Dermatologie des carnivores domestiques
Sommaire

4. La Dermatite atopique

C’est la pathologie la plus fréquente après la DAPP.

Définition

Réactions d’hypersensibilité immédiate (allergie grave) persistantes vis-à-vis d’antigènes (allergènes: ce qui provoque l’allergie) présents dans l’environnement. C’est une dermite prurigineuse chronique localisée à la face et aux membres.

Etiologie

Allergènes les plus fréquents: acariens (Dermatophagoïdes farinae), pollens.

Clinique

- Prurit localisé à la face, aux extrémités des membres et aux plis, - Lésions de grattage et de léchage: alopécie, pelage ocracé, - DAPP associée (75% des cas), - Otites bilatérales (50% des cas), - Intradermo-réactions positives (injection dans le derme de toutes petites quantités de l’agent allergisant suspecté. Si l’on obtient des lésions érythémateuses, l’animal est allergique au produit testé).

Traitement

- Corticoïdes - Topiques à base de colloïde d’avoine, - Désensibilisation: injections sous-cutanées hebdomadaires pendant 6 mois, puis tous les 15 jours, puis tous les mois.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):