibles administrés par voie parentérale.
SMOFKABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
RINGER LACTATE FRESENIUS KABI FRANCE, solution pour perfusion
  
·Déshydratation à prédominance extracellulaire quelle qu'en soit la cause (vomissement, diarrhée, fistules...).
·Hypovolémie quelle qu'en soit la cause: chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydroélectrolytiques périopératoires.
·Acidose métabolique en dehors de l'acidose lactique.
RINGER FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation à prédominance extracellulaire, quelle quen soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules)
Hypovolémie quelle quen soit la cause : état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
SOLUTION INJECTABLE DE GLUCOSE A 30 POUR CENT BIOSEDRA, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Apport calorique glucidique (1200 Kcal/l).
Alimentation parentérale
Traitement d'urgence des hypoglycémies aiguës.
SMOFKABIVEN E, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
SOLUVIT, lyophilisat pour usage parentéral
  
Supplémentation en vitamines hydrosolubles pour couvrir les besoins journaliers chez ladulte et lenfant en nutrition parentérale.
CEFTRIAXONE KABI 2 g, poudre pour solution pour perfusion
  
En pratique hospitalière
·Infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftriaxone, y compris les méningites à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
·Maladie de Lyme disséminée lors de:
ola phase précoce avec méningite (stade secondaire),
ola phase tardive avec manifestations systémiques neurologiques et articulaires (stade tertiaire).
En pratique de ville
Les indications sont limitées:
·à la poursuite de traitements débutés à l'hôpital,
·aux infections respiratoires basses, dans les formes sévères, en particulier chez les sujets à risques (sujet âgé, alcoolique, immunodéprimé, tabagique et insuffisant respiratoire...), notamment:
opour les pneumopathies bactériennes (pneumocoque, présumées à bacilles Gram négatif),
opour les poussées aiguës de bronchite chronique, généralement en deuxième intention.
·aux infections urinaires sévères et/ou à germes résistants:
opyélonéphrites aiguës,
oinfections urinaires basses associées à un syndrome septique,
opoussées aiguës de prostatites chroniques.
Il est nécessaire que le diagnostic soit porté avec certitude et de s'assurer de l'absence de nécessité d'un traitement chirurgical.
·à l'antibiothérapie d'urgence avant hospitalisation en cas de suspicion clinique de purpura fulminans, c'est à dire devant un état fébrile associé à un purpura comportant au moins un élément nécrotique ou ecchymotique, et ce quel que soit l'état hémodynamique du patient.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
GLUCOSE FRESENIUS 10 %, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants :
·réhydratation lorsquil existe une perte deau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles ;
·prévention des déshydratations ;
·véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate ;
·prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
GLUCOSE BIOSEDRA 15 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique,
·Prévention des déshydratations intra et extra cellulaires,
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles,
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements,
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
HYPERHES, solution pour perfusion
  
Traitement à dose unique de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (Voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4).
GLUCOSE FRESENIUS 5%, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants :
réhydratation lorsquil existe une perte deau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles ;
prévention des déshydratations ;
véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate ;
prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
GLUCOSE BIOSEDRA 30 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique,
·Prévention des déshydratations intra et extra cellulaires,
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles,
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements,
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et: post-opératoire immédiate.
DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion
  
Ce produit est indiqué lors dune nutrition artificielle chez des patients de réanimation nécessitant un apport en glutamine. Il doit être administré en complément dune nutrition parentérale ou dune nutrition entérale ou dune combinaison des deux.
KABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans, quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
INTRALIPIDE 30 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport lipidique (acides gras essentiels) dans le cadre d'une nutrition parentérale, lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Cette forme est plus particulièrement indiquée pour les patients nécessitant une nutrition parentérale mettant en uvre un volume liquidien restreint et pour les patients nécessitant des apports énergétiques élevés.
INTRALIPIDE 20 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours dune nutrition parentérale, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport dacides gras essentiels.
LEVULOSE BIOSEDRA 5 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
INTRALIPIDE 10 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours d'une nutrition parentérale, lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport d'acides gras essentiels.
LEVULOSE HYPERTONIQUE BIOSEDRA 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
MANNITOL BIOSEDRA 20 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·réduction de certains dèmes cérébraux,
·réduction de l'hypertension intra-oculaire.
MANNITOL BIOSEDRA 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réduction en urgence de certains dèmes cérébraux.
Remarque: un relais devra être pris par du mannitol à la concentration de 20% dans un délai de 24 heures.