GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

source: ANSM - Mis à jour le : 26/06/2018

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  

GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  

Antimoniate de méglumine........ 1,5000 g

Quantité correspondante en antimoine...... 0,4050 g

Pour une ampoule de 5 ml.

Excipients à effet notoire : Disulfite de potassium, sulfite de sodium anhydre

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  

Solution injectable.

4. DONNEES CLINIQUES  

4.1. Indications thérapeutiques  

Traitement de la leishmaniose viscérale (Kala azar) et de la leishmaniose cutanée (sauf Leishmania aethiopica résistante).

4.2. Posologie et mode d'administration  

Leishmaniose viscérale :

Injection intramusculaire de 20 mg/kg/jour dantimoine (soit 75 mg/kg/jour d'antimoniate de méglumine), sans dépasser 850 mg dantimoine, pendant au moins 20 jours consécutifs. Le traitement doit être poursuivi jusqu'à disparition des parasites dans des ponctions de rate effectuées à intervalle de 14 jours.

En cas de récidive, la cure doit être immédiatement recommencée avec les mêmes doses quotidiennes.

Leishmaniose cutanée :

·A l'exception des formes à Leishmania braziliensis et Leishmania amazonensis :

Les injections au niveau des lésions ne doivent être envisagées qu'au stade précoce. L'infiltration doit être profonde jusqu'à l'obtention d'un blanchiment complet à la base de la lésion.

Un traitement par voie générale est nécessaire quand les lésions sont trop nombreuses, enflammées, ulcérées ou situées dans un endroit où des cicatrices risqueraient d'être inesthétiques ou incapacitantes, en particulier s'il y a obstruction des voies lymphatiques ou atteinte cartilagineuse.

Traitement local : Injection de 1 à 3 ml à la base de la lésion, renouvelée une fois (ou 2 fois en l'absence de résultat apparent), à intervalles de 1 ou 2 jours.

Traitement général : Injection intramusculaire de 10 à 20 mg/kg/jour dantimoine (soit de 37 à 75 mg/kg/jour d'antimoniate de méglumine) jusqu'à guérison clinique ou disparition du parasite dans le suc dermique recueilli par scarification, puis quelques jours au-delà.

·Pour Leishmania braziliensis (leishmaniose cutanée et cutanéomuqueuse) et Leishmania amazonensis (leishmaniose cutanéomuqueuse) :

Injection intramusculaire de 20 mg/kg/jour dantimoine (soit 75 mg/kg/jour d'antimoniate de méglumine) jusqu'à guérison et pendant :

oau moins 4 semaines pour Leishmania braziliensis,

oplusieurs mois pour Leishmania amazonensis.

4.3. Contre-indications  

·hypersensibilité à l'un des constituants.

·insuffisances rénale, cardiaque ou hépatique.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  

Mises en garde

En raison du risque d'intolérance à l'antimoine, il est conseillé de surveiller, les fonctions hépatique et rénale tout au long du traitement (voir les sections 4.8 et 4.9). En cas d'anomalies, diminuer les doses.

L'antimoniate de méglumine peut provoquer un allongement de lintervalle QT et une arythmie sévère. Il est conseillé de surveiller le tracé de lECG et la prudence devrait être exercée lors de l'utilisation de l'antimoniate de méglumine chez les patients ayant des facteurs de risque connus pour entrainer un allongement de lintervalle QT tel que, par exemple:

·déséquilibre électrolytique non corrigé (par exemple, hypokaliémie, hypomagnésémie)

·syndrome congénital du QT long

·maladie cardiaque (par exemple infarctus du myocarde, bradycardie)

·utilisation concomitante de médicaments connus pour induire un allongement de l'intervalle QT (par exemple, certains antiarythmiques de classe IA et III, certains antidépresseurs tricycliques, certains macrolides, certains antipsychotiques, autres antiparasitaires) (voir les sections 4.5., 4.8. et 4.9.).

Ce médicament contient du « sulfite » et peut, dans de rares cas, provoquer des réactions dhypersensibilités sévères et des bronchospasmes.

Précautions particulières d'emploi

Une alimentation riche en protéines doit être administrée pendant toute la durée du traitement, celui-ci étant précédé si possible par la correction d'une éventuelle carence en fer ou de toute autre carence spécifique.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  

· Médicaments connus pour induire un allongement de l'intervalle QT

L'antimoniate de méglumine doit être utilisé avec précaution chez les patients recevant des médicaments connus pour induire un allongement de l'intervalle QT (par exemple certains antiarythmiques de classe IA et III, certains antidépresseurs tricycliques, certains macrolides, certains antipsychotiques, dautres antiparasitaires) (voir la section 4.4.).

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  

Grossesse

Les données précliniques disponibles dans la littérature suggèrent que l'antimoniate de méglumine est associé à un effet létal sur lembryon et/ou un retard de développement chez lanimal juvénile, à des doses environ 100 fois supérieures à la dose thérapeutique chez l'homme de 20 mg/kg, (voir la section 5.3.).

