Médicaments - Conduite, Comprimé avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

20 Résultat(s)

RIMIFON 50 mg, comprimé
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Chimioprophylaxie:
oprimo-infection tuberculeuse asymptomatique caractérisée par le virage des réactions cutanées tuberculiniques,
opersonnes à risque de réactivation d'une tuberculose (enfant, sujet originaire d'un pays de forte endémie tuberculeuse, sujet traité par corticoïde ou immunosuppresseur, ou présentant un autre type d'immuno-dépression, personne vivant en situation de précarité)
ocontage avec un tuberculeux bacillifère ou infection tuberculeuse latente diagnostiquée par une forte réaction cutanée à la tuberculine,
oantécédent de tuberculose traitée à l'époque pré-chimiothérapeutique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la C.M.I.). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
RIMIFON 150 mg, comprimé
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Chimioprophylaxie:
oprimo-infection tuberculeuse asymptomatique caractérisée par le virage des réactions cutanées tuberculiniques,
opersonnes à risque de réactivation d'une tuberculose (enfant, sujet originaire d'un pays de forte endémie tuberculeuse, sujet traité par corticoïde ou immunosuppresseur, ou présentant un autre type d'immuno-dépression, personne vivant en situation de précarité),
ocontage avec un tuberculeux bacillifère ou infection tuberculeuse latente diagnostiquée par une forte réaction cutanée à la tuberculine,
oantécédent de tuberculose traitée à l'époque pré-chimiothérapeutique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la C.M.I.). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TRIMEBUTINE TEVA 100 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux.
SPIRONOLACTONE RPG 50 mg, comprimé
  
·Traitement de l'hyperaldostéronisme primaire.
·Hyperaldostéronisme réactionnel à un traitement diurétique efficace.
·Hypertension artérielle essentielle.
·Etats démateux pouvant s'accompagner d'un hyperaldostéronisme secondaire:
odème et ascite de l'insuffisance cardiaque,
oascite cirrhotique,
osyndrome néphrotique,
odème cyclique idiopathique.
·Thérapeutique adjuvante de la myasthénie: dans cette indication, la spironolactone est une médication permettant de maintenir le capital potassique et de diminuer les besoins exagérés de potassium.
SPIRONOLACTONE RPG 75 mg, comprimé
  
·Traitement de l'hyperaldostéronisme primaire.
·Hyperaldostéronisme réactionnel à un traitement diurétique efficace.
·Hypertension artérielle essentielle.
·Etats démateux pouvant s'accompagner d'un hyperaldostéronisme secondaire:
odème et ascite de l'insuffisance cardiaque,
oascite cirrhotique,
osyndrome néphrotique,
odème cyclique idiopathique.
·Thérapeutique adjuvante de la myasthénie: dans cette indication, la spironolactone est une médication permettant de maintenir le capital potassique et de diminuer les besoins exagérés de potassium.
ALTIZIDE SPIRONOLACTONE RPG, comprimé
  
·Hypertension artérielle.
·dèmes d'origine rénale, cardiaque et hépatique.
TRIMEBUTINE ARROW 100 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique:
·des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires,
·des douleurs des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux.
ADENYL 60 mg, comprimé
  
Traitement veinotonique au cours de l'insuffisance veinolymphatique.
Utilisé dans le traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
BETAHISTINE BOUCHARA RECORDATI 8 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
BETAHISTINE RPG 8 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
DIO 300 mg, comprimé
  
··Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatience du primo-décubitus).
··Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire.
··Utilisé dans le traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
FLUTAMIDE TEVA 250 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate avec métastases.
FLUTAMIDE EG 250 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate avec métastases.
GENESERINE 4,5 mg, comprimé
  
Traitement d'appoint des troubles dyspeptiques chez l'adulte.
PREDNISONE CRISTERS 1 mg, comprimé
  
Affections ou maladies
Collagénoses-connectivites
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
Dermatologiques
·dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
·formes graves des angiomes du nourrisson
·certaines formes de lichen plan
·certaines urticaires aiguës
·formes graves de dermatoses neutrophiliques
Digestives
·poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
·hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
·hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
Endocriniennes
·thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère
·certaines hypercalcémies
Hématologiques
·purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
·anémies hémolytiques auto-immunes
·en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
·érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
Infectieuses
·péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
·pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
Néoplasiques
·traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
·poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
Néphrologiques
·syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
·syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
·stade III et IV de la néphropathie lupique
·sarcoïdose granulomateuse intrarénale
·vascularites avec atteinte rénale
·glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
Neurologiques
·myasthénie
·dème cérébral de cause tumorale
·polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
·spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
·sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
Ophtalmologiques
·uvéite antérieure et postérieure sévère
·exophtalmies démateuses
·certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
ORL
·certaines otites séreuses
·polypose nasosinusienne
·certaines sinusites aiguës ou chroniques
·rhinites allergiques saisonnières en cure courte
·laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
Respiratoires
·asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
·exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
·bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
·sarcoïdose évolutive
·fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
Rhumatologiques
·polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
·pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
·rhumatisme articulaire aigu
·névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
Transplantation d'organe et de cellules souches hématopoïétiques allogéniques
·prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
·prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte
ACICLOVIR EVOLUGEN 200 mg, comprimé
  
·Prévention des infections à Virus Herpes Simplex chez les sujets immunodéprimés.
·Chez le sujet immunocompétent: Infections cutanées ou muqueuses: Traitement des infections herpétiques cutanées ou muqueuses sévères (il s'agit en général de primo-infections), en particulier de l'herpès génital et des gingivo-stomatites herpétiques aiguës. En raison de son mode d'action, l'aciclovir n'éradique pas les virus latents. Après traitement, le malade restera donc exposé à la même fréquence de récidives qu'auparavant. Traitement des récurrences d'herpès génital. Prévention des infections à Virus Herpes Simplex, chez les sujets souffrant d'au moins 6 récurrences par an. Infections ophtalmologiques: Prévention des récidives d'infections oculaires à HSV:
okératites épithéliales après 3 récurrences par an ou en cas de facteur déclenchant connu,
okératites stromales et kérato-uvéites après 2 récurrences par an,
oen cas de chirurgie de l'il.
Traitement des kératites et kérato-uvéites à HSV.
PHARMATEX 20 mg, comprimé vaginal
  
Contraception locale : cette méthode diminue le risque de grossesse sans le supprimer totalement.
Lefficacité dépend du respect du mode dutilisation.
Cette contraception locale sadresse à toutes les femmes désirant une contraception et en particulier :
·lorsquil existe une contre-indication temporaire ou définitive à la contraception hormonale ou au dispositif intra-utérin (DIU) ;
·après un accouchement, lors de lallaitement, au cours de la pré-ménopause ;
·lorsquest souhaitée une contraception épisodique ;
·comme adjuvant de la contraception locale par obturateur vaginal (diaphragme, cape cervicale) ou par DIU (en particulier en cas de traitement au long cours par certains médicaments, tels que les AINS) ;
·lorsquune méthode contraceptive complémentaire locale est recommandée dans les situations doubli ou de retard de prise de la contraception orale. Dans ce cas, associer les deux modes de contraception pendant le reste du cycle menstruel.
HEPT A MYL 187,8 mg, comprimé
  
Proposé dans le traitement symptomatique de l'hypotension orthostatique, en particulier lors d'un traitement psychotrope.
MADECASSOL 10 mg, comprimé
  
Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primodécubitus).
MUXOL 30 mg, comprimé
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique de l'adulte, notamment au cours des affections bronchiques aiguës et des épisodes aigus des bronchopneumopathies chroniques.