Diabète : comprendre les résultats de ses prises de sang

Le dosage sanguin de la glycémie représente le principal outil de diagnostic du diabète. Réalisée par simple prise de sang, la glycémie à jeun fait également l’objet d’une surveillance médicale accrue dans le cadre du traitement antidiabétique.

Publicité

5908871-inline-500x333.jpg© Istock

La glycémie à jeun : quelles valeurs?

Le diabète se caractérisant principalement par une hyperglycémie chronique, le diagnostic de la pathologie est donc logiquement institué par le dosage du taux de sucre dans le sang. Mais pour que le diabète soit formellement avéré, il faut que la mesure de la glycémie affiche une valeur supérieure à 1,26 gramme de glucose par litre de sang, au moins à deux reprises, ou supérieure ou égale à 2 g/l à une seule reprise. Il faut savoir que la glycémie est considérée comme normale lorsqu’elle est compriseentre 0,70 et 1,10 g/l. Entre 1,10 et 1,26 g/l, un prédiabète est parfois suspecté.

Publicité
Publicité

Glycémie à jeun élevée : que faire?

Une hyperglycémie chronique doit nécessairement être régulée afin de limiter les risques de complications sur la santé. Dans un premier temps, le diabétologue va vivement conseiller à son patient d’adopter un mode de vie plus sain, en suivant certaines mesures hygiéno-diététiques. Bien souvent, les hyperglycémies légères à modérées sont contrôlées par une alimentation plus équilibrée et une activité physique plus régulière. Mais chez certaines personnes, l’instauration d’un traitement antidiabétique, administré par voie orale ou injectable, est parfois nécessaire pour réguler une glycémie récalcitrante ou massive.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X