Il n'existe pas de données cliniques disponibles à ce jour évoquant un potentiel effet tératogène ou foetotoxique de l'antimoniate de méglumine chez lhomme.

Cependant, ladministration de GLUCANTIME ne devrait pas être utilisée pendant la grossesse, sauf dans les pathologies mettant en jeu le pronostic vital, où le bénéfice potentiel pour la mère lemporte sur le préjudice potentiel pour le ftus.

Allaitement

Le passage ou non de lantimoniate de méglumine dans le lait maternel nest pas connu à ce jour. En conséquence, lallaitement est déconseillé en cas de traitement par GLUCANTIME.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  

Les effets indésirables suivants ont été observés et rapportés durant le traitement avec les fréquences suivantes : très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1000 à < 1/100), rare (≥ 1/10 000 à < 1/1000), très rare (< 1/10 000), inconnu (ne peut pas être estimé sur la base des données disponibles).

Classes de systèmes d'organes

Effets indésirables

Fréquence

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Anorexie

Fréquent

Affections du système nerveux

Faiblesse musculaire**

Peu fréquent

Céphalées

Très fréquent

Affections cardiaques

Arythmie (voir rubrique 4.4)

Peu fréquent

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Toux**

Fréquence indéterminée

Dyspnée

Peu fréquent

Affections gastro-intestinales

Nausées**

Fréquent

Vomissements**

Fréquent

Douleurs abdominales

Fréquent

Pancréatites

Fréquence indéterminée

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Hyperhidrose**

Fréquence indéterminée

Rash

Peu fréquent

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Arthralgies

Très fréquent

Myalgies

Très fréquent

Affection du rein et des voies urinaires

Insuffisance rénale aiguë (voir rubrique 4.4)

Fréquence indéterminée

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fièvre**

Fréquent

Frissons**

Rare

Malaise

Peu fréquent

dème de la face

Fréquence indéterminée

Investigations

Modification des tests de la fonction hépatique

Peu fréquent

Augmentation des enzymes hépatiques

Fréquence indéterminée

Modification des tests de la fonction rénale

Fréquence indéterminée

Altérations de l'électrocardiogramme, dose dépendant et généralement réversible

Peu fréquent

Inversion des ondes T*

Peu fréquent

Allongement de lintervalle QT*

Fréquent

* le plus souvent, une inversion des ondes T et un allongement de l'intervalle QT précèdent l'apparition d'une arythmie grave.

** ces effets peuvent survenir en début de traitement.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  

En cas de dose totale trop élevée, atteintes hépatique (ictère grave), rénale (insuffisance rénale aiguë), cardiaque (bradycardie, allongement de l'intervalle QT, aplatissement ou inversion de l'onde T), hématopoïétique (anémie, agranulocytose), neurologique (polynévrite).

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  

Classe pharmacothérapeutique : Antileishmaniens, code ATC : P01CB01.

L'antimoniate de méglumine a une activité leishmanicide.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  

Plus de 80 % est excrété sous forme inchangée dans les urines, dans les 6 heures qui suivent l'administration.

5.3. Données de sécurité préclinique  

Les données précliniques disponibles dans la littérature suggèrent que lantimoniate de méglumine, est associée à un effet létal sur lembryon et/ou à un retard de développement chez lanimal juvénile à des doses élevées comme décrit ci-dessous :

·Ladministration dantimoniate de méglumine aux rats femelles pendant toute la durée de leur gestation sest avérée embryotoxique et a provoqué un retard de développement des rats nouveaux-nés lorsque les doses administrées étaient supérieures ou égales à 150 mg dantimonium pentavalent/kg de poids corporel/jour.

·Il a été également décrit quune dose de 300 mg/kg/jour dantimoniate de méglumine administré à des rates gestantes a réduit le poids de naissance et le nombre de nouveaux-nés viables parmi les portées. Parmi la descendance, lantimoniate de méglumine na pas eu dimpact significatif sur le développement des fonctions reproductrices.

·Une administration pendant 10 jours dantimoniate de méglumine (300 mg/kg/jour) aux rates pendant la période dorganogenèse a entraîné un effet létal sur les embryons et a entrainé une augmentation de lincidence des variations du développement de los atlas.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  

6.1. Liste des excipients  

Disulfite de potassium, sulfite de sodium anhydre, eau pour préparations injectables.

6.2. Incompatibilités  

En labsence détudes de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec dautres médicaments.

6.3. Durée de conservation  

Avant ouverture : 3 ans.

Après ouverture : le produit doit être utilisé immédiatement.

6.4. Précautions particulières de conservation  

Avant ouverture : pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   

5 ml en ampoule bouteille en verre incolore de type I. Boîte de 5.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  

GLUCANTIME est une solution limpide.

Dans de rares cas, de petites particules peuvent être présentes dans la solution.

En cas de présence de particules, bien agiter les ampoules avant utilisation.

