Vaccin anti-covid : les regions ou il a eu le plus de 2ᵉ injections faites

La campagne de vaccination contre la covid-19 se poursuit. Selon les données du 11 février 2021 publiées par le ministère de la Santé, 2 135 333 premières injections de vaccin ont été réalisées en France depuis le 26 décembre. Cela représente 3,2% de la population totale et 4,0% de la population majeure. Par ailleurs, le taux grimpe à 42,5% chez les plus de 80 ans, publics très à risque ayant été parmi les premiers à pouvoir bénéficier de la vaccination.

Vaccin anti-covid : une deuxième injection nécessaire

Toutefois, il ne faut pas oublier qu’une seule injection n’est pas suffisante pour lutter contre le coronavirus. Les patients ne sont véritablement protégés contre la maladie qu’environ une semaine après avoir reçu la deuxième injection. 

Pourtant face aux ralentissements de livraison, la question de repousser cette deuxième injection s’est posée. L’ANSM qui a étudié la possibilité, a estimé qu’il fallait "se conformer autant que possible au schéma vaccinal prescrit par le fabricant (21 jours pour Pfizer/BioNTech, 28 jours pour Moderna)", tout en ne différant "l’injection de la seconde dose que si les circonstances l’exigent (manque de doses disponibles) et sans excéder un dépassement de 3 semaines".

Compte tenu des difficultés d’approvisionnement, plusieurs centres de vaccination ont donc fait le choix ces derniers jours, de reporter ou annuler les premiers rendez-vous pris, pour se concentrer sur l’administration des secondes doses

Au total, 535 775 deuxièmes injections ont été réalisées dans l'Hexagone au 11 février. Découvrez dans notre diaporama les régions où elles ont été les plus nombreuses. 

Quels sont les publics prioritaires ?

Les personnes vaccinées font partie des publics prioritaires définis par les autorités sanitaires :

  • les personnes âgées en EHPAD ou en USLD ;
  • les personnes âgées de plus de 75 ans  ;
  • l’ensemble des personnels soignants ;
  • les personnes vulnérables à très haut risque de formes graves telles que mentionnées par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale ;
  • les pompiers ;
  • les aides à domicile au service de personnes handicapées ou âgées ;
  • les personnes handicapées vulnérables prises en charge dans les foyers d’accueil médicalisés et les maisons d’accueil spécialisées.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.