Médicaments - Intramusculaire avec Medisite

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

465 Résultat(s)

KETOPROFENE PHARMY II 100 mg/2 ml, solution injectable (I.M.)
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·traitement symptomatique de courte durée des :
orhumatismes inflammatoires en poussée,
olombalgies aiguës,
oradiculalgies.
·traitement des algies dorigine néoplasique,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
METHOTREXATE MYLAN 50 mg/2 ml, solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
METHOTREXATE BIODIM 25 mg/1mL, solution injectable
  
ONCOLOGIE
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
·Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
·Formes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
·Rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
·Traitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MIDAZOLAM AGUETTANT 5 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM AGUETTANT est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez ladulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
oInduction de lanesthésie,
oAgent sédatif en association avec dautres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez lenfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
MIDAZOLAM MYLAN 1 mg/ml, solution injectable (IM-IV) ou rectale
  
MIDAZOLAM MYLAN est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez l'adulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie,
oInduction de l'anesthésie,
oAgent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
MENINGITEC, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin méningococcique du sérogroupe C oligosidique conjugué (adsorbé)
  
Immunisation active des nourrissons à partir de l'âge de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes, pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C.
L'utilisation de MENINGITEC doit suivre les recommandations officielles.
METHOTREXATE TEVA 2,5 POUR CENT (500 mg/20 ml), solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaire et ovarien: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes bronchiques à petites cellules.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
LINCOCINE, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la lincomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections sévères, dues aux germes définis ci-dessus comme sensibles dans leurs manifestations:
·O.R.L.,
·bronchopulmonaires,
·stomatologiques,
·cutanées,
·génitales,
·ostéoarticulaires,
·abdominales post-chirurgicales,
·septicémiques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
MIACALCIC 50 U.I./1 ml, solution injectable ou pour perfusion
  
La calcitonine est indiquée dans :
·Prévention de la perte osseuse aiguë liée à une immobilisation soudaine, notamment chez les patients avec des fractures ostéoporotiques récentes.
·Traitement de la maladie de Paget, uniquement chez des patients pour lesquels les traitements alternatifs ont été inefficaces ou ne peuvent être utilisés, par exemple patients ayant une insuffisance rénale sévère.
·Traitement de lhypercalcémie d'origine maligne.
MIDAZOLAM SANDOZ 5 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM SANDOZ est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont:
Chez l'adulte
· SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
· ANESTHESIE
o Prémédication avant l'induction de l'anesthésie,
o Induction de l'anesthésie,
o Agent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
· SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
· SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
· ANESTHESIE
o Prémédication avant l'induction de l'anesthésie.
· SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
LEVOFOLINATE DE CALCIUM ZENTIVA 25 mg/2,5 ml, solution injectable (IM/IV)
  
Le lévofolinate de calcium est indiqué :
·En association avec le 5‑fluorouracile en thérapie cytotoxique
·Pour diminuer la toxicité et contrecarrer laction des antagonistes de lacide folique tels que le méthotréxate dans le cas dune utilisation en thérapie cytotoxique et en cas de surdosage chez ladulte et lenfant. En thérapie cytotoxique, cette procédure est communément appelée « sauvetage folinique »
·en prévention et traitement des carences en folates au cours des grandes malabsorptions et des alimentations parentérales totales et prolongées.
MIDAZOLAM PANPHARMA 5 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM PANPHARMA est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont:
Chez l'adulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
o Prémédication avant l'induction de l'anesthésie.
o Induction de l'anesthésie.
o Agent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
METHOTREXATE MYLAN 100 mg/ml, solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
MENJUGATEKIT10 microgrammes, poudre et solvant pour suspension injectable. Vaccin méningococcique du groupe C conjugué
  
