Médicaments - Intraveineuse avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

RINGER LACTATE MACOPHARMA, solution pour perfusion
  
La solution pour perfusion Ringer Lactate est indiquée dans les situations suivantes :
·restauration des équilibres du liquide extracellulaire et des électrolytes ou compensation des pertes de liquide extracellulaire lorsque la concentration isotonique des électrolytes est suffisante ;
·remplissage volumique à court terme (seul ou en association avec un colloïde) en cas dhypovolémie ou dhypotension ;
·régulation ou maintien de léquilibre acido-basique et/ou traitement de lacidose métabolique légère à modérée (à lexception de lacidose lactique).
RINGER LACTATE FRESENIUS KABI FRANCE, solution pour perfusion
  
·Déshydratation à prédominance extracellulaire quelle qu'en soit la cause (vomissement, diarrhée, fistules...).
·Hypovolémie quelle qu'en soit la cause: chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydroélectrolytiques périopératoires.
·Acidose métabolique en dehors de l'acidose lactique.
RINGER LAVOISIER, solution pour perfusion
  
·états de déshydratation à prédominance extracellulaire qu'elle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules),
·hypovolémie qu'elle qu'en soit la cause:
ochoc hémorragique,
obrûlures,
opertes hydroélectrolytiques périopératoires.
RINGER MACOPHARMA, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules...).
Hypovolémie quelle qu'en soit la cause (choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires...).
RHOPHYLAC 300 microgrammes/2 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention de lallo-immunisation ftomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D) négatif
·Prophylaxie antepartum
oProphylaxie antepartum planifiée
oProphylaxie antepartum suite à des complications de la grossesse incluant :
Avortement/risque d'avortement, grossesse extra-utérine ou môle hydatiforme, mort ftale intra-utérine, hémorragie transplacentaire secondaire à une hémorragie ante-partum, amniocentèse, biopsie chorionique ou manuvres obstétricales, telles que version par manuvre externe, interventions invasives, cordocentèse, traumatisme abdominal brusque ou intervention thérapeutique ftale.
·Prophylaxie postpartum
oAccouchement d'un bébé Rh(D) positif (D, Dfaible, Dpartiel)
Une grossesse incompatible Rh(D) est présumée si le ftus/bébé est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu ou si le père est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu.
Traitement des adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) Rh(D) négatif après transfusions incompatibles de sang Rh(D) positif ou d'autres produits contenant des globules rouges, par exemple des concentrés plaquettaires.
ROCEPHINE 500 mg/5 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV, SC)
  
ROCÉPHINE est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
ROCÉPHINE peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
ROCÉPHINE doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SALBUTAMOL RENAUDIN 5 mg/5 ml, solution injectable
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
Une absence damélioration sous salbutamol peut nécessiter une assistance médicale en urgence.
·Voie intraveineuse en perfusion continue : traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique)
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières.
RIFADINE IV 600 mg, poudre et solvant pour solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la rifampicine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées à :
·Tuberculose et autres infections à mycobactéries sensibles, particulièrement chez les malades en situation critique atteints de formes sévères de la maladie ou pour lesquels la voie orale est impossible ou inadaptée (troubles de la conscience ou troubles digestifs gênant l'absorption du produit par voie orale).
·Infections graves dues aux germes suivants, soit après échec de la thérapeutique habituelle utilisée contre les germes en cause, soit du fait de sa résistance aux autres antibiotiques :
ostaphylocoques (aureus, epidermidis, souches polyrésistantes),
oentérocoques (faecalis, faecium),
obacilles Gram négatif dont la sensibilité à la rifampicine a été vérifiée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ROCEPHINE 1 g/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV,SC)
  
ROCEPHINE est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
ROCEPHINE peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
ROCEPHINE doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
RINGER FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation à prédominance extracellulaire, quelle quen soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules)
Hypovolémie quelle quen soit la cause : état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
SOLUTION INJECTABLE D'OLIGO-ELEMENTS AGUETTANT ENFANTS ET NOURRISSONS, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Traitement des carences d'apport en oligo-éléments lors de la nutrition parentérale prolongée chez l'enfant et le nourrisson.
SEROPRAM 40 mg/1 ml, solution à diluer pour perfusion
  
· Episodes dépressifs majeurs (c'est-à-dire caractérisés).
SIROCTID 0,5 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 500 microgrammes/1 ml, solution injectable en ampoule (S.C.)
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SCOBUREN 20 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës en gynécologie.
·Traitement en soins palliatifs de l'occlusion intestinale.
SORBITOL BIOSEDRA 5 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
SOLUDACTONE 100 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Affections médicales et chirurgicales comportant un hyperaldostéronisme et un risque de déplétion potassique.
Chirurgie :
·prophylaxie des troubles électrolytiques post-opératoires et de leurs conséquences.
·chirurgie cardiovasculaire : prophylaxie des troubles du rythme secondaires per et post-opératoires (extrasystole auriculaire ou ventriculaire, fibrillation auriculaire).
Médecine :
·dèmes de l'insuffisance cardiaque,
·ascites cirrhotiques.
En thérapeutique adjuvante des états hypokaliémiques en particulier lorsque l'hypokaliémie constitue un facteur aggravant :
·troubles du rythme avec hyperexcitabilité myocardique.
·Intoxication digitalique.
SODIUM CHLORURE A 0,9 POUR CENT AGUETTANT, solution injectable (IM, IV, SC) isotonique en ampoule
  
·Rééquilibration ionique par apport de chlorure et de sodium.
·Déshydratations extra-cellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique intra-veineux.
SOLUMEDROL 20 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience);
·les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques:
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques:
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme)
oORL:
§dyspnée laryngée.
SOMATOSTATINE EUMEDICA 3 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral (I.V.)
  
