Médicaments - Intraveineuse avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

OXALIPLATINE KABI 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF) est indiqué dans :
· le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (stade C de Dukes) après résection complète de la tumeur initiale,
· le traitement des cancers colorectaux métastatiques.
PARACETAMOL KABI 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL KABI est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
PENICILLINE G PANPHARMA 5 000 000 UI, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires,
·ORL et stomatologiques,
·cutanées,
·rénales, urogénitales,
·gynécologiques,
·digestives et biliaires,
·méningées,
·septicémiques (éventuellement en polythérapie),
·gangrène gazeuse.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PEDIAVEN AP-HP G25, solution pour perfusion
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale lorsque lalimentation entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PEDIAVEN AP-HP G25 est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés de la sérieL), glucose, électrolytes, oligoéléments et besoins liquidiens du nourrisson, de lenfant et de ladolescent, en état stable, notamment sans pertes digestives excessives et sans dénutrition sévère.
PAMIDRONATE DE SODIUM HOSPIRA 3 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
·Traitement de l'hypercalcémie d'origine maligne.
·Prévention des complications osseuses (fractures pathologiques, compressions médullaires, irradiation ou chirurgie osseuse, hypercalcémie) chez des patients atteints de cancer du sein avec métastases osseuses ou myélomes multiples avec lésions osseuses, en complément du traitement spécifique de la tumeur.
PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 1, solution pour perfusion
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale lorsque lalimentation entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 1 est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés de la série L), glucose, électrolytes, oligoéléments et besoins liquidiens du nouveau-né lors des 24 à 48 premières heures de vie, quil soit prématuré ou non.
PERFALGAN 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PERFALGAN est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs dintensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par lurgence de traiter la douleur ou lhyperthermie et/ou lorsque dautres voies dadministration ne sont pas possibles.
PLASMAVOLUME 6 %, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4).
POLYIONIQUE B46 AP-HP, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée plus spécifiquement chez l'enfant pour restaurer et/ou maintenir l'équilibre hydro-électrolytique et pour un apport calorique glucidique (200 kcal/l, soit 833 kjoule/l).
PERSANTINE 10 mg/2 ml, solution injectable, ampoule
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Explorations fonctionnelles cardiovasculaires :
La détection dune ischémie myocardique se fait idéalement par un test deffort électrocardiographique accompagné ou non dune scintigraphie myocardique. Lutilisation de Persantine Injectable est indiquée lorsquun test deffort ne peut être effectué ou nest pas contributif (bloc de branche gauche).
Par ailleurs le test scintigraphique à la Persantine Injectable peut être éventuellement combiné à une épreuve deffort selon différents protocoles afin doptimiser la détection de lischémie.
PHOCYTAN 0,66 mmol/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Correction de l'hypophosphorémie modérée à sévère lorsque le recours à la voie orale est impossible.
Apport de phosphore au cours de la nutrition parentérale.
PERIKABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans, quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PHYTACIS. Trousse pour la préparation de la solution injectable de phytate de technétium
  
Après reconstitution avec une solution injectable de pertechnétate (99mTc) de sodium, ce produit est utilisé pour la scintigraphie hépatique.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI 2 g/250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans (voir rubriques 4.2 et 5.1) :
Adultes et adolescents
·Pneumonies sévères y compris pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections urinaires compliquées (y compris pyélonéphrites) ;
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (y compris infections du pied chez les patients diabétiques).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à lune des infections listées ci-dessus ou susceptible de lêtre.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Enfants de 2 à 12 ans
·Infections intra-abdominales compliquées.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
OXALIPLATINE EBEWE 5 mg/ml, poudre pour solution pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile et l'acide folinique est indiqué dans :
·le traitement adjuvant du cancer du colon au stade III (stade C de Dukes) après résection complète de la tumeur initiale,
·le traitement des cancers colorectaux métastatiques.
OXALIPLATINE TEVA 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF) est indiqué dans :
·le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (stade C de Dukes) après résection complète de la tumeur initiale,
·le traitement du cancer colorectal métastatique.
OPTIRAY 300 (300 mg l/mL), solution injectable en flacon
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Urographie intraveineuse
·Tomodensitométrie
·Phlébographie
·Angiographie numérisée par voie intraveineuse
·Artériographie
ONDANSETRON MYLAN 2 mg/ml, solution injectable (I.V.)
  