Immunisation active des nourrissons à partir de l'âge de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C.
L'utilisation de MENJUGATEKIT doit suivre les recommandations officielles.
METOJECT 25 mg/0,5 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
METOJECT est indiqué dans le traitement :
·de la polyarthrite rhumatoïde active et sévère chez ladulte,
·des formes polyarticulaires de larthrite juvénile idiopathique active sévère, en cas de réponse inadéquate aux anti‑inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
·des formes sévères et invalidantes de psoriasis récalcitrant, en cas de réponse inadéquate à dautres types de traitements tels que la photothérapie, la puvathérapie ou les rétinoïdes, et des formes sévères du rhumatisme psoriasique chez ladulte.
MIDAZOLAM ACCORD 1 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM ACCORD est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont:
Chez l'adulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie,
oInduction de l'anesthésie,
oAgent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
METOJECT 20 mg/0,4 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
METOJECT est indiqué dans le traitement :
·de la polyarthrite rhumatoïde active et sévère chez ladulte,
·des formes polyarticulaires de larthrite juvénile idiopathique active sévère, en cas de réponse inadéquate aux anti‑inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
·des formes sévères et invalidantes de psoriasis récalcitrant, en cas de réponse inadéquate à dautres types de traitements tels que la photothérapie, la puvathérapie ou les rétinoïdes, et des formes sévères du rhumatisme psoriasique chez ladulte.
MIDAZOLAM AGUETTANT 1 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM AGUETTANT est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez ladulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
·Prémédication avant linduction de lanesthésie,
·Induction de lanesthésie,
·Agent sédatif en association avec dautres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez lenfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
MIDAZOLAM PANPHARMA 1 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM PANPHARMA est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont:
Chez l'adulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
o Prémédication avant l'induction de l'anesthésie.
o Induction de l'anesthésie.
o Agent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS
METHOTREXATE BELLON 50 mg/2 ml, solution injectable
  
Choriocarcinomes placentaires.
Adénocarcinomes mammaire et ovarien: traitement adjuvant ou après rechute.
Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
Carcinomes vésicaux.
Carcinomes bronchiques à petites cellules.
Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement:
Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
Lymphomes malins non hodgkiniens.
Ostéosarcomes.
MEPIVACAINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution injectable
  
Anesthésie loco-régionale:
·anesthésie par infiltration
·anesthésie de la conduction nerveuse:
oblocs périphériques, plexiques, sympathiques, paravertébraux,
oanesthésie péridurale : lombaire ou thoracique, anesthésie caudale.
En raison de leur faible concentration, les solutions de chlorhydrate de mépivacaïne à 10 mg/ml (1 pour cent) ne sont pas indiquées pour la chirurgie dentaire.
METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie
  
METOJECT est indiqué dans le traitement:
· de la polyarthrite rhumatoïde active et sévère de l'adulte,
· des formes polyarticulaires actives et sévères de l'arthrite idiopathique juvénile en cas de réponse inadéquate aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
· du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels et du rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MINIRIN 4 microgrammes/ml, solution injectable
  
·Traitement du diabète insipide d'origine centrale pitresso-sensible.
·Etude du pouvoir de concentration du rein.
·Traitement correcteur et préventif des accidents hémorragiques observés dans les affections suivantes :
ohémophilie A modérée et atténuée (taux de facteur VIII supérieur à 5 %) ;
omaladie de Willebrand en dehors des formes sévères ou de type IIB ;
oallongement inexpliqué du temps de saignement en particulier au cours de l'insuffisance rénale chronique ;
ocomplications des traitements anti-agrégants plaquettaires.
METHOTREXATE BELLON 25 mg, solution injectable
  
Oncologie
· Choriocarcinomes placentaires,
· Adénocarcinomes mammaire et ovarien: traitement adjuvant ou après rechute,
· Carcinomes des voies aérodigestives supérieures,
· Carcinomes vésicaux,
· Carcinomes bronchiques à petites cellules,
· Prévention et traitement des localisations méningées tumorales,
· Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement:
· Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central),
· Lymphomes malins non hodgkiniens,
· Ostéosarcomes.
Rhumatologie
· Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
· Formes polyarticulaires de l'arthropathie idiopathique juvénile sévère et active, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
Dermatologie
· Psoriasis vulgaire sévère et généralisé particulièrement le psoriasis en plaques et le rhumatisme psoriasique de l'adulte, ne répondant pas aux traitements conventionnels.
METHOTREXATE MYLAN 2,5 mg/ml, solution injectable
  
