Diabète : comment limiter le risque d'insuffisance rénale

Publié le 01 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Jambes enflées, perte de poids inexpliquée, maux de tête… Généralement, les symptômes de l’insuffisance rénale n’apparaissent que lorsque la maladie est déjà bien installée. Dans de nombreux cas, cette dernière a été provoquée par un diabète de type 1 ou de type 2 mal contrôlé. On parle alors de « néphropathie diabétique ». Mais avant d’en arriver là, il existe des solutions pour prévenir le dysfonctionnement des reins.
Publicité

© Istock

Respectez soigneusement le traitement de votre diabète

Qu’il s’agisse des conseils alimentaires (ex. : limitation des aliments à index glycémique élevé) ou de votre traitement médicamenteux (ex. : piqûre d’insuline), suivez à la lettre les consignes de votre médecin. Vous devez aussi faire vérifier régulièrement l’évolution de votre diabète : tant que votre glycémie est bien contrôlée, les risques d’insuffisance rénale sont limités.

Publicité
Publicité

Diabète : mettez tout en œuvre pour garder la ligne

Le surpoids et l’obésité peuvent aggraver le diabète et favoriser l’apparition de l'hypertension, un autre facteur de risque d’insuffisance rénale… Maintenir votre poids de forme fait donc partie des points essentiels pour prévenir le dysfonctionnement de vos reins. La plupart du temps, il suffit d’adopter une alimentation saine et de faire régulièrement du sport pour retrouver la ligne. Les interventions de chirurgie bariatrique, du type pose d’un anneau gastrique par exemple, sont habituellement réservées aux obésités sévères.

Dysfonctionnement des reins : surveillez votre tension

N’attendez pas l’apparition des premiers symptômes de l’insuffisance rénale pour faire régulièrement prendre votre tension. Si de l’hypertension devait apparaître, vous pourrez être traité rapidement pour limiter les risques de complication.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X