Dictionnaire des médicaments

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

11275 Résultat(s)

KEFORAL 1 g, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfalexine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles lorsque ces infections autorisent une antibiothérapie orale et à l'exclusion des localisations méningées, notamment:
·les infections ORL: angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, sinusites, otites;
·les infections respiratoires basses:
osurinfections des bronchites aiguës,
oexacerbations des bronchites chroniques,
opneumopathies communautaires chez des sujets:
§sans facteur de risques,
§sans signe de gravité clinique,
§en l'absence d'argument faisant craindre une résistance de S.pneumoniae à la pénicilline,
§en l'absence d'argument évocateur d'une pneumopathie atypique;
·infections urinaires non compliquées, exceptées les prostatites et pyélonéphrites.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
IRBESARTAN ARROW GENERIQUES 75 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
· Traitement de l'atteinte rénale des patients hypertendus diabétiques de type 2, dans le cadre de la prise en charge par un médicament antihypertenseur (voir rubriques 4.3, 4.4 4.5 et 5.1).
INEGY 10 mg/20 mg, comprimé
  
Prévention des événements cardiovasculaires
INEGY est indiqué pour réduire le risque dévénements cardiovasculaires (voir rubrique 5.1) chez les patients présentant une maladie coronaire avec un antécédent de syndrome coronarien aigu (SCA), précédemment traités ou non par une statine.
Hypercholestérolémie
INEGY est indiqué comme traitement adjuvant au régime chez les patients ayant une hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou une dyslipidémie mixte lorsque lutilisation dune association est appropriée :
·patients non contrôlés de façon appropriée par une statine seule,
·patients recevant déjà une statine et de lézétimibe.
Hypercholestérolémie familiale homozygote (HFHo)
INEGY est indiqué comme traitement adjuvant au régime chez les patients ayant une HFHo. Ces patients peuvent recevoir également des traitements adjuvants (exemple : aphérèse des LDL).
IRBESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ARROW GENERIQUES 150 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Cette association à dose fixe est indiquée chez les patients adultes dont la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par l'irbésartan seul ou l'hydrochlorothiazide seul (voir rubrique 5.1).
ISOPTINE L.P. 240 mg, comprimé pelliculé sécable à libération prolongée
  
·Hypertension artérielle.
·Traitement de l'angor stable.
IRBESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE EG 300 mg/25 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Cette association à dose fixe est indiquée chez les patients adultes dont la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par l'irbésartan seul ou l'hydrochlorothiazide seul (voir rubrique 5.1).
IMONOGAS 240 mg, capsule molle
  
Traitement symptomatique des ballonnements abdominaux (flatulences) chez ladulte et ladolescent (à partir de 15 ans).
INDAPAMIDE BIOGARAN 1,5 mg, comprimé pelliculé à libération prolongée
  
INDAPAMIDE BIOGARAN 1,5 mg est indiqué dans lhypertension artérielle essentielle chez ladulte.
INSPRA 50 mg, comprimé pelliculé
  
L'éplérénone est indiquée :
·en complément des traitements standards incluant les bétâ-bloquants, pour réduire le risque de morbi-mortalité cardiovasculaire chez des patients stables présentant une dysfonction ventriculaire gauche (FEVG ≤ 40%) et des signes cliniques d'insuffisance cardiaque après un infarctus du myocarde récent.
·en complément du traitement optimal standard, pour réduire le risque de morbi-mortalité cardiovasculaire chez les patients adultes atteints d'insuffisance cardiaque de la classe New York Heart Association (NYHA) stade II (chronique) avec dysfonctionnement systolique ventriculaire gauche (FEVG ≤ 30%) (voir rubrique 5.1).
INNOHEP 4 500 U.I. anti Xa/0,45 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie chez les patients adultes, en particulier en chirurgie orthopédique, générale ou cancérologique.
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients adultes immobilisés à cause dune pathologie médicale aiguë, notamment une insuffisance cardiaque aiguë, une insuffisance respiratoire aiguë, une infection sévère, un cancer actif ainsi quune maladie rhumatismale en poussée.
Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle au cours de lhémodialyse et de lhémofiltration chez les adultes.
INTRALIPIDE 20 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours dune nutrition parentérale, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport dacides gras essentiels.
IODURE DE SODIUM POUR THERAPIE MALLINCKRODT FRANCE, gélule
  
