Diabète et obésité abdominale : quel est le lien ?

Le diabète de type 2, qui représente environ 90 % des cas de diabète, est caractérisé par une hyperglycémie chronique. En d'autres termes, l'insuline produite par le pancréas ne parvient plus à réguler correctement le taux de sucre dans le sang. Ce phénomène est souvent imputable à une obésité abdominale. Pourquoi ? Parce que les réserves graisseuses viscérales perturbent le fonctionnement des organes avoisinants (ex. : pancréas, foie), ce qui favorise la résistance à l'insuline.

Diabète et obésité : comment reconnaitre l'obésité abdominale ?

D'après l'IDF (International Diabetes Federation), on peut parler d'obésité abdominale pour un tour de taille supérieur à 80 cm chez la femme (hors grossesse) ou à 94 cm chez l'homme. Cependant, mesurer son tour de taille ne permet pas de faire la distinction entre les réserves de graisses situées sous la peau (moins dangereuses) et les réserves viscérales. Dans le doute, consultez un médecin : un bilan lipidique reflétera de manière plus précise vos risques de développer un diabète. Si ceux-ci sont réels, il pourra être nécessaire de modifier votre alimentation et d'augmenter votre activité physique pour perdre rapidement du poids. Prévenir l'apparition du diabète de type 2 est important, car les complications du diabète peuvent être graves sur le long terme (ex. : troubles cardiovasculaires, perte de la vue, amputations).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.