Dictionnaire des médicaments

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

11275 Résultat(s)

PLENESIA NERVOSITE, comprimé enrobé
  
Médicament phytothérapie.
Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des états neurotoniques des adultes et des enfants notamment en cas de troubles mineurs de sommeil.
PIPERACILLINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable (I.M., I.V.)
  
Elles procèdent de lactivité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la pipéracilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans léventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections graves dues aux germes définis comme sensibles notamment dans leurs manifestations septicémiques et endocarditiques, respiratoires, rénales et uro-génitales, gynécologiques, digestives et biliaires, méningées, osseuses.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PHENERGAN 2 POUR CENT, crème
  
Traitement symptomatique local du prurit, en particulier piqûres d'insectes.
PIPRAM FORT 400 mg, comprimé enrobé
  
PIPRAM FORT 400 mg comprimé enrobé est indiqué dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.4 et 5.1). Une attention particulière doit être portée aux informations disponibles sur la résistance bactérienne à lacide pipémidique avant d'initier le traitement.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
Chez l'adulte :
·Cystites aiguës simples non compliquées,
·Cystites récidivantes.
PHLOROGLUCINOL ISOMED 80 mg, comprimé orodispersible
  
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
· Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
· Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
· Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PIROXICAM PFIZER DISPERSIBLE 20 mg, comprimé dispersible sécable
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitementsymptomatique de larthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsquun traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PIROXICAM WINTHROP 10 mg, gélule
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitement symptomatique de l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsqu'un traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur l'évaluation de l'ensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PERINDOPRIL/INDAPAMIDE EG 2 mg/0,625 mg, comprimé
  
PERINDOPRIL/INDAPAMIDE EG est indiqué pour le traitement de lhypertension artérielle essentielle chez ladulte.
PERINDOPRIL/INDAPAMIDE SANDOZ 4 mg/1,25 mg, comprimé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle. PERINDOPRIL/INDAPAMIDE SANDOZ 4 mg/1,25 mg, comprimé est indiqué chez les patients dont la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par le périndopril seul.
PERINDOPRIL/INDAPAMIDE ARROW 4 mg/1,25 mg, comprimé
  
Traitement de lhypertension artérielle essentielle. PERINDOPRIL/INDAPAMIDE ARROW 4 mg/1,25 mg est indiqué chez les patients pour lesquels la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par le périndopril seul.
PONSTYL 250 mg, gélule
  
·Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée (céphalées, douleurs dentaires) ;
·Douleurs de l'appareil locomoteur ;
·Dysménorrhées après recherche étiologique ;
·Ménorragies fonctionnelles (restant inexpliquées après enquête étiologique systématique).
PHYSIONEAL 40 GLUCOSE 2,27 %, solution pour dialyse péritonéale
  
Physioneal 40 est indiqué dans toutes les situations où la dialyse péritonéale est utilisée, parmi lesquelles :
·insuffisance rénale aiguë et chronique;
·rétention hydrique sévère;
·déséquilibre électrolytique sévère;
·intoxication médicamenteuse par des substances dialysables, lorsquil nexiste pas dalternative thérapeutique plus adaptée.
Les solutions de dialyse péritonéale PHYSIONEAL 40 à base de bicarbonate/lactate avec un pH physiologique sont particulièrement indiquées chez les patients pour lesquels les solutions contenant uniquement un tampon lactate, avec un pH faible, provoquent une gêne ou des douleurs abdominales lors de la perfusion.
PERINDOPRIL MYLAN 2 mg, comprimé
  
Hypertension
Traitement de lhypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de linsuffisance cardiaque symptomatique.
Maladie coronaire stable
Réduction du risque dévénements cardiaques chez les patients ayant un antécédent dinfarctus du myocarde et/ou de revascularisation.
PIROXICAM PFIZER 20 mg/1 ml, solution injectable en ampoule (IM)
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitementsymptomatique de courte durée de la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsquun traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PRAMIPEXOLE ZENTIVA 0,7 mg, comprimé sécable
  
