Le fils de l’actrice Sophie Marceau interné en psychiatrie à Saint-Anne

La comédienne Sophie Marceau fait face à une période difficile dans sa vie privée. Son fils aîné, Vincent Zulawski, a été interné à l'hôpital Saint-Anne suite à une crise de violence, révèle le magazine Gala.fr.

Publicité


Un long combat s'annonce pour la comédienne Sophie Marceau. Vincent Zulawski son fils aîné de 22 ans qu'elle a eu avec le réalisateur Andrzej Zulawski, a dû être interné dans une unité sécurisée de l'hôpital Saint-Anne, a révélé le magazine Gala. Selon les journalistes people, cet internement ferait suite à un comportement violent.

Une crise de violence suite à une dépression ?

Depuis la disparition de son père en 2016 des suites d'un cancer, le jeune homme étudiant en art, qui était parti s'installer aux Etats-Unis serait tombé dans la dépression. Il était alors revenu s'installer chez sa mère sur Paris, mais aurait été victime d'une crise de violence si forte que l'actrice a dû contacter la police. Cette première crise survenue en août 2018, aurait mené à un premier internement dans un établissement du Val-de-Marne, dont le jeune homme se serait enfui courant du mois de septembre, selon les informations du magazine Closer. Pendant plus d'un mois, plus aucune nouvelle du jeune homme malgré les nombreux avis de recherches publiés. Le fils de Sophie Marceau a finalement été retrouvé et immédiatement admis à l'hôpital Saint-Anne.

Publicité
Publicité

Selon Voici, Sophie Marceau, très affectée, se serait rendue dans l'établissement le 2 novembre. Elle lui aurait rendue une seconde visite le lendemain et serait apparue moins inquiète.

Les solutions pour aider son enfant à vaincre la dépression

Il y a toujours une cause psychologique à ce mal-être qui peut faire basculer le quotidien de l'enfant, mais aussi de toute la famille. Un deuil, une perte, un événement, des soucis à l'école ou à la maison peuvent engendrer un état dépressif. Les signes ne trompent pas : l'enfant est triste, il peut paraître en colère, replié sur lui-même.Ouvrir le dialogue est la première chose à faire pour aider votre enfant à guérir de la dépression. Il est important de lui signifier que vous avez perçu un changement et que vous êtes là pour en parler. Discuter avec votre enfant, lui demander comment il va, mais aussi l'inviter à se confier est un premier pas... mais pas une finalité.Une fois qu'on a discuté avecl'enfant, on peut solliciter l'aide d'un professionnel afin, dans un premier temps, de s'assurer qu'il s'agit effectivement d'une dépression et non d'une déprime passagère. En tant que parent, on trouve également un soutien à travers ce spécialiste. Vivre la dépression de son enfant n'est pas forcément évident, étant donné qu'elle affecte tout l'équilibre familial.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X