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique chez lenfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez ladulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez lenfant à partir de 1 mois.
ONCOVIN 1 mg, solution injectable
  
La vincristine est généralement utilisée en polychimiothérapie dans les indications suivantes :
·induction et consolidation de la rémission de la leucémie aiguë lymphoblastique ;
·maladie de Hodgkin ;
·lymphomes non hodgkiniens ;
·cancer du sein métastatique (traitement palliatif des cas résistants aux traitements usuels) ;
·cancer bronchique à petites cellules ;
·sarcomes (sarcome ostéogénique, sarcome dEwing, rhabdomyosarcome);
·tumeur de Wilms ;
·neuroblastome.
Monothérapie :
·purpura thrombopénique idiopathique résistant aux traitements usuels (maladie de Werlhof).
PAMIDRONATE DE SODIUM HOSPIRA 9 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
·Traitement de l'hypercalcémie d'origine maligne.
·Prévention des complications osseuses (fractures pathologiques, compressions médullaires, irradiation ou chirurgie osseuse, hypercalcémie) chez des patients atteints de cancer du sein avec métastases osseuses ou myélomes multiples avec lésions osseuses, en complément du traitement spécifique de la tumeur.
PARACETAMOL RENAUDIN 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL RENAUDIN est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
PANTOPRAZOLE ACTAVIS 40 mg, poudre pour solution injectable (IV)
  
·sophagite par reflux gastro-sophagien.
·Ulcère gastrique et duodénal.
·Syndrome de Zollinger-Ellison et autres situations hypersécrétoires pathologiques.
POLYIONIQUE B66 AP-HP, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée en péri-opératoire, lors d'interventions chirurgicales chez l'enfant et le nourrisson, dans les situations suivantes:
·états de déshydratation,
·équilibration hydro-électrolytique,
·apport calorique glucidique (36 kcal/l, soit 150 kjoule/l).
POLYIONIQUE B 27 FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Equilibration hydroélectrolytique.
Etat de déshydratation quelle quen soit la cause.
Apport calorique glucidique modéré (200 kcal/l).
POLARAMINE 5 mg/1 ml, solution injectable
  
Traitement symptomatique de lurticaire aiguë.
PERIOLIMEL N4E, émulsion pour perfusion
  
