Des experts alertent contre le “jelqing”, technique virale pour s’agrandir le pénis

Publié le 31 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Une nouvelle technique visant à s’agrandir le pénis alerte la communauté scientifique. Le “jelqing” pourrait entraîner de graves conséquences à long terme.
Publicité

Une nouvelle pratique pour le moins étonnante alimente les conversations sur les forums en ligne. Depuis l’année dernière, un certain nombre d’hommes s’est mis à discuter d’une technique appelée jelqing, visant à agrandir la taille de leur pénis.

Publicité

Pourtant, la chose est loin d’être agréable. Le jelqing consiste à étirer à plusieurs reprises son pénis, alors que celui-ci est en semi-érection. Ce processus doit être effectué sur une période assez longue, et ses adeptes pensent que chaque étirement provoque une petite déchirure du tissu pénien, ce qui permet au tissu cicatriciel de combler l’espace, rendant ainsi le membre plus gros.

Publicité

Le jelqing pourrait entraîner une dysfonction érectile et une vive douleur

Face à l’engouement de cette pratique auprès de leurs patients, des urologues américains alertent sur ses dangers. Elle serait, en effet, plus dommageable que bénéfique, à long terme, et ne repose sur aucune base scientifique. "Ces mouvements traumatiques répétés peuvent provoquer des cicatrices, mais aussi engendrer la maladie de Lapeyronie, qui peut être associée à un dysfonctionnement érectile et à une forte douleur", met en garde le Dr. Jamin Brahmbhatt.

Les cicatrices provoquées par le “jelqing” peuvent commencer à courber le pénis, ce qui rend les érections et la pénétration difficiles - voire impossibles. Selon l’expert, cette pratique est “une perte de temps totale” et peut s’avérer très douloureuse. En outre, les cicatrices peuvent mettre plusieurs mois, voire une année entière pour apparaître. “Vous pensez peut-être que vous n’avez aucun effet secondaire négatif, mais ces derniers peuvent mettre un peu de temps [à se révéler]”.

Publicité

Un second médecin, le Dr. Premal Patel, partage cet avis et encourage les hommes préoccupés par la taille de leur membre à en parler à un professionnel de santé.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X