Si les particules persistent, ne pas utiliser lampoule.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94255 GENTILLY CEDEX

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

·34009 327 266 7 7 : 5 ml en ampoule (verre incolore). Boîte de 5.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  

Date de dernier renouvellement : 02 mai 2007.

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  

Juillet 2015/V1.

11. DOSIMETRIE  

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 26/06/2018

Dénomination du médicament

GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

Antimoniate de méglumine

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant dutiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours utiliser ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin ou votre pharmacien.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

·Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?

3. Comment utiliser GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  

Classe pharmacothérapeutique : Antileishmaniens, code ATC : P01CB01.

Ce médicament est un antiparasitaire.

Il est préconisé dans le traitement de la leishmaniose viscérale ou cutanée.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DUTILISER GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?  

Nutilisez jamais GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable :

·si vous êtes allergique aux antileishmaniens ou à lun des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

·si vous souffrez de maladies du foie, du rein ou du cur.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant dutiliser GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

Ce produit contient des sulfites et peut provoquer des réactions allergiques sévères et une gêne respiratoire.

Avant de commencer le traitement, les éventuelles carences en fer ou autres doivent être corrigées.

De même, pendant toute la durée du traitement, l'alimentation doit être riche en protéines.

En cas d'altérations des fonctions cardiaque, hépatique ou rénale, les doses devront être diminuées.

EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

L'innocuité du médicament pendant la grossesse n'est pas démontrée. Le traitement doit être cependant instauré pendant la grossesse uniquement si le médecin le considère nécessaire.

Par prudence, éviter l'administration de ce médicament pendant l'allaitement.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable contient du disulfite de potassium, sulfite de sodium anhydre.

Ce médicament contient du « sulfite » et peut, dans de rares cas, provoquer des réactions dhypersensibilités sévères et des bronchospasmes.

3. COMMENT UTILISER GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?  

Posologie

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

Se conformer à l'avis du médecin.

CE MEDICAMENT VOUS A ETE PERSONNELLEMENT DELIVRE DANS UNE SITUATION PRECISE:

IL PEUT NE PAS ETRE ADAPTE A UN AUTRE CAS

NE PAS LE CONSEILLER A UNE AUTRE PERSONNE

Mode et voie d'administration

Voie intra-musculaire ou locale.

Si vous avez utilisé plus de GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable que vous nauriez dû

Sans objet.

Si vous oubliez dutiliser GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez dutiliser GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables très fréquents (peuvent toucher plus d1 patient sur 10) :

·Maux de tête

·Douleurs aux articulations (arthralgies)

·Douleurs musculaires (myalgies)

Effets indésirables fréquents (peuvent toucher jusquà 1 patient sur 10) :

·Perte de lappétit (anorexie)

·Nausées et vomissements pouvant se produire au début du traitement et liés à l'antimoine

·Douleurs abdominales

·Réaction fébrile transitoire pouvant se produire au début du traitement

·Altérations de lélectrocardiogramme (Allongement de lintervalle QT)

Effets indésirables peu fréquents (peuvent toucher jusquà 1 patient sur 100) :

·Sensations de faiblesse musculaire pouvant se produire au début du traitement

·Altérations de l'électrocardiogramme (ECG) dépendant de la dose et généralement réversibles. Dans la plus part des cas, les altérations à lECG précèdent la survenue dun trouble du rythme cardiaque sévère (arythmie)

·Respiration difficile et pénible (dyspnée)

·Éruption cutanée (rash)

·Sensation de malaise

·Modification des tests de la fonction hépatique

Effets indésirables rares (peuvent toucher jusquà 1 patient sur 1 000) :

·Frissons pouvant se produire au début du traitement

Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

·Toux liée à la présence d'antimoine pouvant survenir en début de traitement

·Inflammation du pancréas (pancréatite)

·Sueurs pouvant se produire au début du traitement

·Insuffisance rénale aiguë

·Modification des tests de la fonction rénale

·dème de la face

·Enzymes hépatiques augmentées

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable ?  

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Nutilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur lemballage.

Après ouverture, le produit doit être utilisé immédiatement.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-légout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien déliminer les médicaments que vous nutilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger lenvironnement.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  

Ce que contient GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable  

·La substance active est :

Antimoniate de méglumine.. 1,5000 g

Quantité correspondante en antimoine 0,4050 g

Pour une ampoule de 5 ml.

·Les autres composants sont :

Disulfite de potassium, sulfite de sodium anhydre, eau pour préparations injectables.

Quest-ce que GLUCANTIME 1,5 g/5 ml, solution injectable et contenu de lemballage extérieur  

Ce médicament se présente sous forme de solution injectable en ampoule de 5 ml.

Boîte de 5 ampoules.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Fabricant  

HAUPT PHARMA LIVRON

1, RUE COMTE DE SINARD

26250 LIVRON

ou

FAMAR HEALTH CARE SERVICES MADRID S.A.U.

AVENIDA. LEGANES, 62

28923 ALCORCON

MADRID

ESPAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

{mois AAAA}.

Autres  

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page