PRAMIPEXOLE ZENTIVA est indiqué chez ladulte pour le traitement des symptômes et signes de la maladie de Parkinson idiopathique, en monothérapie (sans lévodopa) ou en association à la lévodopa, quand lorsquau cours de lévolution de la maladie, au stade avancé, leffet de la lévodopa sépuise ou devient inconstant et que des fluctuations de leffet thérapeutique apparaissent (fluctuations de type fin de dose ou effets "on-off").
PRAMIPEXOLE ZENTIVA est indiqué chez les adultes pour le traitement symptomatique du syndrome idiopathique des jambes sans repos modéré à sévère à des doses allant jusquà 0,54 mg de la forme base (0,75 mg de la forme sel) (voir rubrique 4.2.).
PHLOROGLUCINOL RATIOPHARM 80 mg, comprimé orodispersible
  
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
· Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
· Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
· Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PEPSANE, capsule
  
Traitement symptomatique des manifestations fonctionnelles douloureuses au cours des affections so-gastro-duodénales.
PHYSIOMYCINE, gélule
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la méthylènecycline. Elles tiennent compte à la fois de la situation de cet antibiotique dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles et des connaissances actualisées sur la sensibilité des espèces bactériennes, notamment dans le domaine des affections bucco-dentaires.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes suivants: brucelles, pasteurelles, chlamydiae, mycoplasmes, rickettsies, gonocoques, Haemophilus influenzae, tréponèmes et spirochètes, vibrions cholériques, S. sanguis, V. parvula, A. actinomycetemcomitans, A. viscosus, F. nucleatum, P intermedia, P. gingivalis, C. ochracea dans leurs manifestations:
·odontostomatologiques et parodontologiques
·systémiques, respiratoires et génito-urinaires.
Dans certaines indications (gonococcie, syphilis), les tétracyclines sont plus particulièrement conseillées en cas d'allergie aux bêtalactamines.
Indication particulière
Acné.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PIRACETAM QUALIMED 800 mg, comprimé pelliculé
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences),
· amélioration symptomatique des vertiges.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PERINDOPRIL SANDOZ 2 mg, comprimé
  
Hypertension :
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque :
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Maladie coronaire stable :
Réduction du risque d'événements cardiaques chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde et/ou de revascularisation.
PERINDOPRIL ACTAVIS 2 mg, comprimé
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique
Maladie coronaire stable
Réduction du risque d'événements cardiaques chez les patients ayant des antécédents d'infarctus du myocarde et/ou de revascularisation.
PRAMIPEXOLE SANDOZ 0,18 mg, comprimé
  
PRAMIPEXOLE SANDOZ est indiqué pour le traitement des symptômes et signes de la maladie de Parkinson idiopathique, en monothérapie (sans lévodopa) ou en association à la lévodopa, lorsqu'au cours de l'évolution de la maladie, au stade avancé, l'effet de la lévodopa s'épuise ou devient inconstant et que des fluctuations de l'effet thérapeutique apparaissent (fluctuations de type fin de dose ou effets "on-off").
PIPORTIL L4 100 mg/4 ml, solution injectable IM en ampoule
  
Traitement au long cours des états psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques: délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
PHOCYTAN 0,33 mmol/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Correction de l'hypophosphorémie modérée à sévère lorsque le recours à la voie orale est impossible.
Apport de phosphore au cours de la nutrition parentérale.
PIRILENE 500 mg, comprimé
  
·Traitement des nouveaux cas de tuberculose pulmonaire par traitement court en association avec les antibiotiques standards (rifampicine, isoniazide, et éthambutol), pendant les deux premiers mois du traitement, pour accélérer la vitesse de négativation de l'expectoration et réduire la durée globale du traitement (6 mois).
·Traitement de la tuberculose pulmonaire et extrapulmonaire à bacilles résistants aux antibiotiques majeurs (isoniazide et/ou rifampicine) en association avec les autres antibiotiques disponibles.
PHLOROGLUCINOL CRISTERS 80 mg, comprimé orodispersible
  
·Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires : coliques néphrétiques.
·Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
·Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PHAEVA, comprimé enrobé
  
Contraception orale.
La décision de prescrire PHAEVA doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à PHAEVA en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PIROXICAM BIOGARAN 10 mg, gélule
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitement symptomatique de larthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsqu'un traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PERICAL 1000 mg, comprimé à sucer
  
