Psoriasis et coronavius : méfiez-vous du gel hydroalcoolique

À l’heure de la pandémie, le gel hydroalcoolique déchaîne les passions. Considéré comme l’arme la plus radicale contre le Covid-19, il possède des propriétés bactéricides, virucides et fongicides. Attention, certaines pathologies cutanées impliquent une certaine prudence. C’est le cas si vous souffrez de psoriasis.
Psoriasis et coronavius : mefiez-vous du gel hydroalcoolique

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui se manifeste par des plaques rouges présentant des squames. Il s'agit le plus souvent d'une maladie bénigne, mais il existe des formes sévères, associées à une atteinte généralisée ou à des douleurs articulaires. Cette maladie contre laquelle il n’existe malheureusement pas de traitement touche 2 % de notre population, d’après les données de l’Inserm.

Coronavirus et psoriasis : le lavage fréquent des mains génère des désagréments

En cette période marquée par la pandémie, la peau des psoriasiques est davantage mise à l’épreuve, soulève l’association belge Contact Psoriasis. Et pour cause, non seulement le port du masque en permanence cause du tort à la peau du visage, mais en outre, le gel hydroalcoolique génère visiblement de nombreux désagréments en cas de psoriasis.

En effet, le lavage complet des mains avec des gels hydroalcooliques ou du savon et de l’eau est l’un des meilleurs moyens pour ralentir la propagation du Covid-19. "Toutefois, pour les personnes ayant une peau particulièrement sèche ou souffrant d’affections cutanées comme le psoriasis, trop se laver les mains peut entraîner une sécheresse cutanée encore plus importante, des lésions extrêmement douloureuses, des crevasses, des engelures, etc", déplore l’association.

Comment limiter les douleurs après les lavages fréquents des mains en cas de psoriasis ? Quelles sont les solutions recommandées ? Découvrez nos astuces dans notre diaporama.

Psoriasis : quels sont les symptômes ?

Le psoriasis se caractérise par des plaques rondes ou ovales, rouges et recouvertes de squames (lamelles de peau qui se détachent) blanches, localisées de façon symétrique sur les deux coudes et/ou les deux genoux. Des plaques similaires peuvent aussi être présentes dans le bas du dos, les fesses, le cuir chevelu (sans entraîner la perte des cheveux), et les plis (aine, inter fessier, sous les bras).

Souvent, cette maladie cutanée est associée à des atteintes articulaires douloureuses, comme sur les mains. Il s’agit alors d’un rhumatisme psoriasique (5 à 10 % des patients atteints de psoriasis).

Photo : psoriasis en plaques dans le dos

Photo : psoriasis en plaques dans le dos© Creative Commons

Crédit : James Heilman, MD, 13 décembre 2010 - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en

Comment soigner le psoriasis ?

Les traitements actuels dépendent de la gravité du psoriasis évalué sur l’importance des plaques ; la surface cutanée atteinte et l’impact psychologique. Les biothérapies peuvent faire disparaître 90 % des lésions pour au moins 70% des patients.

En cas de crise, il est possible d’agir sur les plaques. Tout d’abord, il est important de bien choisir ses produits d'hygiène quand on a du psoriasis. Les crèmes hydratantes sont conseillées surtout après la prise d'un bain ou d'une douche (éviter de se frotter la peau en se séchant avec la serviette, tapoter plutôt).

En outre, les personnes atteintes qui présentent des plaques au niveau des genoux, des coudes ont désormais à leur disposition des patchs sous forme de film bioadhésif imbibé d'un corticoïde puissant et d'acide hyaluronique.

Face à un psoriasis léger avec quelques plaques, il existe des dérivés de la vitamine D qui se présentent sous forme de crèmes ou de gel ; les dermocorticoïdes (dérivés de la cortisone), et les rétinoïdes.

Découvrez dans notre diaporama les conseils de l’association Contact Psoriasis pour mieux supporter les fréquents lavages de main en cette période de pandémie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

CORONAVIRUS ET PSORIASIS, Contact Psoriasis, 9 juin 2020

La rédaction vous recommande sur Amazon :