Liode-131 est indiqué pour le traitement des affections thyroïdiennes suivantes :
Hyperthyroïdie : maladie de Basedow, goitre multinodulaire toxique ou nodules autonomes.
Carcinome thyroïdien vésiculaire et/ou papillaire, y compris en cas de métastases et de tissus thyroïdiens résiduels.
Le traitement par l'iodure (131I) de sodium est fréquemment associé à une intervention chirurgicale ou aux anti-thyroïdiens de synthèse.
IOPAMIRON 300 (300 mg d'Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Explorations avec appareillage conventionnel ou tomodensitométrie chez l'adulte et chez l'enfant: aortographie, artériographie périphérique, sélective abdominale, coronaire; Opacification du corps entier. Urographie intraveineuse.
·Opacifications radiologiques locales (arthrographie).
·Opacification des espaces sous arachnoïdiens (saccoradiculographie, myélographie) (flacon de 10 mL).
IBUTABS 400 mg, comprimé pelliculé
  
Ce médicament contient un anti-inflammatoire non stéroïdien: l'ibuprofène.
Il est indiqué, chez l'adulte et l'enfant de plus de 30 kg (soit environ 11-12 ans), dans le traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs telles que:
· maux de tête,
· états grippaux,
· douleurs dentaires,
· courbatures,
· règles douloureuses.
ILARIS 150 mg, poudre pour solution injectable
INDOCID 25 mg, gélule
  
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'indométacine, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·traitement symptomatique au long cours:
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante,
ode certaines arthroses invalidantes et douloureuses;
·traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës de:
orhumatismes abarticulaires (péri-arthrites scapulo-humérale, tendinites, bursites),
oarthrites microcristallines,
oradiculalgies sévères,
oarthroses.
IRBESARTAN RATIOPHARM 150 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Traitement de l'atteinte rénale des patients hypertendus diabétiques de type 2, dans le cadre de la prise en charge par un médicament antihypertenseur (voir rubriques 4.3, 4.4, 4.5 et 5.1).
IODURE DE SODIUM CIS BIO INTERNATIONAL, solution injectable
  
Utilisations préthérapeutiguesetthérapeutigues
·Une dose "traceuse" d'iodure (131I) de sodium peut être administrée pour étudier la cinétique de l'iode. Les informations obtenues sur la fixation thyroïdienne et la période effective de l'iode radioactif peuvent être utilisées pour calculer l'activité thérapeutique à administrer.
·Dans le cadre du traitement d'une pathologie thyroïdienne maligne, après thyroïdectomie, l'iodure (131I) de sodium permet de rechercher les reliquats de tissu thyroïdien et les métastases.
·L'iode-131 est indiqué dans le traitement des affections thyroïdiennes suivantes :
·Hyperthyroïdie : maladie de Basedow, goitre multinodulaire toxique ou nodules autonomes.
·Carcinome thyroïdienvésiculaireet/ou papillaire, y compris en cas de métastases et de tissus thyroïdiensrésiduels. Le traitement par l'iodure (131I) de sodium est fréquemmentassociéà une intervention chirurgicale ou à un traitement par les anti-thyroïdiens de synthèse
INTERCYTON 200 mg, gélule
  
·Traitement dappoint :
oDe linsuffisance veino-lymphatique :
§Jambes lourdes
§Paresthésie
§Crampes, douleurs, impatiences du primo-décubitus.
oDes troubles de la fragilité capillaire au niveau de la peau : pétéchies.
·Utilisé dans le traitement de signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaires
·Traitement symptomatique :
oDes méno-métrorragies, lors dune contraception par dispositif intra-utérin
·Proposé dans le traitement symptomatique des troubles impliquant la circulation rétinienne et/ou choroïdienne (en association au traitement étiologique spécifique éventuel).
ISOPTINE 5 mg/2 ml, solution injectable
  
·Tachycardies jonctionnelles paroxystiques,
·Certains troubles du rythme ventriculaire.
KENZEN 8 mg, comprimé sécable
  
