Dermatologie des carnivores domestiques
Sommaire

5. Les Mycoses Cutanées

5.1. Les teignes (dermatophytes)

Etiologie

Microsporum, Trichophyton envahissent le poil (fracture) et la couche cornée.

Epidémiologie

- 40% des chats sont porteurs (et sans symptôme pour la moitié d’entre eux). - Zoonose: herpès circiné de l’homme par contact avec un chat porteur. - 10% des chiens sont porteurs.

Clinique

- Grand polymorphisme - Lésions typiques: lésions rondes (1 à 8 cm de diamètre) d’évolution centrifuge avec alopécie, squames. Le prurit est très faible. - Diagnostic différentiel: démodécie, folliculite bactérienne. - Confirmation par examen complémentaire: lampe de Wood, examen direct des poils, histologie, mise en culture.

Traitement

- Voie locale: énilconazole 2 fois par semaine. - Voie générale: griséofulvine (50 mg/kg/jour) ou kétoconazole (10 mg/kg/jour), à prolonger jusqu’à 5 semaines après le dernier prélèvement négatif.

5.2. Dermites à Malassezia (levure)

Etiologie - Malassezia pachydermatis (ex: Pityrosporum canis). - Dermatose de sortie suite à un emploi de corticoïdes.

Clinique - Prurit, - Etat kérato-séborrhéique gras et malodorant, - Localisation: conduit auditif externe, pieds, face ou généralisé, - Calque cutané: "bouteilles de Perrier".

Traitement - Voie locale: énilconazole, - Voie orale: kétoconazole 10 mg/kg/jour.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):