Acide urique élevé et diabète : le lien

Publié le 04 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
Le diabète de type 2 est souvent accompagné du syndrome métabolique associé à une hypertension artérielle, un surpoids et une augmentation du taux d'acide urique. Ces phénomènes peuvent être à l'origine d'une insuffisance rénale lorsqu'ils ne sont pas pris en charge.
Publicité

6748770-inline-500x333.jpg© Istock

Quel est le lien entre le diabète de type 2 et le taux d'acide urique ?

Le diabète de type 2 est dû à une insulinorésistance qui empêche l'absorption normale du glucose. Cette insulinorésistance limite également l'élimination de l'acide urique par les reins. L'acide urique a donc tendance à s'accumuler au niveau rénal et à former des calculs, qui, à terme, vont endommager les reins, et provoquer une insuffisance rénale, que le diabète peut encore aggraver. Le régime alimentaire, la surveillance des glycémies, de l'uricémie et de la créatininémie sont donc primordiaux pour préserver la fonction rénale.

Publicité
Publicité

Comment traiter un taux élevé d'acide urique chez le diabétique ?

La surveillance biologique du diabétique doit être très régulière. Un taux sanguin élevé d'acide urique doit pousser à consulter rapidement le diabétologue et faire rechercher une insuffisance rénale débutante. Cette hyperuricémie peut être traitée par des médicaments tels que l'allopurinol. Cependant, l'équilibre glycémique et le régime alimentaire doivent être très stricts pour arriver à équilibrer ces taux et préserver les reins. Tous les autres facteurs faisant partie du syndrome métabolique doivent également être pris en charge (poids, tension artérielle...).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X