ONCOLOGIE
oChoriocarcinomes placentaires.
oAdénocarcinomes mammaires et ovariens : traitement adjuvant ou après rechute.
oCarcinomes de bronches à petites cellules.
oCarcinomes des voies aérodigestives supérieures.
oCarcinomes vésicaux.
oPrévention et traitement des localisations méningées tumorales.
oLeucémies aiguës lymphoblastiques : traitement dentretien.
A haute dose essentiellement :
oLeucémies aiguës lymphoblastiques de lenfant (traitement de consolidation et prophylaxie de latteinte du système nerveux central).
oLymphomes malins non hodgkiniens.
oOstéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
oFormes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
oFormes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
oRhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
oTraitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MENOPUR 75 UI, poudre et solvant pour solution injectable
  
Menopur est indiqué dans le traitement de linfertilité dans les situations cliniques suivantes :
Chez la femme:
·Anovulation, y compris le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), chez les femmes qui n'ont pas répondu au traitement par le citrate de clomifène.
·Stimulation du développement folliculaire chez les femmes présentant un hypogonadisme hypogonadotrope ;
·Stimulation ovarienne contrôlée pour induire le développement de follicules multiples dans le cadre des programmes dAssistance Médicale à la Procréation (AMP) ;
Chez l'homme:
En association avec l'hCG, traitement de la stérilité par déficience de la spermatogenèse, en particulier en cas d'hypogonadisme hypogonadotrope.
MIDAZOLAM MYLAN 5 mg/ml, solution injectable (IM-IV) ou rectale
  
MIDAZOLAM MYLAN est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez l'adulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie,
oInduction de l'anesthésie,
oAgent sédatif en association avec d'autres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez l'enfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant l'induction de l'anesthésie.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
NARCOZEP 1 mg/1 ml, solution à diluer injectable en ampoule
  
· Prémédication (le plus souvent en IM):
o prémédication des anesthésies générales et loco-régionales,
o prémédication des endoscopies et des explorations cardio-vasculaires,
· Anesthésie générale (le plus souvent en IV lente):
o induction de l'anesthésie générale,
o réalisation d'une narco-analgésie en association aux analgésiques habituels.
NEBCINE 75 mg, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la tobramycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées :
·aux infections à Bacilles Gram négatif définis ci-dessus comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
·l'association de la tobramycine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations :
orénales, urologiques et génitales,
osepticémiques et endocarditiques,
oméningées (en y adjoignant un traitement local),
orespiratoires,
ocutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face),
oarticulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
NALBUPHINE AGUETTANT 20 mg/2 ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
NEBIDO 1000 mg/4 ml, solution injectable
  
Traitement substitutif des hypogonadismes masculins, quand le déficit en testostérone a été confirmé cliniquement et biologiquement (voir rubrique 4.4).
NICOTINAMIDE RENAUDIN 500 mg/5 mL, solution injectable
  
Traitement et prévention de la carence en Vitamine PP chez l'adulte lorsque la voie orale n'est pas praticable ou est inadaptée.
Cette spécialité est également indiquée lors de la supplémentation vitaminique chez les patients sous alimentation parentérale.
NEBCINE 25 mg, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la tobramycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées :
·aux infections à Bacilles Gram négatif définis ci-dessus comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
·l'association de la tobramycine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations :
orénales, urologiques et génitales,
osepticémiques et endocarditiques,
oméningées (en y adjoignant un traitement local),
orespiratoires,
ocutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face),
oarticulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
NETROMICINE 50 mg/2 ml PEDIATRIQUE, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractères pharmacocinétiques de la nétilmicine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées:
· aux infections à bacilles à Gram négatif définis comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
· l'association de la nétilmicine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations:
o rénales, urologiques et génitales,
o septicémiques et endocarditiques,
o méningées (en y adjoignant un traitement local),
o respiratoires,
o cutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face),
o articulaires.
· à la prophylaxie des infections post-opératoires pour les résections transuréthrales de prostate.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
NEBCINE 100 mg, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la tobramycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées :
·aux infections à Bacilles Gram négatif définis ci-dessus comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
·l'association de la tobramycine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations :
orénales, urologiques et génitales,
osepticémiques et endocarditiques,
oméningées (en y adjoignant un traitement local),
orespiratoires,
ocutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face),
oarticulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
NALOXONE AGUETTANT 0,4 mg/ml, solution injectable
  
