Sommaire

Thalès: ‘Il n'y a plus d'humain, que du financier...’

Stress, charge de travail démesurée… Deux suicides sont venus entachés l’image du groupe électronique et défense Thalès depuis 2008.

Rappel des faits: En octobre 2009, une employée de l'entreprise Thalès de Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) se suicide. ‘Le suicide est dû aux conditions de travail. Il y a six mois, on lui a baissé sa qualification. Elle avait des problèmes professionnelles importants’ a expliqué Antoine Marcantoni délégué syndical central CFTC à l’AFP. Un an plus tôt, en avril 2008, c’est Dominique P., cadre du site toulousain de Thalès Alenia Space âgé de 47 ans qui se donne la mort chez lui. ‘La veille il est rentré de l'entreprise très en colère […] mécontent de ne pas avoir été augmenté. Il était abattu. Il m'avait dit : ‘Si c'est pour en arriver là, ce n'est pas la peine de se casser’.' Le lendemain il avait rendez-vous pour ses objectifs annuels. Il avait dit : comme d'habitude, on ne me donnera pas les moyens de les atteindre’ a raconté sa femme au quotidien La Dépêche. Cette dernière a dénoncé ‘une société qui ne fait absolument plus attention à l'humain. Il n'y a plus d'humain, que du financier.’ L’acte a finalement été reconnu comme accident du travail.

Comment expliquer ce suicide? ‘En effet, plus la structure est grande, plus il est facile (pour la direction) de fonctionner de manière inhumaine’, convient le Dr Bertrand Gilot, psychiatre. ‘On se rend compte bien souvent qu’il y avait des tensions très violentes avec un tiers (un supérieur par exemple), des tensions qui n’ont pas pu être exprimées directement comme on peut le voir dans les PME’, poursuit-il. Refoulées, elles contribuent à la déstabilisation. ‘L'individualisme derrière lequel chacun tend à se retrancher se referme comme un piège lorsque la souffrance paraît.’

Sources

- Suicide dans l'entreprise: l'ultime témoignage, CNRS

- Observatoire du stress et des mobilités forcées, France Telecom

- Suicide et activité professionnelle en France: premières exploitations de données disponibles, 2010, INVS

- Projet Cosmop: Cohorte pour la surveillance de la mortalité par profession, 2005, INVS

Remerciement au Dr Bertrand Gilot, psychiatre

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.