Prédiabète : comment le stopper ?

Découvrir l’existence d’un prédiabète n’est jamais réjouissant. Mais à ce stade, vous pouvez encore envisager un régime minceur et diverses autres mesures pour l’empêcher d’évoluer en véritable diabète de type 2. En gardant à l’esprit que même sans avoir à perdre du poids, vous devrez adopter un régime spécial prédiabète au quotidien…
Istock

Prédiabète : un régime minceur pour retrouver la ligne ?

Le surpoids et l’obésité augmentent les risques d’évolution du prédiabète. Faire un régime minceur peut ainsi être intéressant si vous devez perdre rapidement du poids : demandez l’avis de votre médecin. Mais que vous passiez par l’étape « régime minceur » ou non, vous devrez dans tous les cas adapter votre alimentation quotidienne pour stopper votre diabète. Il faut surtout réduire votre consommation de matières grasses d’origine animale et surveiller votre consommation de glucides : limitez au maximum les aliments à index glycémique (IG) élevé (ex. : confiserie, céréales raffinées). À l’inverse, privilégiez les aliments à IG bas comme les légumes verts et les légumineuses. Pensez aussi aux aliments anti-diabète comme la cannelle ou la pomme.

Prédiabète : que faire à part un régime ?

Outre le régime spécial prédiabète, vous avez aussi tout intérêt à pratiquer régulièrement de l’activité physique pour prévenir l’apparition du diabète. À moins d’une contre-indication médicale, tous les sports sont envisageables. Faites aussi surveiller votre tension artérielle, car le diabète et l’hypertension sont souvent liés. Dernier conseil : veillez sur la qualité de votre sommeil. Comme l’indique la Fédération Française des Diabétiques en s’appuyant sur plusieurs études, le manque de sommeil est un facteur de risque de diabète.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.