PERIOLIMEL N4E, émulsion pour perfusion, est indiqué pour la nutrition parentérale chez ladulte et lenfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PACLITAXEL MYLAN PHARMA 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Carcinome de lovaire :
En traitement de première intention du cancer de lovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine ;
En traitement de deuxième intention du cancer de lovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant un carcinome métastatique de lovaire après échec du traitement classique à base de sels de platine.
Carcinome du sein :
En traitement adjuvant, le paclitaxel est indiqué dans le traitement du carcinome du sein avec envahissement ganglionnaire après un traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC).
Le traitement adjuvant par le paclitaxel doit être considéré comme une alternative à une prolongation du traitement par AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial du cancer du sein localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes auxquelles un traitement par anthracycline convient, soit en association avec le trastuzumab chez les patientes avec une surexpression HER-2 classée 3+ par l'immunohistochimie et auxquelles une anthracycline ne convient pas (voir les rubriques 4.4 et 5.1).
Administré seul, le paclitaxel est aussi indiqué pour le traitement des carcinomes métastatiques du sein pour les patientes en échec, ou non candidates, au traitement classique à base danthracycline.
Cancer bronchique non à petites cellules avancé :
Le paclitaxel, en association avec le cisplatine est indiqué pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidats à une chirurgie potentiellement curative et/ou une radiothérapie.
Des données limitées d'efficacité soutiennent cette indication, un résumé des études significatives est décrit dans la rubrique 5.1.
Sarcome de Kaposi lié au SIDA :
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement des patients en stade avancé du sarcome de Kaposi lié au SIDA et après échec d'un traitement antérieur par des anthracyclines liposomales.
Des données limitées d'efficacité soutiennent cette indication, un résumé des études significatives est décrit dans la rubrique 5.1.
PARACETAMOL PANPHARMA 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL PANPHARMA est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs dintensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par lurgence de traiter la douleur ou lhyperthermie et/ou lorsque dautres voies dadministration ne sont pas possibles.
PAMIDRONATE DE SODIUM MYLAN 3 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
PAMIDRONATE DE SODIUM MYLAN 3 mg/ml est indiqué pour le traitement des états liés à l'augmentation de l'activité ostéoclastique :
·Hypercalcémies d'origine maligne,
·Lésions ostéolytiques chez des patients présentant des métastases osseuses associées à un cancer du sein,
·Myélome multiple de stade III.
PACLITAXEL EG 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer de l'ovaire
Le paclitaxel est indiqué en première intention dans le traitement chimiothérapeutique des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé ou résiduel (>1cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement de seconde intention des cancers métastatiques de l'ovaire après échec du traitement standard à base de platine.
Cancer du sein
Le paclitaxel est indiqué en tant que traitement adjuvant lors de la prise en charge des patientes atteintes de cancer du sein avec envahissement ganglionnaire lymphatique, à la suite du traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC). Le traitement adjuvant par paclitaxel doit être considéré comme une alternative à l'administration prolongée du régime AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial des cancers du sein au stade localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes candidates à ce type de traitement soit combiné au trastuzumab chez les patientes présentant une surexpression du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER-2) à un niveau 3+ déterminée par immunohistochimie et pour lesquelles une anthracycline n'est pas indiquée (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Le paclitaxel en monothérapie est indiqué dans le traitement des cancers du sein métastatiques dont le traitement préalable a échoué ou chez les patientes chez qui un traitement standard à base d'anthracycline n'est pas indiqué.
Cancer bronchique non à petites cellules au stade avancé
Le paclitaxel est indiqué en association avec le cisplatine dans le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidates à une chirurgie potentiellement curative et/ou à une radiothérapie.
Sarcome de Kaposi associé au SIDA
Le paclitaxel est indiqué chez les patients atteints d'un sarcome de Kaposi associé au SIDA (SK) au stade avancé et dont le traitement préalable par anthracycline liposomale a échoué.
Des données d'efficacité limitées soutiennent cette indication, un résumé des études correspondantes est présenté à la rubrique 5.1.
PAMIDRONATE DE SODIUM RATIOPHARM 3 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Traitement des états liés à une augmentation de l'activité ostéoclastique:
·Hypercalcémie d'origine maligne.
·Lésions ostéolytiques chez les patients présentant des métastases osseuses associées à un cancer du sein, en complément du traitement spécifique de la tumeur.
·Myélome multiple de stade III avec lésions ostéolytiques.
OXYNORM 10 mg/ml, solution injectable
  
OXYNORM est indiqué dans le traitement des douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes forts ; en particulier dans les douleurs dorigine cancéreuse.
PARACETAMOL ACTAVIS 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL ARROW 10 mg/ml, solution pour perfusion est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire, et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie d'administration intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
PETHIDINE RENAUDIN 50 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
PERFALGAN NOURRISSONS ET ENFANTS 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PERFALGAN NOURRISSONS ET ENFANTS est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
PENTACIS, trousse pour préparation de la solution injectable de pentétate de Technétium
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Après reconstitution avec une solution injectable de pertechnétate (99mTc) de sodium ce produit peut être utilisé :
a) Par voie intraveineuse :
·Scintigraphie rénale dynamique pour l'étude de la perfusion, de la fonction rénale et des voies urinaires.
·Détermination du débit de filtration glomérulaire.
·Scintigraphies cérébrales dynamique (angioscintigraphie) et statique, lorsque la tomodensitométrie et/ou l'imagerie par résonance magnétique nucléaire ne sont pas disponibles.
b) Par inhalation sous forme d'aérosol :
·Scintigraphie pulmonaire de ventilation.
c) Par voie orale :
Recherche de reflux gastro sophagien et exploration de la vidange gastrique.
PLASMION, solution pour perfusion
  
