Coma diabétique : une urgence vitale

Publié le 04 Juillet 2018 à 16h01 par La Rédaction Médisite
Le diabète, qu'il soit de type 1 ou 2, est une maladie chronique. Ses complications sont multiples et peuvent parfois être graves. Le coma diabétique fait partie des plus graves d'entre elles puisqu'il peut aboutir à la mort.

6748772-inline-500x333.jpg© Istock,spotmatik

Comment le diabète peut-il provoquer un coma ?

Le diabète provoque des anomalies du taux de glycémie. Ce taux peut être soit trop élevé soit trop bas. Lorsque les valeurs sont extrêmes, trop hautes ou trop basses, cela peut entraîner un coma. Le coma hypoglycémique correspond à un taux de sucre très abaissé dans le sang, qui ne permet pas d'apporter l'énergie suffisante aux organes vitaux. Le diabète peut également provoquer un coma hyperosmolaire, lorsque les taux de glycémie sont régulièrement très élevés. Ces 2 types de comas peuvent entraîner le décès en l'absence de prise en charge très rapide.

Que faire face à un coma diabétique ?

Lorsqu'un sujet diabétique présente des troubles de conscience ou un coma, il faut doser sa glycémie le plus rapidement possible. Si le taux de sucre est trop bas, on est alors face à un coma hypoglycémique qui nécessite une perfusion de sérum glucosé pour réveiller le malade. Si la glycémie est très élevée, il s'agit d'un coma hyperosmolaire. Un traitement urgent par insuline en perfusion continue, à la seringue électrique, est alors nécessaire. Plus ces comas sont vite pris en charge, moins les séquelles neurologiques sont graves. L'équilibre des glycémies doit être le plus précis possible pour éviter ces complications parfois dramatiques.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X