·Traitement des dépressions respiratoires secondaires aux morphinomimétiques en fin d'intervention chirurgicale à but thérapeutique ou diagnostique.
·Diagnostic différentiel des comas toxiques.
·Traitement des intoxications secondaires à des morphinomimétiques.
·Confirmation de la non-dépendance aux opiacés chez le toxicomane sevré depuis suffisamment longtemps (voir rubrique 4.4) comme préalable éventuel à la mise en route d'un traitement par un antagoniste morphinique de longue durée d'action (voir naltrexone).
NARCAN 0,4 mg/1 ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement des dépressions respiratoires secondaires aux morphinomimétiques en fin d'intervention chirurgicale à but thérapeutique ou diagnostique.
·Diagnostic différentiel des comas toxiques.
·Traitement des intoxications secondaires à des morphinomimétiques.
·Confirmation de la non-dépendance aux opiacés chez le toxicomane sevré, depuis suffisamment longtemps (voir rubrique 4.4) comme préalable éventuel à la mise en route d'un traitement par un antagoniste morphinique de longue durée d'action (cf. naltrexone).
NEOSTIGMINE RENAUDIN 5 mg/5 ml, solution injectable
  
·Myasthénie.
·Test à la néostigmine pour le diagnostic de la myasthénie.
·Décurarisation post-opératoire (après curarisation par curares non dépolarisant).
NOZINAN 25 mg/ml, solution injectable en ampoule (I.M.)
  
Traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité au cours des états psychotiques aigus et chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques: délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
NEFOPAM MYLAN 20 mg/2 ml, solution injectable
  
Traitement symptomatique des affections douloureuses aiguës, notamment des douleurs post-opératoires.
NETROMICINE 100 mg/1 ml, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractères pharmacocinétiques de la nétilmicine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées:
· Aux infections à bacilles à Gram négatif définis comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
· L'association de la nétilmicine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations:
o rénales, urologiques et génitales,
o septicémiques et endocarditiques,
o méningées (en y adjoignant un traitement local),
o respiratoires,
o cutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face),
o articulaires.
· A la prophylaxie des infections post-opératoires pour les résections transuréthrales de prostate.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
NALBUPHINE RENAUDIN 20 mg/2 ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
PENICILLINE G PANPHARMA 5 000 000 UI, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires,
·ORL et stomatologiques,
·cutanées,
·rénales, urogénitales,
·gynécologiques,
·digestives et biliaires,
·méningées,
·septicémiques (éventuellement en polythérapie),
·gangrène gazeuse.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PANENZA, suspension injectable en flacon multidose. Vaccin grippal (H1N1)v (virion fragmenté, inactivé)
  
Prophylaxie de la grippe due au virus A(H1N1)v 2009 (voir rubrique 4.4).
PANENZA doit être utilisé conformément aux recommandations officielles.
OXYTOCINE PANPHARMA 5 UI/1 ml, solution injectable
  
·Insuffisance des contractions utérines, en début ou en cours de travail.
·Chirurgie obstétricale (césarienne, interruption de grossesse.): obtention d'une bonne rétraction utérine.
·Atonie utérine consécutive à une hémorragie de la délivrance.
PENICILLINE G PANPHARMA 1 000 000 UI, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:
·respiratoires,
·ORL et stomatologiques,
·cutanées,
·rénales, urogénitales,
·gynécologiques,
·digestives et biliaires,
·méningées,
·septicémiques (éventuellement en polythérapie),
·gangrène gazeuse.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PANDEMRIX suspension et émulsion pour émulsion injectable. Vaccin grippal (H1N1)v (virion fragmenté, inactivé, avec adjuvant)
RIVOTRIL 1 mg/1 ml, solutions à diluer injectables en ampoules
  
Traitement d'urgence de l'état de mal épileptique de l'adulte et de l'enfant.
SOLUMEDROL 120 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience) ;
·les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques :
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques :
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme)
oORL :
§dyspnée laryngée.
ROUVAX, poudre et solvant pour suspension injectable, vaccin rougeoleux vivant
  
ROUVAX est indiqué pour la prévention de la rougeole.
Lutilisation de ce vaccin doit se faire conformément aux recommandations officielles.
SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable
  