Traitement durgence des états de choc :
·choc hypovolémique résultant de : hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlures ;
·choc vasoplégique dorigine traumatique, chirurgicale, septique ou toxique.
Traitement de lhypovolémie relative associée à une hypotension dans le contexte dune vasoplégie liée aux effets des médicaments hypotenseurs, notamment au cours dune anesthésie.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM TEVA SANTE 2 g/250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du produit.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes reconnus sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires basses,
·urinaires à l'exclusion des prostatites,
·intra-abdominales et biliaires,
·cutanées,
·épisodes fébriles chez les patients neutropéniques.
Il n'existe pas de documentation d'efficacité de pipéracilline/tazobactam pour certaines infections, telles que les prostatites, méningites ou ostéo-arthrites posant des problèmes spécifiques de diffusion de l'antibiotique et de l'inhibiteur.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PHOSPHATE MONOPOTASSIQUE RENAUDIN 136,10 mg/ml, solution pour perfusion
  
Correction de l'hypophosphorémie sévère (phosphorémie<0,3 mmol/l).
Apport de phosphore au cours de l'alimentation parentérale exclusive.
PIPERACILLINE TAZOBACTAM MYLAN 2 g/250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
PIPERACILLINE TAZOBACTAM MYLAN est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans (voir rubriques 4.2 et 5.1) :
Adultes et adolescents
·Pneumonies sévères y compris pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique.
·Infections urinaires compliquées (y compris pyélonéphrites).
·Infections intra-abdominales compliquées.
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (y compris infections du pied chez les patients diabétiques).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à lune des infections listées ci-dessus ou susceptible de lêtre.
PIPERACILLINE TAZOBACTAM MYLAN peut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Enfants âgés de 2 à 12 ans
·- Infections intra-abdominales compliquées.
PIPERACILLINE TAZOBACTAM MYLAN peut être utilisé dans la prise en charge des enfants neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM TEVA SANTE 4 g/500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du produit.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes reconnus sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires basses,
·urinaires à l'exclusion des prostatites,
·intra-abdominales et biliaires,
·cutanées,
·épisodes fébriles chez les patients neutropéniques.
Il n'existe pas de documentation d'efficacité de pipéracilline/tazobactam pour certaines infections, telles que les prostatites, méningites ou ostéo-arthrites posant des problèmes spécifiques de diffusion de l'antibiotique et de l'inhibiteur.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI 4 g/500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans (voir rubriques 4.2 et 5.1) :
Adultes et adolescents
·Pneumonies sévères y compris pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections urinaires compliquées (y compris pyélonéphrites) ;
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (y compris infections du pied chez les patients diabétiques).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à lune des infections listées ci-dessus ou susceptible de lêtre.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Enfants de 2 à 12 ans
·Infections intra-abdominales compliquées.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
OCTREOTIDE ACTAVIS 500 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE ARROW est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE ARROW n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE ARROW doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OLICLINOMEL N7-1000 E, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale de l'adulte et de l'enfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
OXALIPLATINE ACCORD 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Loxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF) est indiquée dans :
·le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (Stade C de Duke) après résection complète de la tumeur initiale ;
·le traitement du cancer colorectal métastatique.
OXALIPLATINE WINTHROP 5 mg/ml, poudre pour solution pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF) est indiqué dans :
·le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (stade C de Dukes) après résection complète de la tumeur initiale,
·le traitement des cancers colorectaux métastatiques
OXINATE D'INDIUM MALLINCKRODT, solution pour marquage in vitro des éléments figurés du sang
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Marquage in vitro des éléments figurés du sang administrés ensuite par voie intraveineuse pour différents examens scintigraphiques et pour des mesures d'échantillons sanguins.
Les indications principales des cellules sanguines marquées à l'indium (111In) sont :
·Scintigraphie aux leucocytes marqués à lindium (111In), en complément dautres techniques dimagerie :
olocalisation des sites inflammatoires ou dabcès, notamment, abdominaux ;
oconfirmation dinfection osseuse sur prothèse ;
olocalisation de foyers infectieux dans le cas de fièvre inexpliquée ;
odiagnostic et suivi des maladies inflammatoires intestinales.
·Plaquettes marquées à lindium (111In) (thrombocytes) :
odétermination de la durée de vie des plaquettes et de leur biodistribution, en particulier dans la rate et le foie en cas de thrombocytopénie ;
oscintigraphie pour le diagnostic de thromboses artérielles ou veineuses, danévrismes, de rejets de greffes rénales ou pancréatiques par exemple.
·Erythrocytes marqués à l'indium (111In) :
odiagnostic et localisation d'une hémorragie digestive occulte.
ONDANSETRON KABI 2 mg/ml, solution injectable
  
·Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
·Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant à partir de 6 mois.
·Traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique chez lenfant à partir de 6 mois.
·Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez l'adulte.
·Prévention et traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez lenfant à partir de 1 mois.
OMNIPAQUE 240 mg d'I/ml, solution injectable
  
Médicament à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé chez ladulte et chez lenfant pour :
·phlébographie,
·urographie,
·tomodensitométrie,
·myélographie lombaire, thoracique, cervicale ;
·tomodensitométrie en injection lombaire.
OXALIPLATINE EG 5 mg/ml, poudre pour solution pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (FA) est indiqué dans :
·le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (stade C de Duke) après résection complète de la tumeur primitive,
·le traitement des cancers colorectaux métastatiques.
ORBENINE 1 g, poudre pour solution injectable (IV)
  
ORBENINE 1 g, poudre pour solution injectable (IV) est indiquée chez ladulte et chez lenfant :
* en traitement curatif
- des infections dues à des staphylocoques sensibles (voir 5.1) :
·infections respiratoires,
·infections ORL,
·infections rénales,
·infections uro-génitales,
·infections neuro-méningées,
·infections ostéo-articulaires,
·Endocardites
-des infections cutanées dues aux staphylocoques et/ou aux streptocoques sensibles (voir 5.1),
* en traitement préventif
- en prophylaxie des infections post-opératoires en neurochirurgie : mise en place dune dérivation interne du LCR.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
PENICILLINE G PANPHARMA 1 000 000 UI, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires,
·ORL et stomatologiques,
·cutanées,
·rénales, urogénitales,
·gynécologiques,
·digestives et biliaires,
·méningées,
·septicémiques (éventuellement en polythérapie),
·gangrène gazeuse.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2, solution pour perfusion
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale lorsque lalimentation entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PEDIAVEN AP-HP NOUVEAU-NE 2 est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés de la série L), glucose, électrolytes, oligoéléments et besoins liquidiens du nouveau-né, prématuré ou non, à partir du 2ème jour de vie jusquà lâge dun mois (en âge corrigé pour les prématurés).
PACLITAXEL ACTAVIS 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Carcinome de l'ovaire
En traitement de première intention du cancer de l'ovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
En traitement de deuxième intention du cancer de l'ovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant un carcinome métastatique de l'ovaire après échec du traitement classique à base de sels de platine.
Carcinome du sein
En traitement adjuvant, le paclitaxel est indiqué dans le traitement du carcinome du sein avec envahissement ganglionnaire après un traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC). Le traitement adjuvant par le paclitaxel doit être considéré comme une alternative à une prolongation du traitement par AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial du cancer du sein localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes auxquelles un traitement par anthracycline convient, soit en association avec le trastuzumab chez les patientes avec une surexpression HER-2 classée 3+ par l'immunohistochimie et auxquelles une anthracycline ne convient pas (voir les rubriques 4.4 et 5.1).