KENZEN est indiqué dans :
·Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez ladulte.
·Le traitement de lhypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.
·Le traitement chez ladulte de l'insuffisance cardiaque avec dysfonction systolique ventriculaire gauche (fraction d'éjection ventriculaire gauche ≤ 40%) en cas d'intolérance aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) ou en cas dintolérance aux antagonistes de laldostérone, comme traitement additionnel à un traitement par IEC chez des patients symptomatiques, malgré lutilisation dune thérapie optimale, (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
KEAL 1 g, comprimé sécable
  
·Ulcères gastriques et duodénaux évolutifs.
·Traitement d'entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés par Helicobacter pylori ou chez qui l'éradication n'a pas été possible.
IMMUNOGLOBULINE EQUINE TETANIQUE PASTEUR 1500 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention du tétanos chez les personnes présentant des blessures récentes pouvant être contaminées par des spores de bacille tétanique et qui nont pas été vaccinées au cours des dix dernières années ou dont le schéma de vaccination antérieur est incomplet ou inconnu.
ITRACONAZOLE SANDOZ 100 mg, gélule
  
Mycoses superficielles
L'itraconazole est indiqué - lorsque le traitement externe est inefficace ou inadapté - dans le traitement des infections fongiques suivantes :
·dermatomycoses (par ex. tinea corporis, tinea cruris, tinea pedis, tinea manus) ;
·Pityriasis versicolor.
Mycoses systémiques
L'itraconazole est indiqué dans le traitement des mycoses systémiques, telles que les candidoses, aspergilloses et histoplasmoses.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des agents antimycosiques.
IRBESARTAN ISOMED 75 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Traitement de l'atteinte rénale des patients hypertendus diabétiques de type 2, dans le cadre de la prise en charge par un médicament antihypertenseur (voir rubrique 5.1).
IMIGRANE 20 mg/0,1 ml, solution pour pulvérisation nasale
  
Le sumatriptan est indiqué dans le traitement de la crise de migraine avec ou sans aura. La forme solution pour pulvérisation nasale est particulièrement adaptée aux patients présentant des nausées et des vomissements au cours dune crise.
INDOCOLLYRE 0,1 POUR CENT, collyre
  
·Inhibition du myosis per-opératoire
·Prévention des manifestations inflammatoires liées aux interventions chirurgicales de la cataracte et du segment antérieur de lil.
·Traitement des manifestations douloureuses oculaires liées à la kératectomie photoréfractive au cours des premiers jours post-opératoires.
IRBESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ARROW GENERIQUES 300 mg/25 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Cette association à dose fixe est indiquée chez les patients adultes dont la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par l'irbésartan seul ou l'hydrochlorothiazide seul (voir rubrique 5.1).
IOPAMIRON 200 (200 mg d'iode par mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Opacification des espaces sous arachnoïdiens, intra rachidien et intracrânien (saccoradiculographies, myélographies, cisternographie computérisées).
·Discographies.
IPRATROPIUM ALMUS 0,5 mg/2 ml ADULTES, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose
  
·Traitement symptomatique des asthmes aigus graves et des poussées aiguës des brochopneumopathies chroniques obstructives de ladulte en association avec un bêta 2 mimétique daction rapide.
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en milieu spécialisé. Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
IRBESARTAN EG 75 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement de lhypertension artérielle essentielle.
·Traitement de l'atteinte rénale chez les sujets hypertendus diabétiques de type 2, dans le cadre de la prise en charge par un médicament antihypertenseur (voir rubrique 4.3, 4.4, 4.5 et 5.1).
LERCANIDIPINE ZENTIVA 20 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension artérielle essentielle.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent et lenfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
LERCANIDIPINE ARROW GENERIQUES 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
KETOPROFENE RANBAXY LP 200 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au traitement symptomatique au long cours :
·des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
·de certaines arthroses douloureuses et invalidantes;
LETROZOLE RATIOPHARM 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
Traitement néo adjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiqué.
L'efficacité du létrozole n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
LATANOPROST/TIMOLOL ZYDUS 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.
LANSOPRAZOLE ABBOTT 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LANSOYL FRAMBOISE, gel oral en récipient unidose
  
