12 solutions anti coup de blues !

Marre de cette grisaille qui déprime ? Marre de ce temps affreux, qui rime avec fatigue et grignotages compulsifs ? Douze solutions pour retrouver le sourire et la pêche... avec ou sans soleil !

Gare au blues saisonnier !

Gare au blues saisonnier !© Istock

Vous n’en pouvez plus de la grisaille qui joue sur votre moral ? Gare à la déprime saisonnière ! Vous vous sentez fatigué(e), flagada... Vous piquez du nez parfois durant la journée, vous avez des sautes d’humeur, manquez d’initiatives ou avez tendance à beaucoup dormir ?

Cette dépression entraîne aussi des fringales (notamment de sucre) et une prise de poids… L’organisme, en manque de lumière solaire, fabrique en excès de la mélatonine, une hormone liée au sommeil qui augmente la fatigue et joue sur le tonus général. Le manque de luminosité fait aussi chuter la production d’une autre hormone, la sérotonine, à l’origine de fringales...

Heureusement, il y a des trucs pour retrouver le sourire et la pêche, avec ou sans soleil !

La luminothérapie !

Pour garder la forme même en cas de grisaille, il faut au moins une heure de soleil par jour. Bien sûr, un séjour dans le sud reste le plus efficace… mais il existe une solution moins coûteuse : la luminothérapie.

Pratiquée en cabinet et en service hospitalier, elle consiste à s’exposer chaque jour à une lumière variant de 2500 à 10 000 lux, de 30 minutes à 2 heures. On trouve dans les magasins de luminaires, en pharmacie et sur Internet des lampes de qualité.

"Celles vendues dans le commerce peuvent donner les mêmes résultats qu’en hôpitaux", explique le Dr Even, psychiatre à Saint-Anne.

"Seule condition : bien choisir son équipement. L’appareil ne doit émettre aucun rayon UV (risque de brûlure) et l’intensité doit atteindre environ 10 000 lux. Il faut aussi prendre l’avis de son médecin au préalable".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Le Sang des fleurs, Une anthropologie de l’abeille et du miel, Odile Jacob, mai 2004. Gilles Tétart, anthropologue.
Hatakka K, Savilahti E, et al. Effect of long term consumption of probiotic milk on infections in children attending day care centres : double blind, randomised trial. BMJ. 2001 Jun 2 ;322(7298):1327.
Quelle est la fréquence d’un déficit en vitamine B1 et B6 chez des malades alcooliques pris en charge dans un service d’hépato-gastroentérologie ? Communication Congrès du SNFGE mars 2006, D Mennecier (1) ; P Arvers (2) (1) Saint-Mande - France (2) Grenoble - France