Administré seul, le paclitaxel est aussi indiqué pour le traitement des carcinomes métastatiques du sein pour les patientes en échec, ou non candidates, au traitement classique à base d'anthracycline.
Cancer bronchique non à petites cellules avancé
Le paclitaxel, en association avec le cisplatine est indiqué pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidats à une chirurgie potentiellement curative et/ou une radiothérapie.
Sarcome de Kaposi lié au SIDA
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement des patients en stade avancé du sarcome de Kaposi lié au SIDA et après échec d'un traitement antérieur par des anthracyclines liposomales.
Des données limitées d'efficacité soutiennent cette indication, un résumé des études significatives est décrit dans la rubrique 5.1.
PACLITAXEL TEVA 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
PACLITAXEL TEVA 6 mg/mL, solution à diluer pour perfusion est indiqué chez ladulte.
Carcinome de l'ovaire
En traitement de première intention du cancer de l'ovaire, PACLITAXEL TEVA est indiqué chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
En traitement de deuxième intention du cancer de l'ovaire, PACLITAXEL TEVA est indiqué chez les patientes présentant un cancer métastatique de l'ovaire après échec du traitement classique à base de sels de platine.
Carcinome du sein
PACLITAXEL TEVA est indiqué dans le traitement adjuvant des patientes présentant un cancer du sein à nodosité positive suite au traitement par anthracycline et cyclophosphamide (traitement AC). Ce traitement adjuvant doit être considéré comme une alternative à la poursuite du traitement AC.
PACLITAXEL TEVA est indiqué dans le traitement initial des cancers du sein localement avancés ou métastatiques en association soit avec une anthracycline, chez les patientes susceptibles d'être traitées avec une anthracycline, ou avec le trastuzumab, chez les patientes dont les tumeurs présentent une surexpression du récepteur 2 du facteur de croissance de l'épiderme humain (HER2) classée 3+ déterminée par immunohistochimie et chez lesquelles le traitement par anthracyclines ne peut pas être envisagé (voir rubriques 4.4 et 5.1).
PACLITAXEL TEVA est aussi indiqué en monothérapie pour le traitement des carcinomes métastatiques du sein pour les patientes en échec, ou non candidates, au traitement classique à base d'anthracyclines.
Cancer bronchique non à petites cellules avancé
Paclitaxel Teva, en association avec le cisplatine, est indiqué pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidats à une chirurgie potentiellement curative et/ou à une radiothérapie.
Des données limitées d'efficacité soutiennent cette indication, un résumé des études significatives est décrit dans la rubrique 5.1.
Sarcome de Kaposi lié au SIDA
PACLITAXEL TEVA est indiqué chez les patients présentant un sarcome de Kaposi avancé lié au SIDA (SK) et déclarés en échec à un traitement antérieur à base d'anthracyclines liposomales.
Des données d'efficacité limitées soutiennent cette indication, un résumé des études pertinentes est montré dans la rubrique 5.1.
POLYIONIQUE G 5 % PHARMACIE CENTRALE DES ARMEES, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants:
·apport calorique glucidique modéré (200 Kcal/l).
·équilibration hydroélectrolytique (par apport de chlorure de sodium et de potassium), en fonction de la clinique et des bilans ioniques sanguins et urinaires.
PHENERGAN 2,5 POUR CENT, solution injectable
  