Traitement symptomatique de la constipation occasionnelle.
KETOCONAZOLE SANDOZ 2 %, gel en sachet-dose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dermite séborrhéique de l'adulte et de l'adolescent (≥ 12 ans).
LAMOTRIGINE SANDOZ 200 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE SANDOZ est administrée en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE SANDOZ n'est pas indiquée dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LERCANIDIPINE BOUCHARA RECORDATI 20 mg, comprimé pelliculé
  
LERCANIDIPINE BOUCHARA-RECORDATI est indiqué, chez les adultes, pour le traitement de lhypertension artérielle.
LANSOPRAZOLE RATIOPHARM 15 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante dune antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
L THYROXINE SERB 150 microgrammes/ml, solution buvable en gouttes
  
·Toutes les hypothyroïdies dorigine haute ou basse, quelles soient complètes ou incomplètes.
·Toutes les circonstances, associées ou non à une hypothyroïdie, où lon désire freiner la TSH.
LAMISIL 250 mg, comprimé sécable
  
·Onychomycoses,
·Dermatophyties cutanées (notamment dermatophytie de la peau glabre, kératodermie palmo-plantaire, intertrigo interdigito-plantaire),
Candidoses cutanées, lorsque ces 2 dernières infections ne peuvent être traitées localement du fait de l'étendue des lésions ou de la résistance aux traitements antifongiques habituels.
La terbinafine administrée per os est inefficace dans le Pityriasis versicolor (aussi connu comme le Tinea versicolor) et les candidoses vaginales.
KETOPROFENE BIOGARAN LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti‑inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti‑inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger‑Leroy‑Reiter et rhumatisme psoriasique) ;
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
·traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo‑humérales, tendinites, bursites ;
odes arthrites microcristallines ;
odes arthroses ;
odes lombalgies ;
odes radiculalgies ;
odes affections aiguës post‑traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
KETOCONAZOLE ARROW 2 %, gel en récipient-unidose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement du Pityriasis versicolor de ladulte et de ladolescent (≥ 12 ans).
LEVOCETIRIZINE MYLAN 5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement symptomatique de la rhinite allergique (incluant la rhinite allergique persistante) et de lurticaire chez les adultes et les enfants âgés de 6 ans et plus.
Pour les enfants âgés de 2 à 5 ans, il est recommandé dutiliser une formulation pédiatrique de lévocétirizine.
LAMIDERM 0,67 POUR CENT, émulsion pour application cutanée
  
Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques.
Brûlures du premier et second degré et toute autre plaie cutanée non infectée.
LARGACTIL 100 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez ladulte
Etats psychotiques aigus.
Etats psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
Chez lenfant de plus de 6 ans
Troubles graves du comportement de lenfant avec agitation et agressivité.
LESCOL L.P. 80 mg, comprimé pelliculé à libération prolongée
  
Dyslipidémies
Traitement des adultes présentant une hypercholestérolémie primaire ou une dyslipidémie mixte, en complément du régime alimentaire, lorsque la réponse au régime alimentaire et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, activité physique, perte de poids) est inadéquate.
Prévention secondaire des maladies coronariennes
Prévention secondaire des événements cardiaques majeurs chez les adultes présentant une pathologie coronaire après une intervention coronarienne percutanée (voir rubrique 5.1).
LANSOPRAZOLE ZENTIVA 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LEVODOPA BENSERAZIDE TEVA 100 mg/25 mg, gélule
  
Traitement symptomatique de la maladie de Parkinson.
LATANOPROST EG 0,005 %, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire.
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients pédiatriques ayant une pression intraoculaire élevée et souffrant de glaucome pédiatrique.
LATANOPROST/TIMOLOL ARROW 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.
LEVETIRACETAM MYLAN 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Lévétiracétam est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
Lévétiracétam est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent et lenfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie.
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile.
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
La solution à diluer de lévétiracétam est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
KETOPROFENE ZENTIVA LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
LATANOPROST/TIMOLOL ZENTIVA 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert et d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.
LAMOTRIGINE RATIOPHARM 50 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
· Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
· Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE RATIOPHARM est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
· Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
· Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
· Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE RATIOPHARM n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LETROZOLE ZYDUS 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
·Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par le tamoxifène pendant 5 ans.
·Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
·Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
·Traitement néoadjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
Lefficacité na pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
KOREC 20 mg, comprimé enrobé sécable
  
