Epidémie de dengue : 15 nouveaux cas déclarés en une seule semaine à La Réunion

Selon un bulletin épidémiologique de l'agence de santé régionale de La Réunion et Mayotte l'épidémie de dengue connaîtrait une "accélération de sa circulation" avec notamment 15 nouveaux cas sur la semaie du 3 au 9 septembre 2018.

Publicité

© Adobe StockL'épidémie de dengue qui sévit depuis le mois de janvier 2018 à la Réunion serait-elle entrain de connaître un pic ? En cette journée du 11 septembre 2018, journée de sensibilisation et de lutte contre la dengue, l'Agence régionale de santé de La Réunion et Mayotte publie un bulletin épidémiologique révélant que pour la semaine du 3 au 9 septembre 2018, le virus connait une "accélération de sa circulation" dans la département avec notamment la déclaration de 15 nouveaux cas juste sur cette semaine.

Dengue : les zones touchées

Selon le communiqué les zones touchées sont : Saint-Paul, Bois de Nèfles (1 cas), Saint-Paul, Gare routière et Etang (1 cas), Saint-Gilles les Hauts (1 cas), Saint-Gilles les Bas (1 cas), Le Port (2 cas), Saint-Leu (1 cas). Saint-Pierre (3 cas), Ravine des Cabris (1 cas), Le Tampon (2 cas), Saint-Joseph (1 cas). A Saint-Denis (1 cas).

Publicité
Publicité

Depuis le début de l'année 2018, 6 553 cas de dengue ont été enregistrés à La Réunion, selon l'ARS, dont : 139 ont entraînés une hospitalisation, 442 passages aux urgences et 3 décès -"dont 2 ont été considérés, après investigations, comme directement liés à la dengue"- sont à déplorés. L'ARS précise que depuis le 10 juillet 2018, le niveau d'alerte de l'épidémie de dengue est passé de 3 "épidémie de faible intensité" à une épidémie de niveau 4 : "épidémie de moyenne intensité". "Cette décision est motivée par un risque épidémique important au retour de l'été austral, justifiant de profiter de l'hiver pour renforcer davantage les moyens de lutte contre l'épidémie", explique les auteurs du communiqué.

Les autorités sanitaires entendent bien profiter du retour du froid pour lutter contre les moustiques. A l'occasion de cette journée de sensibilisation de nombreux spots publicitaires et interventions contre la dengue sont martelés dans les écoles, collèges et sur les réseaux sociaux avec pour slogan : "ne laissons pas la dengue, passer l'hiver". Tous rappelant les bonnes pratiques à suivre afin d'endiguer au mieux et au plus vite l'épidémie.

Epidémie de dengue : les bons gestes

- Supprimer "toute eau stagnante au domicile et autour, entretenir les espaces extérieurs, évacuer les feuilles mortes". Cela évite aux moustiques tigres de déposer leurs larves.

- Vider certains objets : "les vases, les soucoupes des pots de fleurs". On peut également remplir les sacs de sable humide.

- Supprimer ou vider très régulièrement "les petits récipients pouvant contenir de l’eau dans les jardins"

- Rendre les bidons de récupération d’eau de pluie inaccessibles aux moustiques, en les couvrant "d’une moustiquaire ou d’un tissu fin", par exemple. Il faut également retourner les arrosoirs.

- Éviter que l’eau ne stagne dans les gouttières, en prévoyant une pente suffisante pour qu'elle puisse s’écouler. La mairie de Grenoble conseille également de curer les gouttières "pour veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie".

- Ranger tout stockage pouvant contenir de l’eau : "pneus, bâches plastique, jeux d’enfants, mobiliers de jardin, pieds de parasols…".

Le communiqué rappelle que ces gestes sont simples et à la portée de tous : "c’est une action citoyenne qui permet de compléter les actions des différents services".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X