· Carences calciques notamment en période de croissance chez les enfants de plus de 10 ans, de grossesse et d'allaitement.
· Traitement d'appoint des ostéoporoses séniles, post-ménopausiques, sous corticothérapie, d'immobilisation (lors de la reprise de la mobilité).
PHENERGAN 25 mg, comprimé enrobé
  
Traitement symptomatique des manifestations allergiques diverses :
·rhinite (saisonnière ou perannuelle),
·conjonctivite,
·urticaire.
Insomnies occasionnelles,
Insomnies transitoires.
PINAVERIUM TEVA 100 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires
· Préparation au lavement baryté.
PERACEL, gélule
  
Traitement de courte durée des diarrhées aiguës passagères de l'adulte (à partir de 15 ans).
Ce traitement est un complément des mesures diététiques.
PERINDOPRIL EVOLUGEN 2 mg, comprimé
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique
Maladie coronaire stable
Réduction du risque d'événements cardiaques chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde et/ou de revascularisation.
PIROXICAM PFIZER 10 mg, gélule
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitementsymptomatique de larthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsquun traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PINAVERIUM BIPHAR 100 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux ;
PERABACTICEL 200 mg, gélule
  
Diarrhée aiguë présumée d'origine bactérienne en l'absence de suspicion de phénomènes invasifs (altération de l'état général, fièvre, signes toxi-infectieux).
Le traitement ne dispense pas de mesures diététiques et d'une réhydratation si elle est nécessaire.
L'importance de la réhydratation par soluté de réhydratation orale ou par voie intraveineuse doit être adaptée en fonction de l'intensité de la diarrhée, de l'âge et des particularités du patient (maladies associées).
PLASMOHES 6 %, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4)
PO 12 2 POUR CENT, crème
  
Ce médicament est indiqué pour le traitement local des irritations modérées de la peau.
PIROXICAM TEVA 20 mg, gélule
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitementsymptomatique de larthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsquun traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
PLITICAN, solution injectable
  
Utilisation uniquement chez ladulte.
Traitement préventif et curatif des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie antimitotique.
PENTOXIFYLLINE RATIOPHARM LP 400 mg, comprimé pelliculé à libération prolongée
  
· Traitement symptomatique de la claudication intermittente des artériopathies chroniques oblitérantes des membres inférieurs (au stade 2). NB: Cette indication repose sur des essais cliniques en double aveugle par rapport à un placebo qui montrent une augmentation du périmètre de marche d'au moins 50% chez 50 à 60% des malades traités contre 20 à 40% des malades suivant uniquement des règles hygiènodiététiques.
· Traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences)
POLARAMINE 2 mg, comprimé sécable
  
Traitement symptomatique des manifestations allergiques diverses : rhinite (saisonnière ou perannuelle), conjonctivite, urticaire
PHOLCONES BISMUTH ENFANTS, suppositoire
  
Traitement d'appoint des états congestifs de l'oropharynx.
NB: devant des signes cliniques généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.
PERINDOPRIL/INDAPAMIDE BIOGARAN 4 mg/1,25 mg, comprimé
  
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez ladulte. PERINDOPRIL/INDAPAMIDE BIOGARAN 4 mg/1,25 mg est indiqué chez les patients pour lesquels la pression artérielle est insuffisamment contrôlée par périndopril seul.
PRAMIPEXOLE SANDOZ 0,7 mg, comprimé
  
PRAMIPEXOLE SANDOZ est indiqué pour le traitement des symptômes et signes de la maladie de Parkinson idiopathique, en monothérapie (sans lévodopa) ou en association à la lévodopa, lorsqu'au cours de l'évolution de la maladie, au stade avancé, l'effet de la lévodopa s'épuise ou devient inconstant et que des fluctuations de l'effet thérapeutique apparaissent (fluctuations de type fin de dose ou effets "on-off").
PERINDOPRIL EG 4 mg, comprimé sécable
  