· Hypertension artérielle,
· Insuffisance cardiaque congestive.
LECTIL 24 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
LANSOPRAZOLE ISOMED 30 mg, gélule gastro-résistante
  
· Traitement prophylactique prolongé de l'sophagite par reflux gastro-sophagien,
· Traitement prophylactique de l'ulcère gastrique et duodénal induits par les AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS, Le dosage à 15 mg doit être utilisé dans les indications précédentes.
· Traitement de l'sophagite par reflux gastro-sophagien,
· Traitement des ulcères duodénaux et gastriques,
· Eradication de Helicobacter pylori en association à une antibiothérapie appropriée et prévention des récidives des ulcères gastro-intestinaux chez les patients présentant des ulcères associés à une infection par H. pylori,
· Syndrome de Zollinger-Ellison,
· Traitement de l'ulcère gastro-duodénal bénin associé aux AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS A quelques exceptions près, la dose de 30 mg doit être utilisée dans les indications précédentes (voir rubrique 4.2 et insuffisance hépatique)
LERCANIDIPINE BIOGARAN 20 mg, comprimé pelliculé
  
LERCANIDIPINE BIOGARAN est indiqué, chez les adultes, pour le traitement de lhypertension artérielle.
LAROSCORBINE 1 g/5 ml, solution injectable I.V. en ampoule
  
Prévention de lavitaminose C en nutrition parentérale exclusive.
LANVIS 40 mg, comprimé sécable
  
LANVIS 40 mg, comprimé sécable est indiqué dans le traitement des leucémies aiguës myéloïdes et des leucémies aiguës lymphoïdes.
LANSOPRAZOLE RANBAXY 15 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LAMOTRIGINE TEVA 5 mg, comprimé dispersible ou à croquer
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE TEVA est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE TEVA n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LANSOPRAZOLE ZYDUS 30 mg, gélule gastro-résistante
  
· Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
· Traitement de l'sophagite par reflux.
· Prévention de l'sophagite par reflux.
· Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
· Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
· Reflux gastro-sophagien symptomatique.
· Syndrome de Zollinger-Ellison.
LETROZOLE ACCORD HEALTHCARE 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
·Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
·Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
·Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
·Traitement néo adjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
L'efficacité du létrozole n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
LETROZOLE TEVA 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce avec des récepteurs hormonaux positifs chez la femme ménopausée.
·Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormonodépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
·Traitement de première intention du cancer du sein hormonodépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
·Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par anti-strogènes.
·Traitement néo-adjuvant du cancer du sein avec récepteurs hormonaux positifs et HER2 négatif chez la femme ménopausée, lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et quune intervention chirurgicale immédiate nest pas préconisée.
L'efficacité du létrozole n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
LACTULOSE FRESENIUS 670 mg/ml, solution buvable en flacon
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Traitement de l'encéphalopathie hépatique.
KETOPROFENE RANBAXY 50 mg, gélule
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
od'arthrites microcristallines,
od'arthroses,
ode lombalgies,
ode radiculalgies,
od'affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
KETOPROFENE MEDAC 100 mg/4 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·traitement de la douleur post-opératoire,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
KETUM 100 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti- inflammatoires actuellement disponibles.
·Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
otraitement symptomatique au long cours :
§des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
§de certaines arthroses douloureuses et invalidantes;
otraitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
§des rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
§d'arthrites microcristallines,
§d'arthroses,
§de lombalgies,
§de radiculalgies,
§d'affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
KETOCONAZOLE BIOGARAN 2 %, gel en récipient unidose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement du Pityriasis versicolor de ladulte et de ladolescent .
KETOCONAZOLE ZENTIVA 2 %, gel en récipient-unidose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement du pytiriasis versicolor de l'adulte et de l'adolescent (≥12 ans).
LAMICTAL 50 mg, comprimé dispersible ou à croquer
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMICTAL est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMICTAL n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs
LAMOTRIGINE RANBAXY 100 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE RANBAXY est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE RANBAXY n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LAMIVUDINE/ZIDOVUDINE MYLAN 150 mg/300 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LAMIVUDINE/ZIDOVUDINE MYLAN est indiqué dans le cadre dassociations anti-rétrovirales pour le traitement de linfection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH) (voir rubrique 4.2).
1  2  3  4  5  6  7  8  9