Des drogues aux substances psychoactives

L’usage de certaines substances est loin d’Être récent. En Asie, les feuilles du cannabis sont utilisées à des fins thérapeutiques depuis des millénaires. La médecine grecque de l’antiquité utilisait l’opium et en signalait déjà les dangers. Aux 16è et 17è siècles on se servait du tabac pour guérir les plaies. Au 19è siècles, des chirurgiens employaient la cocaïne. Quant à l’alcool, produit familier s’il en est, il apparaît dés l’antiquité.

Utilisés pour soigner et guérir, ces produits (dont l’usage varie selon les cultures et les traditions) étaient aussi employés dans des cérémonies sacrées, des fêtes, afin de modifier l’état de conscience et renforcer les relations entre les gens.

Autrefois, le mot drogue désignait un " médicament ", une préparation des apothicaires (pharmaciens) destinée à soulager un malade. Puis il a été utilisé pour désigner les substances illicites et surtout l’héroïne. Aujourd’hui, pour nommer l’ensemble de tous ces produits, que l’usage en soit interdit ou réglementé, et qui agissent sur le cerveau, on emploie le terme de " substances psychoactives ".

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):