Diabète : les deux urgences hyperglycémiques

Le diabète est dû à un taux de sucre trop élevé dans le sang ou hyperglycémie. Lorsque celle-ci atteint des valeurs trop importantes, on peut observer une acidocétose ou un coma hyperosmolaire. Ce sont les 2 urgences hyperglycémiques.

Publicité

© Adobe Stock

Qu'est-ce que l'acidocétose diabétique ?

L'acidocétose atteint surtout les diabétiques de type 1. Elle est liée à l'accumulation de corps cétoniques dans le sang et les urines. Ces corps cétoniques sont le résultat de la dégradation des graisses utilisées pour fournir l'énergie suffisante, faute de pouvoir utiliser le glucose par manque d'insuline. Elle peut être liée à un oubli de l'insuline, à un sous-dosage, à un arrêt de la pompe à insuline ou à l'apparition d'une maladie grave qui dérègle l'équilibre glycémique. Les signes sont une respiration difficile, une mauvaise haleine, des nausées, des vomissements, une confusion mentale et des troubles du comportement. Il s'agit d'une urgence médicale.

Publicité
Publicité

À quoi correspond le coma hyperosmolaire ?

Le coma hyperosmolaire touche plus souvent les diabétiques de type 2. L'hyperglycémie est très importante, associée à une déshydratation profonde, due à une augmentation du volume et de la fréquence des urines. Les premiers signes sont une grande soif et une sécheresse cutanée, puis apparaît une chute de la tension artérielle avec des troubles de la conscience et enfin un coma. C'est une urgence à traiter par insuline et réhydratation. En l'absence de prise en charge immédiate, le coma hyperosmolaire peut être fatal.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X