Rétinopathie diabétique : le diagnostic

Le diabète entraîne de nombreuses complications après plusieurs années d'évolution. Les complications oculaires, telles que la cataracte ou la rétinopathie diabétique, sont fréquentes et peuvent provoquer des difficultés visuelles sévères.

Publicité

5577413-inline-500x333.jpg© Istock©iStock

Qu'est-ce que la rétinopathie diabétique et comment faire le diagnostic ?

La rétinopathie diabétique est une complication ophtalmologique du diabète après des années d'évolution de celui-ci. Elle commence par des troubles visuels et peut aboutir à la cécité totale. Elle est due à une mauvaise irrigation de la rétine par les vaisseaux sanguins qui sont endommagés par le diabète, et à la présence de nouveaux vaisseaux qui prolifèrent sur la rétine. Bien souvent, les signes n'apparaissent que très tardivement. C'est pourquoi le suivi ophtalmologique des diabétiques est primordial pour dépister la rétinopathie dès son apparition. Le diagnostic se fait grâce au fond d'œil. Il permet de vérifier l'état de la rétine et de sa vascularisation.

Publicité
Publicité

Comment soigner une rétinopathie diabétique ?

Le meilleur moyen d'éviter l'apparition d'une rétinopathie diabétique est de conserver un équilibre des glycémies le plus longtemps possible. D'autre part, les bilans ophtalmologiques doivent être réguliers. Le traitement de la rétinopathie diabétique consiste en une intervention au laser, appelée photocoagulation pan-rétinienne. Elle se pratique en plusieurs séances. Elle permet de diminuer la rétinopathie diabétique mais ne la fait jamais disparaître totalement.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X