Pied qui gratte et diabète : quelles solutions ?

Publié le 11 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
De nombreuses maladies de peau se traduisent par des démangeaisons, mais ce ne sont pas les seules. En effet, un diabète aussi peut occasionner un prurit et notamment entraîner une sensation de pied qui gratte. Mais quelle est l’origine de cette sensation et quelles solutions existent pour y faire face ?
Publicité
Pied qui gratte et diabète : quelles solutions ?Istock

Les démangeaisons en cas de diabète

Les démangeaisons constituent un symptôme relativement fréquent en cas de diabète. Dans certains cas, ce sont même elles qui orientent le médecin vers ce diagnostic. Le prurit (démangeaisons) s’explique essentiellement par des troubles neurologiques consécutifs à une lésion du système nerveux. C’est cette perturbation qui est à l’origine de la sensation de brûlure ou de picotements qui s’observe notamment au niveau du pied. Il peut aussi s’agir d’une artériopathie, c’est-à-dire que les artères au niveau du pied se bouchent.

Le pied qui gratte : une complication du diabète

Avoir le pied qui gratte peut aussi être le signe d’une complication du diabète. Cela peut traduire soit une neuropathie diabétique (qui est un trouble de la sensibilité), soit trahir la présence d’un eczéma ou d’une mycose. Or, on le sait, les plaies cutanées ont de grandes difficultés à cicatriser chez les personnes diabétiques et la démangeaison peut amener la personne à se gratter et ainsi à surinfecter la lésion. Les infections peuvent en effet déboucher sur un mal perforant plantaire (plaie chronique indurée et difficile à traiter) ou, dans les cas les plus graves, entraîner une infection de l’os (ostéite) avec des risques d’amputation (8 400 par an en France).

Publicité
Publicité

Première chose à faire en cas de pied qui gratte chez un diabétique

Comme nous venons de le voir, ce symptôme en apparence bénin ne doit pas être pris à la légère. Aussi, lorsqu’une personne diabétique éprouve une sensation de pied qui gratte, il faut sans tarder consulter pour pouvoir établir un diagnostic. Cela permettra de mettre en œuvre le traitement adapté et surtout de traiter en urgence la lésion à l’origine de la démangeaison. L’objectif est bien entendu d’éviter une surinfection avec un traitement cicatrisant et si nécessaire avec l’intervention de soins infirmiers.

Solutions pour éviter d’avoir des démangeaisons en cas de diabète

Les diabétiques présentent souvent une sécheresse cutanée. Il est donc important que ces personnes fassent tout leur possible pour hydrater correctement leur peau avec une crème adaptée de façon à limiter les risques de démangeaison. Le mieux est de sécher et de nettoyer soigneusement ses pieds chaque jour après la toilette en prenant soin de ne pas oublier la zone située entre les orteils. Les pieds étant des zones particulièrement touchées en cas de diabète, prévoir des consultations régulières chez un pédicure-podologue n’est pas dénué d’intérêt. Par ailleurs, il est recommandé de privilégier les chaussettes en coton plutôt que des chaussettes synthétiques, qui favorisent la transpiration. Dans le même ordre d’idée, il est important de porter des chaussures confortables et d’éviter celles qui vont avoir tendance à générer des frottements (comme des tongs).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X