Sommaire

Eczéma : gare aux démangeaisons !

Eczéma : gare aux démangeaisons !© Istock

L’eczéma non plus n'apprécie guère le froid.

En automne/hiver, les personnes atteintes de la maladie se plaignent d'ailleurs d'une augmentation des lésions / démangeaisons. Les jambes, le visage et les mains sont particulièrement touchés.

Ces effets indésirables résultent d'un déséquilibre de la composition de la peau, exposée au froid. En déficit de triglycérides et d'acides gras libres, l'épiderme devient plus sec, perméable et sensible. Il peut même se fissurer légèrement (microfissures).

Cette maladie concerne généralement les personnes présentant un terrain dit atopique, c'est-à-dire prédisposées au développement cumulé d'allergies courantes (asthme allergique, eczéma chronique, rhinite allergique...).

Bonne nouvelle cependant : les symptômes provoqués par l'eczéma peuvent s'atténuer à l'aide de crèmes émollientes.

Bon à savoir : les démangeaisons rencontrées en hiver sont dues à la sécheresse de la peau liée au froid - et non au froid lui-même. Ce sont les capteurs thermiques (présents à la surface des fibres nerveuses de la peau, ndlr) qui sont impliqués dans la transmission du prurit.

Sources

Hygiène et hydratation, France psoriasis.

Pourquoi a-t-on toujours la peau sèche et irritée l'hiver ?, Ouest France, 8 mars 2018.

Reconnaître l’urticaire, Améli.fr, 17 avril 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.