Sommaire

La photothérapie contre la déprime saisonnière

La photothérapie contre la déprime saisonnière© Istock

Le manque de lumière, en automne et en hiver, provoque chez certaines personnes, en particulier chez les femmes, une baisse de régime appeléedéprime saisonnière. Elle serait due à la diminution des principaux neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline, dopamine) en raison du manque de clarté. On est alors plus attiré par le sucre, on dort plus, en manque d’entrain.

En pratique : la photothérapie (ou luxothérapie) repose sur l’utilisation de lampes à la luminosité très puissante, 2 500 lux durant l’hiver. Cette lumière stimule l’hypophyse et l’épiphyse, deux glandes situées dans l’hypothalamus.

A noter : durant la belle saison, l’ensoleillement est un puissant moyen pour corriger déprime et dépression classique.

Sources

- L’EMDR par Jacques Roques aux éditions Broché, mars 2008. - info-depression.fr - The royal college of psychiatrics - Les résultats de l’étude SU.VI.MAX, SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydants, une étude lancée le 11 octobre 1994 sur la consommation alimentaire des français et leur état de santé - afssaps, agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.