Hypertension
Traitement de lhypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de linsuffisance cardiaque symptomatique.
Maladie coronaire stable
Réduction du risque dévénements cardiaques chez les patients ayant un antécédent dinfarctus du myocarde et/ou de revascularisation.
PRAVASTATINE TEVA 10 mg, comprimé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde (IDM) ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
RABEPRAZOLE BIOGARAN 10 mg, comprimé gastro-résistant
  
RABEPRAZOLE BIOGARAN est indiqué dans le traitement :
·de lulcère duodénal évolutif,
·de lulcère gastrique évolutif bénin,
·de lsophagite érosive ou ulcérative symptomatique par reflux gastro-sophagien,
·d'entretien des sophagites par reflux gastro-sophagien,
·symptomatique du reflux gastro-sophagien modéré à très sévère,
·du syndrome de Zollinger Ellison,
·de léradication de Helicobacter pylori (H. pylori) en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale, en association à une antibiothérapie adaptée (voir rubrique 4.2).
PRILIGY 30 mg, comprimé pelliculé
  
PRILIGY est indiqué dans le traitement de l'éjaculation précoce (EP) chez les hommes adultes âgés de 18 à 64 ans.
PRILIGY doit uniquement être prescrit aux patients regroupant tous les critères suivants :
·Temps de latence d'éjaculation intravaginale (IELT) inférieur à deux minutes ; et
·Ejaculation qui, de façon permanente ou récurrente, survient avec une stimulation sexuelle minimale, avant, pendant ou peu de temps après la pénétration et avant que le patient ne le souhaite ; et
·Souffrance personnelle importante ou difficultés interpersonnelles comme conséquence de l'EP ; et
·Mauvais contrôle de léjaculation ; et
·Des antécédents d'éjaculation précoce dans la majorité des rapports sexuels au cours des 6 derniers mois.
PRILIGY doit être administré uniquement comme traitement à la demande avant une activité sexuelle prévue.
PRILIGY ne doit pas être prescrit pour retarder l'éjaculation chez les hommes qui n'ont pas été diagnostiqués avec une EP.
PREDNISOLONE ARROW 20 mg, comprimé effervescent sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES :
·COLLAGENOSES CONNECTIVITES
opoussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
·DERMATOLOGIQUES
odermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ;
oformes graves des angiomes du nourrisson ;
ocertaines formes de lichen plan ;
ocertaines urticaires aiguës ;
oformes graves de dermatoses neutrophiliques.
·DIGESTIVES
opoussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn ;
ohépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose) ;
ohépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
·ENDOCRINIENNES
othyroïdite subaiguë de De Quervain sévère ;
ocertaines hypercalcémies.
·HEMATOLOGIQUES
opurpuras thrombopéniques immunologiques sévères ;
oanémies hémolytiques auto-immunes ;
oen association avec diverses chimiothérapies dans le traitement dhémopathies malignes lymphoïdes ;
oérythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
·INFECTIEUSES
opéricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital ;
opneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
·NEOPLASIQUES
otraitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques ;
opoussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
·NEPHROLOGIQUES
osyndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes ;
osyndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives ;
ostade III et IV de la néphropathie lupique ;
osarcoïdose granulomateuse intrarénale ;
ovascularites avec atteinte rénale ;
oglomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
·NEUROLOGIQUES
omyasthénie ;
odème cérébral de cause tumorale ;
opolyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire ;
ospasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut ;
osclérose en plaques en poussée, en relais dune corticothérapie intraveineuse.
·OPHTALMOLOGIQUES
ouvéite antérieure et postérieure sévère ;
oexophtalmies démateuses ;
ocertaines neuropathies optiques, en relais dune corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
·ORL
ocertaines otites séreuses ;
opolypose nasosinusienne ;
ocertaines sinusites aiguës ou chroniques ;
orhinites allergiques saisonnières en cure courte ;
olaryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez lenfant.
·RESPIRATOIRES
oasthme persistant de préférence en cure courte en cas déchec du traitement par voie inhalée à fortes doses ;
oexacerbations dasthme, en particulier asthme aigu grave ;
obronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif ;
osarcoïdose évolutive ;
ofibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
·RHUMATOLOGIQUES
opolyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites ;
opseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton ;
orhumatisme articulaire aigu ;
onévralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
·TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
oprophylaxie ou traitement du rejet de greffe ;
oprophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre lhôte.
PROGESTERONE BIOGARAN 200 mg, capsule molle ou capsule molle vaginale
  