Traitement symptomatique de l'urticaire aiguë.
OCTREOTIDE ACTAVIS 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE ARROW est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE ARROW n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE ARROW doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE KABI 50 microgrammes/1 mL, solution injectable
  
· Tumeurs gastro-entéro-pancréatiques (tumeurs GEP)
Réduction des symptômes associés aux tumeurs gastro-entéro-pancréatiques (tumeurs GEP), comprenant :
o Les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde,
o Les VIPomes,
o Les glucagonomes.
L'octréotide n'est pas un médicament anticancéreux et est donc dépourvu d'efficacité chez ces patients.
· Acromégalie
Traitement symptomatique et diminution des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 (facteur insulinomimétique) chez des patients atteints d'acromégalie qui ne répondent que partiellement à la chirurgie ou la radiothérapie.
Loctréotide peut aussi être administré chez des patients atteints dacromégalie qui ne peuvent pas supporter une opération ou qui ne souhaitent pas être opérés, ou au stade initial dun traitement par radiothérapie jusquà ce que ce traitement soit efficace.
· Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
OMEGAVEN, émulsion pour perfusion
  
Complément à la nutrition parentérale, par apport dacides gras oméga-3 à chaîne longue, en particulier acides eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA), lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
NOVANTRONE 10 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement du cancer du sein métastatique.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement du lymphome non hodgkinien.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) chez l'adulte.
La mitoxantrone, en traitement combiné, est indiquée dans le traitement d'induction de la rémission de la crise blastique dans la leucémie myéloïde chronique.
La mitoxantrone est indiquée en association à des corticostéroïdes pour le traitement palliatif (par ex., soulagement de la douleur) lié au cancer avancé de la prostate résistant à la castration.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement des patients atteints de sclérose en plaques récurrente hautement active associée à une invalidité évoluant rapidement lorsqu'aucune alternative thérapeutique n'existe (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
OMEPRAZOLE ARROW 40 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
OMEPRAZOLE ARROW par voie intraveineuse est indiqué en alternative au traitement par voie orale dans les indications suivantes :
Adultes :
·Traitement des ulcères duodénaux
·Prévention des récidives dulcères duodénaux
·Traitement des ulcères gastriques
·Prévention des récidives dulcères gastriques
·En association à des antibiotiques appropriés, éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) dans la maladie ulcéreuse gastroduodénale
·Traitement des ulcères gastriques et duodénaux associés à la prise danti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
·Prévention des ulcères gastriques et duodénaux associés à la prise danti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les patients à risque
·Traitement de lsophagite par reflux
·Traitement dentretien des patients après cicatrisation dune sophagite par reflux
·Traitement du reflux gastro-sophagien symptomatique
·Traitement du syndrome de Zollinger-Ellison
NOVANTRONE 20 mg/10 ml, solution à diluer pour perfusion
  
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement du cancer du sein métastatique.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement du lymphome non hodgkinien.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) chez l'adulte.
La mitoxantrone, en traitement combiné, est indiquée dans le traitement d'induction de la rémission de la crise blastique dans la leucémie myéloïde chronique.
La mitoxantrone est indiquée en association à des corticostéroïdes pour le traitement palliatif (par ex., soulagement de la douleur) lié au cancer avancé de la prostate résistant à la castration.
La mitoxantrone est indiquée dans le traitement des patients atteints de sclérose en plaques récurrente hautement active associée à une invalidité évoluant rapidement lorsqu'aucune alternative thérapeutique n'existe (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
NUTRILAMINE 12, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Celles de l'alimentation parentérale, c'est-à-dire chaque fois que l'alimentation orale ou entérale est impossible ou insuffisante.
OLICLINOMEL N 6-900 E, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale de l'adulte et de l'enfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
OFLOXACINE AGUETTANT 200 mg/40 ml, solution pour perfusion
  
OFLOXACINE AGUETTANT 200mg/40ml, solution pour perfusion est indiqué chez ladulte dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.4 et 5.1). Une attention particulière doit être portée aux informations disponibles sur la résistance bactérienne à lofloxacine avant d'initier le traitement.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens
Chez ladulte
Infections sévères dues à des bacilles à Gram négatif et dues à desstaphylocoques sensibles dans leurs manifestations:
· septicémiques,
· respiratoires,
· ORL chroniques,
· urinaires, y compris prostatiques,
· de lappareil génital,
· osseuses et articulaires,
· cutanées,
· abdominales et hépatobiliaires.
Situations particulières
Traitement curatif de la maladie du charbon.
Au cours du traitement d'infections à Pseudomonas aeruginosa et à Staphylococcus aureus, l'émergence de mutants résistants a été décrite et peut justifier l'association d'un autre antibiotique. Une surveillance microbiologique à la recherche d'une telle résistance doit être envisagée en particulier en cas de suspicion d'échec.
L'emploi d'ofloxacine dans les infections graves, notamment bactériémiques à Pseudomonas aeruginosa etAcinetobacter, est déconseillé.
OLIMEL N9E, émulsion pour perfusion
  
OLIMEL N9E, émulsion pour perfusion, est indiqué pour la nutrition parentérale chez ladulte et lenfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement de substitution :
·déficits immunitaires primitifs avec hypogammaglobulinémie ou atteinte fonctionnelle de limmunité humorale,
·infections bactériennes récidivantes chez lenfant infecté par le VIH,
·déficits immunitaires secondaires de limmunité humorale, en particulier la leucémie lymphoïde chronique ou le myélome, avec hypogammaglobulinémie et associés à des infections à répétition.
Traitement immunomodulateur dans :
·purpura thrombopénique idiopathique (PTI) aigu de lenfant ou phase aiguë du PTI de ladulte en cas de syndrome hémorragique, prévention en cas dacte médical ou chirurgical exposant à un risque hémorragique et (ou) avec un taux de plaquettes inférieur à 20 x 109/l pour corriger le taux de plaquettes,
·syndrôme de GUILLAIN-BARRE,
·maladie de Kawasaki,
·polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC),
Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
PLASMOHES 6 %, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4)
PLITICAN, solution injectable
  
