4 raisons de préférer le savon au gel douche
Publié le 03 Août 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé

Sous la douche, quel est le comportement à adopter ?

© IstockOn a tendance à l’oublier, mais l’eau, c’est ce qui dessèche principalement la peau : "comme tous les liquides, précise le Dr Gaucher, car ils favorisent l’évaporation de l’eau contenue dans nos tissus. Nous sommes constitués de 75 à 80% d’eau." Ainsi, la fréquence de lavage dépend de la peau de chacun : "Les peaux fines – comme celle des bébés par exemple – doivent être lavées moins souvent que les peaux épaisses. Les peaux sèches doivent être lavées moins souvent que les peaux grasses", car plus réactives.

Publicité
Publicité

Toutefois, "le grand décapage", c’est-à-dire des lavages trop fréquents et vigoureux à l’aide de produits particulièrement abrasifs, n’est pas utile fait remarquer le Dr Lafforgue. Au contraire, cela desservirait à la peau : "Des gels douche ou des savons trop agressifs éliminent tous les lipides à la surface de la peau et quand on se décape trop, ce qu’elle fait pour se défendre, c’est du gras." Un cercle vicieux va alors se mettre en place : les peaux grasses graisseront davantage, les peaux sèches deviendront encore plus sèches. Le film hydrolipidique, qui protège notre peau et détermine son pH, sera alors déstabilisé.

C’est également pour ces raisons que les professionnels s’accordent à dire que la peau du visage, particulièrement fragile, ne devrait être lavée avec aucun détergent : de l’eau suffit pour la nettoyer. Dans tous les cas, que ce soit sur la peau du visage ou celle du corps, une crème adaptée doit être appliquée "pour empêcher l’évacuation de l’eau qui s’y trouve naturellement", affirme Catherine Gaucher.

Au niveau des muqueuses, "le pH est légèrement alcalin avec une flore particulière, explique Christine Lafforgue. Les bacilles qui vivent sur la muqueuse vaginale sont très importantes à respecter, sinon la muqueuse va être asséchée, ce qui va entraîner une irritation importante." "Il faut faire attention à ne pas utiliser trop longtemps d’affilée un produit à pH acide, rajoute Catherine Gaucher, c’est-à-dire inférieur à 7, car il favorise le développement des candidoses." Dans ce cas, mieux vaut se tourner vers des produits spécifiques pour les muqueuses : "Les laboratoires en font des très intéressants, qui respectent le pH."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X