Voie orale
Troubles liés à une insuffisance en progestérone en particulier:
·syndrome prémenstruel,
·irrégularités menstruelles par dysovulation ou anovulation,
·mastopathies bénignes,
·préménopause,
·traitement substitutif de la ménopause (en complément du traitement strogénique).
Voie vaginale
·substitution en progestérone au cours des insuffisances ovariennes ou des déficits complets des femmes ovarioprives (dons d'ovocytes),
·supplémentation de la phase lutéale au cours des cycles de fécondation in vitro (FIV),
·supplémentation de la phase lutéale au cours de cycles spontanés ou induits, en cas d'hypofertilité ou de stérilité primaire ou secondaire notamment par dysovulation,
·en cas de menace d'avortement ou de prévention d'avortement à répétition par insuffisance lutéale, jusqu'à la 12ème semaine de grossesse.
Dans toutes les autres indications de la progestérone, la voie vaginale représente une alternative à la voie orale en cas :
·d'effets secondaires dus à la progestérone (somnolence après absorption par voie orale).
QUOTANE 0,5 POUR CENT, crème
  
Traitement symptomatique du prurit, en particulier piqûres d'insectes.
PRIMENE 10 %, solution injectable pour perfusion
  
Alimentation parentérale du nouveau-né à terme ou prématuré, eutrophique ou hypotrophique, du nourrisson et de lenfant lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
QUINAPRIL/HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA SANTE 20 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle en cas d'échec thérapeutique d'une monothérapie par un inhibiteur de l'enzyme de conversion.
PROVAMES 2 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de l'ostéoporose post-ménopausique chez les femmes ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de l'ostéoporose.
L'expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.
PRAZEPAM ARROW 10 mg, comprimé
  
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes ;
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
PROTOXYDE D'AZOTE MEDICINAL AIR PRODUCTS MEDICAL, gaz pour inhalation, en bouteilles en cadre avec tube plongeur
  
·Adjuvant de l'anesthésie générale, en association avec tous les agents d'anesthésie administrés par voie intraveineuse ou par inhalation,
·Adjuvant de l'analgésie au bloc opératoire ou en salle de travail.
PYOREX, pâte dentifrice
  
Hygiène bucco-dentaire.
QUINAPRIL ARROW 5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
·Hypertension artérielle,
·Insuffisance cardiaque congestive.
PREDNISOLONE SANDOZ 20 mg, comprimé orodispersible
  
