Médicaments - Singulair avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

4 Résultat(s)

SINGULAIR 10 mg, comprimé pelliculé
  
SINGULAIR est indiqué en traitement additif chez les patients présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés «à la demande» napportent pas un contrôle clinique suffisant de lasthme. Pour ces mêmes patients, chez qui SINGULAIR est indiqué pour lasthme, SINGULAIR peut en même temps apporter un soulagement symptomatique de la rhinite allergique saisonnière.
SINGULAIR est également indiqué en traitement préventif de lasthme induit par leffort.
SINGULAIR 4 mg, comprimé à croquer
  
SINGULAIR est indiqué en traitement additif chez les patients âgés de 2 à 5 ans présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés « à la demande » napportent pas un contrôle clinique suffisant de lasthme.
SINGULAIR peut également être une alternative aux corticoïdes inhalés à faibles doses chez les patients âgés de 2 à 5 ans présentant un asthme persistant léger sans antécédent récent de crises dasthme sévères ayant justifié une corticothérapie orale, et dont lincapacité à adhérer à un traitement par corticoïdes inhalés est démontrée (voir rubrique 4.2).
SINGULAIR est également indiqué en traitement préventif de lasthme induit par leffort chez les enfants âgés de 2 ans et plus.
SINGULAIR 4 mg, granulés
  
SINGULAIR est indiqué en traitement additif chez les patients âgés de 6 mois à 5 ans présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés « à la demande » napportent pas un contrôle clinique suffisant de lasthme.
SINGULAIR peut également être une alternative aux corticoïdes inhalés à faibles doses chez les patients âgés de 2 à 5 ans présentant un asthme persistant léger sans antécédent récent de crises dasthme sévères ayant justifié une corticothérapie orale, et dont lincapacité à adhérer à un traitement par corticoïdes inhalés est démontrée (voir rubrique 4.2).
SINGULAIR est également indiqué en traitement préventif de lasthme induit par leffort chez les enfants âgés de 2 ans et plus.
SINGULAIR 5 mg, comprimé à croquer
  
SINGULAIR est indiqué en traitement additif chez les patients présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés « à la demande » napportent pas un contrôle clinique suffisant de lasthme.
SINGULAIR peut également être une alternative aux corticoïdes inhalés à faibles doses chez les patients présentant un asthme persistant léger sans antécédent récent de crises dasthme sévères ayant justifié une corticothérapie orale, et dont lincapacité à adhérer à un traitement par corticoïdes inhalés est démontrée (voir rubrique 4.2).
SINGULAIR est également indiqué en traitement préventif de lasthme induit par leffort.