Utilisation uniquement chez ladulte.
Traitement préventif et curatif des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie antimitotique.
RIASTAP 1 g, poudre pour solution injectable/perfusion
  
Traitement des hémorragies chez les patients présentant une hypo- ou une afibrinogénémie congénitale avec une tendance aux saignements.
RINGER LACTATE LAVOISIER, solution pour perfusion
  
·Déshydratations à prédominance extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissement, diarrhée, fistules...)
·Hypovolémie quelle qu'en soit la cause:
ochocs hémorragiques
obrûlures
opertes hydroélectrolytiques périopératoires
·Acidose métabolique (à l'exception de l'acidose lactique).
RINGER LACTATE PHARMACIE CENTRALE DES ARMEES, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants:
·déshydratations à prédominance extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhée, fistules...).
·hypovolémie quelle qu'en soit la cause: état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
·Acidose métabolique (à l'exception de l'acidose lactique).
RINGER LACTATE FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation à prédominance extracellulaire quelle quen soit la cause (vomissements, diarrhée, fistules).
Hypovolémie quelle quen soit la cause : état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
Acidose métabolique modérée.
RIFADINE IV 600 mg, poudre et solvant pour solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la rifampicine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées à :
·Tuberculose et autres infections à mycobactéries sensibles, particulièrement chez les malades en situation critique atteints de formes sévères de la maladie ou pour lesquels la voie orale est impossible ou inadaptée (troubles de la conscience ou troubles digestifs gênant l'absorption du produit par voie orale).
·Infections graves dues aux germes suivants, soit après échec de la thérapeutique habituelle utilisée contre les germes en cause, soit du fait de sa résistance aux autres antibiotiques :
ostaphylocoques (aureus, epidermidis, souches polyrésistantes),
oentérocoques (faecalis, faecium),
obacilles Gram négatif dont la sensibilité à la rifampicine a été vérifiée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ROVAMYCINE 1,5 MILLIONS D'UNITES INTERNATIONALES, lyophilisat pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la spiramycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles, notamment dans les manifestations bronchopulmonaires aigües :
·Pneumopathies aigües,
·Surinfections des bronchopneumopathies chroniques,
·Asthme infecté.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention de lallo-immunisation ftomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D) négatif
·Prophylaxie antepartum
oProphylaxie antepartum planifiée
oProphylaxie antepartum suite à des complications de la grossesse incluant :
Avortement/risque d'avortement, grossesse extra-utérine ou môle hydatiforme, mort ftale intra-utérine, hémorragie transplacentaire secondaire à une hémorragie ante-partum, amniocentèse, biopsie chorionique ou manuvres obstétricales, telles que version par manuvre externe, interventions invasives, cordocentèse, traumatisme abdominal brusque ou intervention thérapeutique ftale.
·Prophylaxie postpartum
oAccouchement d'un bébé Rh(D) positif (D, Dfaible, Dpartiel)
Une grossesse incompatible Rh(D) est présumée si le ftus/bébé est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu ou si le père est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu.
Traitement des adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) Rh(D) négatif après transfusions incompatibles de sang Rh(D) positif ou d'autres produits contenant des globules rouges, par exemple des concentrés plaquettaires.
RINGER LACTATE VIAFLO, solution pour perfusion
  
La solution pour perfusion RINGER LACTATE Viaflo est utilisée dans les indications suivantes :
·Restauration des équilibres du liquide extracellulaire et des électrolytes ou compensation des pertes de liquide extracellulaire lorsque la concentration isotonique en électrolytes est suffisante.
·Remplissage volumique à court terme (seul ou en association avec un colloïde) en cas d'hypovolémie ou d'hypotension.
·Régulation ou maintien de l'équilibre acido-basique et/ou traitement de l'acidose métabolique légère à modérée (à l'exception de l'acidose lactique).
SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable
  
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre-indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
ROCEPHINE 1 g/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV,SC)
  
ROCEPHINE est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
ROCEPHINE peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
ROCEPHINE doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
1  2  3  4  5  6