Médicaments - ROCHE, Intraveineuse, Vitamine avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par forme pharmaceutique :

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

2 Résultat(s)

VITAMINE K1 ROCHE 10 mg/1 ml, solution buvable et injectable
  
Traitement et prophylaxie des hémorragies par carence en vitamine K.
Carence d'apport :
·antibiothérapie à large spectre prolongée (destruction de la flore intestinale réalisant la synthèse de la vitamine K) ;
·alimentation parentérale exclusive non supplémentée en vitamine K ;
·prévention des hypoprothrombinémies des nouveau-nés dont les mères sont traitées pendant la grossesse par des inducteurs enzymatiques (certains antiépileptiques ou certains antituberculeux).
Carence de résorption digestive (en effet, la vitamine K1 nécessite, pour être absorbée au niveau de l'intestin grêle, la présence de sels biliaires et de suc pancréatique) :
·obstructions, fistules biliaires ;
·atrésie des voies biliaires du nourrisson et du jeune enfant ;
·syndrome de malabsorption (résection intestinale étendue, mucoviscidose, colite ulcéreuse, maladie de Crohn, dysenterie).
Hypoprothrombinémies :
·induites par les anti-coagulants oraux (antivitamines K) ;
·induites lors dune intoxication par les raticides ;
·autres hypoprothrombinémies d'origine médicamenteuse, lorsqu'il est établi qu'elles résultent d'une interférence avec le métabolisme de la vitamine K1 (par exemple : céphalosporines contenant un radical MMT).
VITAMINE K1 ROCHE 2 mg/0,2 ml NOURRISSONS, solution buvable et injectable
  
Traitement et prophylaxie de la maladie hémorragique du nouveau-né.