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre-indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
RHOPHYLAC 300 microgrammes/2 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention de lallo-immunisation ftomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D) négatif
·Prophylaxie antepartum
oProphylaxie antepartum planifiée
oProphylaxie antepartum suite à des complications de la grossesse incluant :
Avortement/risque d'avortement, grossesse extra-utérine ou môle hydatiforme, mort ftale intra-utérine, hémorragie transplacentaire secondaire à une hémorragie ante-partum, amniocentèse, biopsie chorionique ou manuvres obstétricales, telles que version par manuvre externe, interventions invasives, cordocentèse, traumatisme abdominal brusque ou intervention thérapeutique ftale.
·Prophylaxie postpartum
oAccouchement d'un bébé Rh(D) positif (D, Dfaible, Dpartiel)
Une grossesse incompatible Rh(D) est présumée si le ftus/bébé est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu ou si le père est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu.
Traitement des adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) Rh(D) négatif après transfusions incompatibles de sang Rh(D) positif ou d'autres produits contenant des globules rouges, par exemple des concentrés plaquettaires.
RISPERDALCONSTA L.P. 50 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie
  
RISPERDALCONSTA L.P. est indiqué dans le traitement dentretien de la schizophrénie chez les patients actuellement stabilisés par des antipsychotiques oraux.
SAIZEN 1,33 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
SAIZEN est indiqué pour traiter:
Enfants:
· le retard de croissance lié à un déficit ou à une absence de sécrétion d'hormone de croissance endogène, chez l'enfant.
· le retard de croissance chez les filles atteintes de dysgénésie gonadique (syndrome de Turner) confirmée par analyse chromosomique.
· le retard de croissance lié à une insuffisance rénale chronique (IRC), chez l'enfant prépubère.
· le retard de croissance (taille actuelle < -2,5 DS et taille des parents ajustée < -1DS) chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel avec un poids et/ou une taille de naissance < -2 DS, n'ayant pas rattrapé leur retard de croissance (vitesse de croissance < 0 DS au cours de la dernière année) à l'âge de 4 ans ou plus.
Adultes:
Traitement substitutif chez l'adulte présentant un déficit marqué en hormone de croissance documenté par un test dynamique unique démontrant le déficit somatotrope. Les patients doivent également remplir les critères suivants:
Déficit acquis pendant l'enfance:
Les patients dont le déficit somatotrope a été diagnostiqué pendant l'enfance doivent être réévalués et leur déficit somatotrope doit être confirmé avant de débuter le traitement substitutif par SAIZEN.
Déficit acquis à l'âge adulte:
Les patients doivent présenter un déficit somatotrope secondaire à une atteinte hypothalamique ou hypophysaire et au moins un autre déficit hormonal (excepté la prolactine), et un traitement substitutif adéquat aura dû être instauré, avant de débuter le traitement substitutif par hormone de croissance.
RISPERDALCONSTA L.P. 37,5 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie
  
RISPERDALCONSTA L.P. est indiqué dans le traitement dentretien de la schizophrénie chez les patients actuellement stabilisés par des antipsychotiques oraux.
RISPERDALCONSTA L.P. 25 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie
  
RISPERDALCONSTA L.P. est indiqué dans le traitement dentretien de la schizophrénie chez les patients actuellement stabilisés par des antipsychotiques oraux.
SCOBUREN 20 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës en gynécologie.
·Traitement en soins palliatifs de l'occlusion intestinale.
SANDOSTATINE L.P. 20 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SODIUM CHLORURE A 0,9 POUR CENT AGUETTANT, solution injectable (IM, IV, SC) isotonique en ampoule
  
·Rééquilibration ionique par apport de chlorure et de sodium.
·Déshydratations extra-cellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique intra-veineux.
SOLUMEDROL 20 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience);
·les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques:
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques:
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme)
oORL:
§dyspnée laryngée.
SANDOSTATINE L.P. 30 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SOLUMEDROL 40 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·Celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience).
·Les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques :
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques :
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme).
oORL :
§dyspnée laryngée.
SANDOSTATINE L.P. 10 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SALVACYL L.P. 11,25 mg, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée
  
SALVACYL est indiqué pour la réduction majeure et réversible des taux de testostérone afin de diminuer les pulsions sexuelles chez lhomme adulte ayant des déviances sexuelles sévères.
Le traitement par SALVACYL doit être instauré et contrôlé par un psychiatre. Le traitement doit être associé à une psychothérapie dans le but de diminuer le comportement sexuel déviant.
SOLIAN 200 mg/4 ml, solution injectable
  
Traitement de la schizophrénie
2  3  4  5  6