Plage, piscine... Peut-on attraper le coronavirus en se baignant ?
Sommaire

Hammams, saunas... Faut-il s'en priver pour éviter d'attraper le virus ?

Hammams, saunas... Faut-il s'en priver pour éviter d'attraper le virus ?© Istock

Vous appréciez aller dans un sauna et/ou hammam pour vous relaxer le dimanche ? Sachez que cette zone de détente est la moins risquée, comparée aux piscines ou aux plages.

Dans un sauna où la température avoisine les 70-100°C la survie du virus n’est pas possible, le virus ne survit pas plus d’une heure à une température au delà de 50-60°C, il en va de même dans un hammam où la température est de l’ordre de 50°C, révèle le Dr Gagnard.

Par ailleurs, bien que l’humidité peut accroitre la durée de survie du virus sur une surface inerte, elle ne joue aucun rôle à ces températures. En effet, plus la température monte, plus l’inactivation du virus est rapide. En plus d’être plus agréable, une vapeur d'eau chaude protège donc davantage qu’une vapeur d'eau froide (ou eau froide).

En outre, contrairement à certaines idées reçues, fréquenter un sauna ou un hammam "ne protège pas d’un risque d’être atteint par le coronavirus et il ne peut pas non plus être un traitement (le corps ne pouvant atteindre une température de 60°C)", rappelle l'infectiologue.

Le vrai risque dans ces zones est, comme à la plage ou à la piscine, le non respect des mesures barrières.

Pour ne pas émettre de virus dans son environnement et ne pas respirer un air contenant du virus en suspension, le principal mode de protection reste le port du masque, recommande l'expert.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Jean-Charles Gagnard.

Coronavirus : le Covid-19 peut-il rester actif dans la mer ?, France 3, 26 avril 2020.