Médicaments - EG LABO, Intraveineuse avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée
Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

14 Résultat(s)

VELBE 10 mg, poudre pour solution injectable I.V.
  
·Maladie de Hodgkin et lymphomes non hodgkiniens ;
·Cancer du testicule ;
·Sarcome de Kaposi ;
·Choriocarcinomes ;
·Cancer de l'ovaire ;
·Cancer du sein ;
·Cancer du rein ;
·Cancer de la vessie ;
·Certains cas d'histiocytose.
CYTARABINE EG 50 mg/ml, solution injectable
  
·leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant ;
·leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie ;
·transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
DOXORUBICINE EG 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
·Cancers du sein
·Sarcomes des os et des parties molles
·Maladie de Hodgkin et lymphomes non hodgkiniens
·Tumeurs solides de l'enfant
·Cancers du poumon
·Leucémies aiguës et chroniques
·Cancers de la vessie, de l'ovaire, de l'estomac.
DOCETAXEL EG 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer du sein
DOCETAXEL EG en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide est indiqué dans le traitement adjuvant du cancer du sein opérable, chez des patientes présentant un envahissement ganglionnaire.
DOCETAXEL EG en association à la doxorubicine est indiqué dans le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique chez les patientes n'ayant pas reçu de chimiothérapie cytotoxique antérieure dans cette affection.
DOCETAXEL EG est indiqué en monothérapie dans le traitement des patientes atteintes d'un cancer du sein localement avancé ou métastatique après échec d'une chimiothérapie cytotoxique, ayant comporté une anthracycline ou un agent alkylant.
DOCETAXEL EG en association au trastuzumab est indiqué dans le traitement du cancer du sein métastatique avec sur-expression tumorale de HER2, chez les patients non prétraités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique.
DOCETAXEL EG en association à la capecitabine est indiqué dans le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique après échec d'une chimiothérapie cytotoxique ayant comporté une anthracycline.
Cancer du poumon non à petites cellules
DOCETAXEL EG est indiqué dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique, après échec d'une chimiothérapie antérieure.
DOCETAXEL EG en association au cisplatine est indiqué dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules non résécable, localement avancé ou métastatique, chez les patients n'ayant pas reçu de chimiothérapie antérieure dans cette indication.
Cancer de la prostate
DOCETAXEL EG en association à la prednisone ou à la prednisolone est indiqué dans le traitement du cancer de la prostate métastatique hormono-résistant.
Cancer gastrique
DOCETAXEL EG, en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile est indiqué dans le traitement de l'adénocarcinome gastrique métastatique, y compris l'adénocarcinome de la jonction sogastrique, chez les patients non prétraités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique.
Cancer des voies aéro-digestives supérieures
DOCETAXEL EG en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile est indiqué dans le traitement d'induction des carcinomes épidermoïdes localement avancés des voies aéro-digestives supérieures.
CEFTRIAXONE EG 1 g/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV, SC)
  
CEFTRIAXONE EG est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
· Méningite bactérienne
· Pneumonie communautaire
· Pneumonie nosocomiale
· Otite moyenne aiguë
· Infections intra-abdominales
· Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
· Infections des os et des articulations
· Infections compliquées de la peau et des tissus mous
· Gonorrhée
· Syphilis
· Endocardite bactérienne.
CEFTRIAXONE EG peut être utilisé :
· Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
· Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
· En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
· Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée
· Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
CEFTRIAXONE EG doit être co-administré avec dautres antibactériens en cas de suspicien dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ELDISINE 1 mg, poudre pour solution injectable
  
Leucémies aiguës lymphoblastiques et lymphomes réfractaires à la chimiothérapie (autres agents cytostatiques).
Certaines tumeurs solides : sein, sophage, voies aérodigestives supérieures, cancer broncho-pulmonaire.
ELDISINE 5 mg, poudre pour solution injectable
  
Leucémies aiguës lymphoblastiques et lymphomes réfractaires à la chimiothérapie (autres agents cytostatiques).
Certaines tumeurs solides : sein, sophage, voies aérodigestives supérieures, cancer broncho-pulmonaire.
CYTARABINE EG 20 mg/ml, solution injectable
  
·leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant ;
·leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie ;
·transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
GEMCITABINE EG 38 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
La gemcitabine est indiquée dans le traitement du cancer de la vessie localement avancé ou métastatique, en association avec le cisplatine.
La gemcitabine est indiquée dans le traitement de patients atteints d'adénocarcinome du pancréas localement avancé ou métastatique.
La gemcitabine, en association avec le cisplatine, est indiquée dans le traitement en première ligne des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancé ou métastatique.
Un traitement par gemcitabine en monothérapie peut être envisagé chez les patients âgés ou chez ceux ayant un indice de performance de 2.
La gemcitabine est indiquée dans le traitement du carcinome épithélial de l'ovaire localement avancé ou métastatique, en association avec le carboplatine, chez les patientes en rechute suite à un intervalle sans récidive d'au moins 6 mois après un traitement en première ligne à base de sels de platine.
La gemcitabine, en association avec le paclitaxel, est indiquée dans le cancer du sein inopérable, localement récidivant ou métastatique, en rechute après une chimiothérapie adjuvante/néoadjuvante. La chimiothérapie antérieure doit avoir comporté une anthracycline sauf si celle-ci est cliniquement contre-indiquée.
EPIRUBICINE EG 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées aux:
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers microcellulaires du poumon,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion
  
·Sarcomes des tissus mous et sarcomes ostéogéniques chez l'enfant et l'adulte ;
·Lymphomes non hodgkiniens ;
·Cancer de l'ovaire en rechute ;
·Cancers bronchiques à petites cellules et non à petites cellules ;
·Rechute de lymphome hodgkinien, de carcinome testiculaire ;
·Cancer du col utérin métastatique ;
·Cancer du sein métastatique ;
·Cancer de la sphère ORL en rechute ou métastatique ;
·Rechute de leucémie aiguë lymphoblastique.
ONCOVIN 1 mg, solution injectable
  
La vincristine est généralement utilisée en polychimiothérapie dans les indications suivantes :
·induction et consolidation de la rémission de la leucémie aiguë lymphoblastique ;
·maladie de Hodgkin ;
·lymphomes non hodgkiniens ;
·cancer du sein métastatique (traitement palliatif des cas résistants aux traitements usuels) ;
·cancer bronchique à petites cellules ;
·sarcomes (sarcome ostéogénique, sarcome dEwing, rhabdomyosarcome);
·tumeur de Wilms ;
·neuroblastome.
Monothérapie :
·purpura thrombopénique idiopathique résistant aux traitements usuels (maladie de Werlhof).
OXALIPLATINE EG 5 mg/ml, poudre pour solution pour perfusion
  
L'oxaliplatine en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (FA) est indiqué dans :
·le traitement adjuvant du cancer du côlon au stade III (stade C de Duke) après résection complète de la tumeur primitive,
·le traitement des cancers colorectaux métastatiques.
PACLITAXEL EG 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer de l'ovaire
Le paclitaxel est indiqué en première intention dans le traitement chimiothérapeutique des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé ou résiduel (>1cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement de seconde intention des cancers métastatiques de l'ovaire après échec du traitement standard à base de platine.
Cancer du sein
Le paclitaxel est indiqué en tant que traitement adjuvant lors de la prise en charge des patientes atteintes de cancer du sein avec envahissement ganglionnaire lymphatique, à la suite du traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC). Le traitement adjuvant par paclitaxel doit être considéré comme une alternative à l'administration prolongée du régime AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial des cancers du sein au stade localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes candidates à ce type de traitement soit combiné au trastuzumab chez les patientes présentant une surexpression du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER-2) à un niveau 3+ déterminée par immunohistochimie et pour lesquelles une anthracycline n'est pas indiquée (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Le paclitaxel en monothérapie est indiqué dans le traitement des cancers du sein métastatiques dont le traitement préalable a échoué ou chez les patientes chez qui un traitement standard à base d'anthracycline n'est pas indiqué.
Cancer bronchique non à petites cellules au stade avancé
Le paclitaxel est indiqué en association avec le cisplatine dans le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidates à une chirurgie potentiellement curative et/ou à une radiothérapie.
Sarcome de Kaposi associé au SIDA
Le paclitaxel est indiqué chez les patients atteints d'un sarcome de Kaposi associé au SIDA (SK) au stade avancé et dont le traitement préalable par anthracycline liposomale a échoué.
Des données d'efficacité limitées soutiennent cette indication, un résumé des études correspondantes est présenté à la rubrique 5.1.