AFFECTIONS OU MALADIES
·COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
opoussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
·DERMATOLOGIQUES
odermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse,
oformes graves des angiomes du nourrisson,
ocertaines formes de lichen plan,
ocertaines urticaires aiguës,
oformes graves de dermatoses neutrophiliques.
·DIGESTIVES
opoussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn,
ohépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose),
ohépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
·ENDOCRINIENNES
othyroïdite subaiguë de De Quervain sévère,
ocertaines hypercalcémies.
·HEMATOLOGIQUES
opurpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
oanémies hémolytiques auto-immunes,
oen association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes,
oérythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
·INFECTIEUSES
opéricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital,
opneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
·NEOPLASIQUES
otraitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques,
opoussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
·NEPHROLOGIQUES
osyndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes,
osyndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives,
ostade III et IV de la néphropathie lupique,
osarcoïdose granulomateuse intrarénale,
ovascularites avec atteinte rénale,
oglomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
·NEUROLOGIQUES
omyasthénie,
odème cérébral de cause tumorale,
opolyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire,
ospasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut,
osclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
·OPHTALMOLOGIQUES
ouvéite antérieure et postérieure sévère,
oexophtalmies démateuses,
ocertaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
·ORL
ocertaines otites séreuses,
opolypose nasosinusienne,
ocertaines sinusites aiguës ou chroniques,
orhinites allergiques saisonnières en cure courte,
olaryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
·RESPIRATOIRES
oasthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses,
oexacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave,
obronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif,
osarcoïdose évolutive,
ofibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
·RHUMATOLOGIQUES
opolyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites,
opseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton,
orhumatisme articulaire aigu,
onévralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
·TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
oprophylaxie ou traitement du rejet de greffe,
oprophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISOLONE EG 20 mg, comprimé orodispersible
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
·COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
opoussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
·DERMATOLOGIQUES
odermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ;
oformes graves des angiomes du nourrisson ;
ocertaines formes de lichen plan ;
ocertaines urticaires aiguës ;
oformes graves de dermatoses neutrophiliques.
·DIGESTIVES
opoussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn ;
ohépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose) ;
ohépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
·ENDOCRINIENNES
othyroïdite subaiguë de De Quervain sévère ;
ocertaines hypercalcémies.
·HEMATOLOGIQUES
opurpuras thrombopéniques immunologiques sévères ;
oanémies hémolytiques auto-immunes ;
oen association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes ; lymphoïdes ;
oérythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
·INFECTIEUSES
opéricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital ;
opneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
·NEOPLASIQUES
otraitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques ;
opoussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
·NEPHROLOGIQUES
osyndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes ;
osyndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives ;
ostade III et IV de la néphropathie lupique ;
osarcoïdose granulomateuse intrarénale ;
ovascularites avec atteinte rénale ;
oglomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
·NEUROLOGIQUES
omyasthénie ;
odème cérébral de cause tumorale ;
opolyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire ;
ospasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox -Gastaut ;
osclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
·OPHTALMOLOGIQUES
ouvéite antérieure et postérieure sévère ;
oexophtalmies démateuses ;
ocertaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
·ORL
ocertaines otites séreuses ;
opolypose nasosinusienne ;
ocertaines sinusites aiguës ou chroniques ;
orhinites allergiques saisonnières en cure courte ;
olaryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
·RESPIRATOIRES
oasthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses ;
oexacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave ;
obronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif ;
osarcoïdose évolutive ;
ofibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
·RHUMATOLOGIQUES
opolyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites ;
opseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton ;
orhumatisme articulaire aigu ;
onévralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
·TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
oprophylaxie ou traitement du rejet de greffe ;
oprophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PRAVASTATINE BIOGARAN 40 mg, comprimé pelliculé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde (IDM) ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
PROHANCE 4189,5 mg/15 ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Imagerie par résonance magnétique (IRM) chez l'adulte et l'enfant :
·pathologies cérébrale et médullaire,
·pathologie du rachis,
·pathologies du corps entier.
PROGESTERONE RETARD PHARLON 500 mg/2 ml, solution injectable IM en ampoule
  
Indications gynécologiques lorsque la voie parentérale est indispensable
·Troubles liés à une insuffisance en progestérone (dysménorrhées, irrégularités menstruelles, syndrome prémenstruel, mastodynies....).
·Stérilité par insuffisance lutéale.
·Cycle artificiel en association avec un oestrogène.
Indications obstétricales
·Menace d'avortement ou prévention davortement à répétition par insuffisance lutéale prouvée.
·Menace d'accouchement prématuré en rapport avec une hypermotilité utérine.
PROHANCE 2793 mg/10 ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
PROHANCE est indiqué chez ladulte et lenfant de tout âge pour le :
·Rehaussement du contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) des territoires crâniens, rachidiens et médullaires.
PROHANCE peut également être utilisé pour lImagerie par Résonance Magnétique des pathologies du corps entier.
Il permet la visualisation de structures anatomiques ou des lésions anormales et aide à la différenciation entre les tissus sains et pathologiques.
PROHANCE ne doit être utilisé que lorsque le diagnostic est nécessaire et que ce diagnostic ne peut pas être obtenu par imagerie par résonance magnétique (IRM) sans rehaussement de contraste.
PRAVASTATINE GERDA 40 mg, comprimé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde (IDM) ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
PULMICORT TURBUHALER 200 microgrammes/dose, poudre pour inhalation
  
Traitement continu anti‑inflammatoire de l'asthme persistant *.
*lasthme persistant se définit par lexistence de symptômes diurnes plurihebdomadaires et/ou de symptômes nocturnes plus de 2 fois par mois.
Remarque : cette spécialité est particulièrement adaptée aux sujets chez qui il a été mis en évidence une mauvaise synchronisation main/poumon nécessaire pour une utilisation correcte des aérosols doseurs classiques sans chambre dinhalation.
PROSOFT, comprimé enrobé
  