Soins intensifs en gastro-entérologie :
·traitement des fistules digestives post-opératoires ;
·traitement d'urgence des hémorragies digestives par rupture de varices sophagiennes en l'attente de la mise en uvre d'un traitement spécifique.
SOLUMEDROL 40 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·Celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience).
·Les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques :
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques :
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme).
oORL :
§dyspnée laryngée.
SANDOGLOBULINE 3 g, poudre pour solution pour perfusion
  
· Traitement de substitution:
o déficits immunitaires primitifs avec hypogammaglobulinémie ou atteinte fonctionnelle de l'immunité humorale
o infections bactériennes récidivantes chez l'enfant infecté par le VIH
o déficits immunitaires secondaires de l'immunité humorale, en particulier la leucémie lymphoïde chronique ou le myélome, avec hypogammaglobulinémie et associés à des infections à répétition
· Traitement immunomodulateur dans:
o le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) aigu de l'enfant ou phase aiguë du PTI de l'adulte en cas de syndrome hémorragique, prévention en cas d'acte médical ou chirurgical exposant à un risque hémorragique et/ou avec un taux de plaquettes inférieur à 20 x 109/ l
o le syndrome de Guillain et Barré de l'adulte
· Maladie de Kawasaki
· Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
SOMATOSTATINE EUMEDICA 6 mg, lyophilisat et solution pour solution injectable
  
Soins intensifs en gastro-entérologie :
·traitement des fistules digestives post-opératoires ;
·traitement d'urgence des hémorragies digestives par rupture de varices sophagiennes en l'attente de la mise en uvre d'un traitement spécifique.
SOLUVIT, lyophilisat pour usage parentéral
  
Supplémentation en vitamines hydrosolubles pour couvrir les besoins journaliers chez ladulte et lenfant en nutrition parentérale.
SEROPRAM 20 mg/0,5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Episodes dépressifs majeurs (cest-à-dire caractérisés).
SMOFKABIVEN E, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
SANDOGLOBULINE 12 g, poudre pour solution pour perfusion
  
· Traitement de substitution:
o déficits immunitaires primitifs avec hypogammaglobulinémie ou atteinte fonctionnelle de l'immunité humorale
o infections bactériennes récidivantes chez l'enfant infecté par le VIH
o déficits immunitaires secondaires de l'immunité humorale, en particulier la leucémie lymphoïde chronique ou le myélome, avec hypogammaglobulinémie et associés à des infections à répétition
· Traitement immunomodulateur dans:
o le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) aigu de l'enfant ou phase aiguë du PTI de l'adulte en cas de syndrome hémorragique, prévention en cas d'acte médical ou chirurgical exposant à un risque hémorragique et/ou avec un taux de plaquettes inférieur à 20 x 109/ l
o le syndrome de Guillain et Barré de l'adulte
· Maladie de Kawasaki
· Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
SOLUTION INJECTABLE DE CHLORURE DE SODIUM A 0,9 pour cent BIOSEDRA, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Réanimation hydroélectrolytique: apport hydro-chloruré sodique.
SANDOGLOBULINE 1 g, poudre pour solution pour perfusion
  
· Traitement de substitution:
o déficits immunitaires primitifs avec hypogammaglobulinémie ou atteinte fonctionnelle de l'immunité humorale
o infections bactériennes récidivantes chez l'enfant infecté par le VIH
o déficits immunitaires secondaires de l'immunité humorale, en particulier la leucémie lymphoïde chronique ou le myélome, avec hypogammaglobulinémie et associés à des infections à répétition
· Traitement immunomodulateur dans:
o le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) aigu de l'enfant ou phase aiguë du PTI de l'adulte en cas de syndrome hémorragique, prévention en cas d'acte médical ou chirurgical exposant à un risque hémorragique et/ou avec un taux de plaquettes inférieur à 20 x 109/ l
o le syndrome de Guillain et Barré de l'adulte
· Maladie de Kawasaki
· Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion
  
Apport dénergie, dacides gras essentiels et dacides gras oméga 3, dans le cadre dune nutrition parentérale lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
SCLEREMO IV, solution injectable
  
Sclérose des varices.
SIROCTID 0,05 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SOLUTION INJECTABLE D'IODURE (123 I) DE SODIUM MALLINCKRODT DIAGNOSTICA, solution injectable radioactive
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
L'iodure (123I) de sodium, solution injectable, peut être utilisé comme produit de diagnostic pour l'exploration fonctionnelle et/ou morphologique de la glande thyroïde au cours des examens suivants :
·Scintigraphie thyroïdienne
·Etude de la fixation thyroïdienne de l'iode radioactif
Les résultats des taux de fixation à la 24ème heure sont généralement utilisés pour calculer les activités thérapeutiques diode (131I).
SELENIUM INJECTABLE A 10 microgrammes/ml, solution pour perfusion
  
·Supplementation en sélénium au cours de la nutrition parentérale.
·Traitement des carences en sélénium qui ne peuvent être compensées par lalimentation.
SIROCTID 0,1 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
15  16  17  18  19