Médicament à base plante pour le traitement à court terme des symptômes dépressifs légers.
PROSOFT est indiqué chez ladulte
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule
  
Population adulte
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule est indiqué chez ladulte dans :
·la prévention des nausées et vomissements post-opératoires
·le traitement symptomatique des nausées et vomissements, incluant les nausées et vomissements induits par une crise migraineuse
·la prévention des nausées et vomissements induits par une radiothérapie.
Population pédiatrique
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule est indiqué chez lenfant âgé de 1 à 18 ans dans :
·la prévention, en deuxième intention, des nausées et vomissements retardés induits par les antimitotiques
·le traitement, en deuxième intention, des nausées et vomissements post-opératoires avérés.
PROCUTA 10 mg, capsule molle
  
Acnés sévères (telles que acné nodulaire, acné conglobata ou acné susceptible d'entraîner des cicatrices définitives) résistantes à des cures appropriées de traitement classique comportant des antibiotiques systémiques et un traitement topique.
PROCUTA est indiqué chez les adultes et les enfants âgés de plus de 12 ans.
PROTEXEL 50 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Ce médicament est indiqué dans :
·les déficits constitutionnels sévères en protéine C, homozygotes ou hétérozygotes composites du nouveau-né responsables d'une thrombose veineuse sévère et massive et de l'adulte lors du relais héparine/antivitamine K pour éviter la nécrose cutanée ;
·la prévention de la thrombose chez l'hétérozygote lors d'interventions chirurgicales et de césariennes, en cas d'inefficacité ou de contre-indication du traitement héparine/antivitamine K.
PULMOSERUM, solution buvable
  
Traitement symptomatique des toux non productives gênantes chez l'adulte
Remarque: l'association d'un antitussif et d'un expectorant n'est pas justifiée.
PRAVASTATINE BIOGARAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde (IDM) ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
PREDNISONE BIOGARAN 20 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES :
·COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
oPoussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
·DERMATOLOGIQUES
oDermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ;
oformes graves des angiomes du nourrisson ;
ocertaines formes de lichen plan ;
ocertaines urticaires aiguës ;
oformes graves de dermatoses neutrophiliques.
·DIGESTIVES
oPoussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn ;
ohépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose) ;
ohépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
·ENDOCRINIENNES
oThyroïdite subaiguë de De Quervain sévère ;
ocertaines hypercalcémies.
·HEMATOLOGIQUES
oPurpuras thrombopéniques immunologiques sévères ;
oanémies hémolytiques auto-immunes ;
oen association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes ;
oérythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
·INFECTIEUSES
oPéricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital ;
opneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
·NEOPLASIQUES
oTraitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques ;
opoussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
·NEPHROLOGIQUES
oSyndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes ;
osyndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives ;
ostade III et IV de la néphropathie lupique ;
osarcoïdose granulomateuse intrarénale ;
ovascularites avec atteinte rénale ;
oglomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
·NEUROLOGIQUES
oMyasthénie ;
odème cérébral de cause tumorale ;
opolyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire ;
ospasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut ;
osclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
·OPHTALMOLOGIQUES
oUvéite antérieure et postérieure sévère ;
oexophtalmies démateuses ;
ocertaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
·ORL
oCertaines otites séreuses ;
opolypose nasosinusienne ;
ocertaines sinusites aiguës ou chroniques ;
orhinites allergiques saisonnières en cure courte ;
olaryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
·RESPIRATOIRES
oAsthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses ;
oexacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave ;
obronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif ;
osarcoïdose évolutive ;
ofibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
·RHUMATOLOGIQUES
oPolyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites ;
opseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton ;
orhumatisme articulaire aigu ;
onévralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
·TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
oProphylaxie ou traitement du rejet de greffe ;
oprophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PRAVASTATINE EG 40 mg, comprimé pelliculé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde (IDM) ou d'angor instable et avec un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies de post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
137  138  139  140  141